Une chanson quatre étoiles pour le Royal Hainaut par Sonia Elgarrot

19/04/2022

Nous avions publié en novembre dernier un dossier consacré aux chansons dédiées à Valenciennes et ses lieux. Avec cet article nous allongeons cette belle liste avec un titre qui met à l'honneur le Royal Hainaut. Chantée par Sonia Elgarrot, cette lettre d'amour quatre étoiles est un hymne à la sensualité, qui se dévoile en ligne avec un clip tourné dans l'hôtel qui donne son nom à la chanson. Une manière de rappeler l'attachement des artistes à l'Athènes du Nord et ses adresses emblématiques, une ode qui sera chantée à travers le monde, de la Suisse au Canada lors de la future tournée de l'artiste.

C'est dans le cadre du bar lounge du Royal Hainaut que nous rencontrons Sonia Elgarrot, la chaleur de la verrière illumine déjà le visage de la chanteuse qui se sent dans ce cadre comme chez elle. « Je viens souvent écrire ici », elle confirme son attachement au lieu. Et c'est justement en le quittant un soir que l'inspiration pour « Royal Hainaut » lui est venue. « J'étais marquée par une rencontre, et l'ambiance du lieu, c'est en repartant que la chanson m'est venue d'elle-même ». Une exception dans sa méthode de travail, elle qui se veut dans une recherche poussée, « écrire 200 lignes pour n'en garder qu'une. C'est une méthode de travail que m'a donné Claude Lemesle, qui a composé entre autres Champs Élysées pour Joe Dassin ». Pourtant la chanson consacrée à l'hôtel est arrivée quasiment naturellement, et c'est en quelques jours que la première maquette fut bouclée, « on m'a dit que j'avais là une de mes meilleures compositions». Sans perdre un instant, un de ses amis a contacté la direction de la structure, « le titre a été enregistrée le 31 octobre, dès début novembre j'étais en contact avec l'équipe du lieu, qui m'a réservé un superbe accueil. Très vite on m'a ouvert les bras pour que je puisse tourner mon clip dans les murs en janvier».


Publicité partenaire
Publicité partenaire

Plus habituée à se produire à Paris, Sonia réalise là un de ses rêves : se rapprocher de son valenciennois natal. « Je n'ai jamais chanté ici », regrette-t-elle. Et pourtant, elle a une histoire personnelle artistique avec des lieux emblématiques de l'arrondissement. Diplômée du conservatoire de Valenciennes, elle évoque ses souvenirs liés au théâtre d'Anzin : « c'est là que je chantais avec ma chorale, c'est aussi dans cette salle qu'est née mon envie de faire de la scène lorsque j'ai vu Laurent Voulzy en concert ». Ainsi avec Royal Hainaut, c'est ses origines qu'elle met fièrement en avant, « un peu comme une sorte d'ambassadrice ». Depuis sa mise en ligne sur Youtube, les messages de félicitations se succèdent, une façon de faire retomber la pression pour Sonia : « j'avais cette peur de ne pas être à la hauteur du lieu ». Des doutes vite balayés, car la musique et les textes de Royal Hainaut sont empreints d'une intimité, d'un côté cosy et envoûtant, qui rendent hommage à l'écrin de l'hôtel.  

Royal Hainaut est le premier single de l'album à venir en juin qui sera intitulé From Others. « Des autres, mais aussi une part plus intime », Sonia se dévoile en interview comme en chanson. « C'est la somme de mes univers, de mon côté social et de mon regard sur le monde, avec des thèmes comme le romantisme mais également l'écologie ». Cet album est porté par les influences qui ont enrichi la chanteuse, on citait plus haut l'importance de Laurent Voulzy dans son développement artistique, d'autres y entendent des sonorités comme celles de Depeche Mode, « c'est ce que m'a dit une amie professeure au conservatoire, et c'est sûrement vrai car j'aime l'univers des chansons du groupe ». Sonia parle de ses chansons comme d'un « moi intime », ainsi From Others serait la somme des expériences qu'on lui apporte, une synthèse mis en musique pour ensuite être partagé à nouveau.

« Un album pensé pour la scène », c'est ainsi que Sonia Elgarrot résume le disque qui va bientôt sortir. Les planches sont un espace où elle poursuit sa rencontre avec le public, « je suis tenue par deux axes, l'écriture et le partage ». Elle se prépare activement à partager ses chansons, frustrée comme beaucoup par les périodes de confinement, et va entamer une tournée qui l'amènera de la Suisse, à l'Allemagne, jusqu'au Québec. Elle profite d'ailleurs de son entrevue avec Valexplorer pour lancer un appel : « si je pouvais me produire sur le valenciennois, j'en serai très heureuse ».

X.V.  

Publicité partenaire
Publicité partenaire

Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...