Sonia Elgarrot prouve son amour de Valenciennes avec la sortie de son album

26/01/2024

Avec un pied à Paris et l'autre à Valenciennes, c'est définitivement pour l'Athènes du Nord que bat le cœur de Sonia Elgarrot. Tour à tour chanteuse, compositrice, écrivaine ou conférencière, cette créatrice touche-à-tout cumule les actualités. La dernière en date concerne la sortie de son album, un disque où l'on retrouve le single éponyme Rue de Famars, une ballade inspirée d'une balade un soir de fête de la musique. Tentons au mieux de vous parler de cette artiste sensible et inspirée, le temps d'un article avant qu'elle ne retourne créer sans relâche.

« Du passage de l'Arsenal à la place d'armes », c'est par ces paroles que débute le single Rue de Famars, extrait de l'album du même nom de Sonia Elgarrot. Un voyage en musique qui fut inspiré à la chanteuse-compositrice un soir de 21 juin, « je passais de rues en rues et de concerts en concerts, j'ai trouvé une atmosphère différente à Valenciennes. Cette ambiance festive m'a inspiré une chanson romantique ». Ce n'est pas la première fois que Sonia rend hommage à la ville du Nord pour une de ses chansons, nous vous l'avions présenté à l'occasion de la sortie de son clip Royal Hainaut.  

Artiste pluridisciplinaire, la touche de Sonia Elgarrot s'exprime toujours de la même façon quels que soient ses projets, « je suis une passeuse d'émotions, je fais le relais » selon ses termes. Une philosophie qui l'amène tantôt sur l'électro avec son EP Karmic Encounter sorti au printemps 2023, ou son spectacle conférence qui en découle joué à Paris au théâtre du gymnase Marie Bell. Une méthode qui sera une fois de plus appliquée dans les pages de son roman Mon élu paranormal dont la sortie est programmée le jour des amoureux le 14 février.  



La musique de Sonia fait la somme de différentes influences. De formation classique, elle aime tout autant l'électro, et cite dans ses maîtres aussi bien Martin Gore de Depeche Mode que Charles Aznavour. Ce dernier qu'elle a eu l'honneur de rencontrer est d'ailleurs toujours présent à ses côtés, sa photo est posée sur son piano et le conseil qu'il lui a donné reste gravé dans son esprit : « il m'a dit de rester moi-même et de ne pas chercher à être à la mode, sinon je serais vite démodée ». C'est ainsi que Sonia s'est créée sa propre identité, son univers bien à elle, et qu'elle l'exprime à travers ses nombreux projets.

A l'instar d'un ancien président, Sonia dit « croire aux forces de l'esprit », et alors qu'elle regrettait ne pas pouvoir se produire sur l'arrondissement qui la vu naître, les choses sont en train de changer. En effet, elle annonce la tenue de son spectacle musical, poétique, divinatoire et théâtral Karmic dans une ville du valenciennois pour le 21 juin prochain. 21 juin ? Mais n'est-ce pas un jour de la fête de la musique qu'elle a composée Rue de Famars ? L'univers semble répondre à Sonia.

Celle qui se définit comme une « timide maladive mais qui se soigne » est également une boulimique de travail. La sortie de son album Rue de Famars est l'actualité du moment, à retrouver aux liens ci-dessous

X.V.



Avec le Rebellion Tour, Taste of Mind met tout son savoir-faire dans l'organisation d'un événement fort de cet hiver. Après de nombreuses collaboration avec la FLAC ou la MJC de St Saulve, l'association passe ici un cap avec un rendez-vous qui confirme que le valenciennois est un territoire propice à la diffusion du genre punk hardcore. C'est...

Déjà la dix-huitième édition pour la fête de l'Imaginaire. Une fois de plus un riche programme qui comprend le salon du livre jeunesse, le festival du cinéma de Douchy-les-mines, des expositions, des spectacles, et bien plus encore. Pour tenter d'y voir plus clair dans ces trois jours de fête du 22 au 24 février, Valexplorer détaille les...