La richesse du Cabaret de Curiosités s'exprime en ces « Temps Modestes ».

16/02/2023

C'est avec l'intitulé « Les Temps Modestes » que le Phénix vous invite à la nouvelle édition de son Cabaret de Curiosités. Lancé en 2013, voilà une décennie que la scène nationale de Valenciennes et ses partenaires vous proposent chaque année une photographie de la création contemporaine, un ancrage dans son époque qui se retrouve dans les thèmes abordés, mais aussi à travers les talents qui s'affirment. Du 28 février au 4 mars, vous irez sur les traces de Eurydice et d'une Don Quichotte version punk, vous serez inspirés par les créatifs venus d'Israël ou d'Iran, tout cela sur les scènes de Valenciennes, Douchy les mines, St Saulve, Maubeuge, Amiens, et Vieux-Condé.

Ahouvi - Yuval Rozman
Ahouvi - Yuval Rozman

« On est parti de rien, on a fait le pari d'un nouveau festival qui ne serait pas un catalogue. C'était un drôle d'objet pas forcément attendu sur le territoire » 

Même si le titre générique dit « Les Temps Modestes », il n'est pas question de faire de la fausse modestie. En 10 ans, le Cabaret de Curiosités s'est révélé comme le rendez-vous commun des artistes, du public, et également des professionnels. Romaric Daurier à la direction du Phénix a d'ailleurs sa formule pour décrire le phénomène : « dans les salles quand je vois un lycéen assis à côté d'un programmateur venu de New York, c'est une belle satisfaction ». 

La volonté derrière cet événement venait d'un constat comme le rappelle le directeur : « on est parti de rien, on a fait le pari d'un nouveau festival qui ne serait pas un catalogue. C'était un drôle d'objet pas forcément attendu sur le territoire ». Romaric évoque la nécessité de montrer que l'offre scénique est en adéquation avec son époque : « ça a tenu car ça répondait aux préoccupations des artistes, sur des questions d'actualité, et leurs pratiques hybrides ».  

Knight Night - Photo: © Nadine Fraczkowski
Knight Night - Photo: © Nadine Fraczkowski


Des créations qui font écho aux thématiques du présent, pour un festival qui leur offre l'opportunité d'être vues et de résonner ailleurs. Pour que cette mécanique fonctionne le Phénix n'a pas créé un événement auto-centré, la dynamique existe grâce à un réseau de lieux de diffusion. Dans sa version 2023, le Cabaret de Curiosités est porté par la structure valenciennoise avec à ses côtés Le Manège de Maubeuge. Deux commissariats artistiques auxquels s'ajoutent des partenaires de choix avec l'Espace Pasolini, le Boulon, l'Imaginaire, l'H du Siège, la MJC Espace Athéna, et la Maison de la Culture d'Amiens. Autant de lieux que de pistes à explorer, où l'offre de chacun reflète l'éventail des sensibilités et des politiques culturelles, ou comme le dit Romaric : « une dynamique généreuse sur le territoire ».

This is not « an act of love and resistance » - Photo: © Alice Brazzit
This is not « an act of love and resistance » - Photo: © Alice Brazzit

Comme précisé précédemment, le terme festival ne doit pas être réduit à un assemblage de créations, on invite le spectateur a se construire un parcours et ainsi profiter de plusieurs représentations. C'est Nathalie Lecorre de l'espace Pasolini qui trouve la métaphore qui exprime cette volonté : « c'est comme une aventure, on part en bateau et on fait des escales. On explore un territoire au fil des propositions artistiques ». 

Concrètement c'est 16 créations, plus des expositions et restitutions, où vous retrouverez des sociétaires comme Yuval Rozman qui reviendra avec son troisième opus de la Quadrilogie de ma terre intitulé Ahouvi. Des talents soutenus vers leur progression nationale comme la saint saulvienne Marie Fortuit et son mythe réactualisé de Eudydice. De la musique qui se mêle au théâtre, ou peut-être l'inverse, avec la compagnie 2L en quête d'identité pour l'Enterrement de David B. Sans oublier de briser le quatrième mur en interrogeant le public sur le temps accordé à un spectacle dans « A ne pas rater ». Des sentiments forts et humains, la perte d'êtres aimés et l'acceptation au centre de « Je crois que dehors c'est le printemps », l'envie d'ailleurs pour continuer à s'exprimer de Mina Kavani et son « I'm deranged », jusque de la danse et la vibration des corps pour la première française de «This is not « an act of love and resistance » ».

Vous l'aurez compris, ce Cabaret est multiple, et les curiosités s'écrivent forcément au pluriel. Car si les temps se veulent modestes, il nous rappellent aussi que l'échelle des richesses est relative, « pour mieux savoir à quoi l'on tient, dans le refuge précieux et rare que sont les théâtres aujourd'hui, pour redéployer des imaginaires ». En somme on n'oublie pas que c'est une grande et belle fête des arts et du public, avec tous les ingrédients réunis jusqu'aux fins de journées qui se concluront par des sets DJ.

Le Cabaret de Curiosités se tiendra du 28 février au 4 mars au Phénix et chez ses partenaires.

Programmation complète, tarifs et renseignements au lien ci-dessous :

X.V.



Pour notre dernier focus en amont du Hainaut Belles Bretelles nous nous sommes entretenus avec Pierre-René Galet et Pierre-Alexandre Damez, respectivement président du club Léo Lagrange de Hergnies et coordinateur du festival. Avec eux nous avons évoqué le cru 2024 de l'événement qui se déroulera du 18 au 20 mai, en parlant tour à tour des...

Après avoir réuni plus de 2000 personnes en 2019 puis fait face aux restrictions sanitaires et autres conditions météorologiques capricieuses, l'association La Famille est fière de vous annoncer le retour de son festival Les Dimanches Alternatifs ! Réservez dès maintenant vos 18 et 19 mai prochains pour vous rendre au joli Parc de la Citadelle à...

Le Hainaut Belles Bretelles met un point d'honneur à offrir à son public des artistes qui montrent toute l'étendue de la pratique de l'accordéon. En trois jours vous aurez des chansons rythmées et sensibles, avec des thèmes universels ou même de société, et pour cette année un groupe compile tout ces aspects, il s'agit de Une Touche d'Optimisme....