Le circuit court du terroir et de la culture de la brasserie BB

16/03/2022

Sans se mettre la pression, la brasserie Bonne Bière a réussi à se trouver une place entre terroir et culture du valenciennois. Situé sur l'ancienne mine d'Hérin, la jeune entreprise a ouvert ses portes dans un contexte particulier début 2020, et sans se faire mousser a su traverser les épreuves. C'est que ses gérants ont donné plusieurs couleurs à leur activité, vous y trouvez forcément des touches blondes ou ambrées, relevé de quelques notes de musique, le tout dans un esprit local. Désormais BB sont leurs initiales, mais connaissez-vous la chanson ?

Il a fallut cinq ans de préparation à André et Charly, et plus d'une quarantaine d'essais de recettes de bière, avant qu'ils ne s'installent au 36ter rue Emile Zola à Hérin. Les deux anciens collègues, de formation chimistes, voulaient renouer avec les valeurs et les produits de notre territoire. « Le Nord est la région la plus fournie en brasseries, mais après notre étude on s'est dit qu'il y avait encore de la place pour nous sur le marché », assure Charly. BB s'est bâti sur un socle de valeurs comme nous l'explique le co-gérant : « on voulait des produits et un lieu qui soient de proximité. Le circuit court et le local sont très importants dans notre démarche ». Ainsi même si la certification bio est pour l'instant inaccessible, car trop onéreuse, la brasserie garde ce cap sur un processus défini de leurs bières. « On sait d'où viennent nos céréales et nos houblons et c'est déjà ça », insiste André. En somme, ils travaillent avec des matières premières originaires d'un rayon de 200km, et gardent en tête un credo : « travailler avec de bons produits ne peut que résulter sur une bonne production ».

A les écouter, produire de la bière en 2022 est l'affaire d'un ensemble qui comprend le respect du terroir, l'envie de participer au rayonnement d'un territoire, et une sacrée bonne dose de volonté. Car qui aurait pu prévoir il y a deux ans lors du lancement de la brasserie, que le contexte sanitaire allait un tant soit peu contrarier leur entreprise. Il y a bien fallut s'adapter au contexte, et mettre en place des options de vente tel le drive, et aussi s'assurer que la distribution se fasse en dépit des conditions non favorables. Sur ce point les brasseurs soulignent l'effort de certains commerces pour les accompagner : « on a su intégrer les gammes des cavistes, et c'est là l'essentiel pour nous. On ne se retrouve pas dans le modèle des grandes distributions », souligne Charly. André de son côté rappelle que le modèle de vente est un axe de leur philosophie : «ça fait partie de l'esprit circuit court, une manière de rester écologique et de préserver nos acquis ».

Photo: Nathalie Marrisel
Photo: Nathalie Marrisel

« Un doux voyage sur le dos des chimères », c'est ainsi que Pierre du groupe GMO3 décrit l'ambiance de la brasserie dans la chanson qui lui est dédiée. Car l'autre aspect de la brasserie est son rapport à la musique, ou comme le dit Charly : « la bière c'est du social, la culture c'est la même chose ». Ainsi régulièrement, dans l'espace de réunion qui sert également de bar, on pousse les tables et on monte les tentures pour créer un espace concert. Rock, accordéon, jazz latino, tous les styles se produisent dans des rendez-vous à chaque fois complets. L'effet bouche à oreille entre les artistes fait que « nous sommes full jusque juin », assure André. C'est dans cet esprit que la brasserie s'est retrouvée partenaire de choix lorsque le festival Art en n'Or cherchait un site pour sa première édition. André rappelle le contexte dans son évidence : « Natasha est arrivé avec son projet au bon moment, son festival collait avec la philosophie conviviale qu'on veut apporter ». Ainsi du 13 au 15 mai, le site de BB accueillera entre autres Norbert Krief, Efyx, Manukeen ou encore Jug (voir notre article consacré à l'événement).

André et Charly forment une entité de par leur unité : « on fait tout à deux, des brassins à l'entretien des bâtiments », pourrait-on les entendre dire d'une seule voix. Aujourd'hui c'est fort de leur local de production et ses deux lignes, dont une semi-automatisée, qu'ils sortent jusque 4000 litres de bière par jour. Leurs produits vont de la saison à la Dark Ale, et ils mettent également à disposition un local pour des réunions d'entreprises ou des cours de flamenco. Avec une situation géographique idéale entre Valenciennes et Denain, BB est devenu désormais un centre incontournable du valenciennois. À deux pas de chez vous pour deux doigts de mousse bien tirés.

X.V.  


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...