Mars sera le mois des nouvelles chorégraphies avec les Instants Magnétiques

21/02/2023

Avec les Instants Magnétiques, les corps racontent les nouvelles dimensions de la danse. En effet, pendant tout le mois de mars, l'espace Pasolini et ses partenaires vous présentent un condensé des pratiques de chorégraphies et de performances, qui prouvent que l'expression corporelle sur scène est plus que jamais un art vivant. Des mouvements comme des mécaniques, avec votre regard pris dans ses rouages, le temps de cinq propositions du 1er au 30 mars.

Essayons de comprendre l'intitulé de l'événement de l'espace Pasolini. En quoi ces instants sont magnétiques ? Posons la question à la directrice de la structure Nathalie Le Corre : « c'est par rapport à leur propagation, c'est aussi des chorégraphies puissantes dans les sujets traités ». Une des forces de cette sélection serait de ne pas séparer créateurs et interprètes : « ils sont tous sur scène, les chorégraphes et les danseurs sont ensemble dans le même espace ». 

Une méthode illustrée par un nom, celui de Boris Charmatz, lui qui est considéré tel un membre de la famille de la structure de la rue Salle le Comte. Si vous avez vu ou même participé à 10 000 gestes lors de l'ouverture de saison du Phénix vous comprenez qu'il soit cité en exemple, sa danse est collégiale et les consignes demandées font littéralement corps. Ce n'est pas un hasard quand Nathalie nous parle de Boris Charmatz, c'est que son influence se ressentira à plusieurs degrés pendant les Instants Magnétiques, en effet Solène Watcher qui jouera For You / Not for you dans le cadre de l'événement, est l'une de ses collaboratrices. 

A l'espace Pasolini, on considère la diffusion des pratiques artistiques dans un ensemble où chacun travaillerait dans une direction commune. « Ce festival c'est un mouvement », comme nous dit Nathalie. Concrètement, on observe une construction destinée au public où les pièces sont multiples par leurs compétences. Pour les Instants Magnétiques ces collaborateurs seraient Le Gymnase CDCN Roubaix qui co-réalise deux créations dont Groove, ou le Phénix qui accueille Knight-Night dans le cadre du Cabaret de Curiosités les 1er et 2 mars, une œuvre qui s'inscrit dans deux festivals, « c'est une chance pour le valenciennois d'avoir cette possibilité de voir de l'art vivant contemporain à haut niveau ».  

Si les femmes viennent de Venus, elles se produiraient en mars. En effet, les artistes rassemblés dans l'affiche des Instants Magnétiques cru 2023 sont quasiment toutes des danseuses. « Un bel hasard, n'y a aucun calcul», assure Nathalie Le Corre. La seule chose qui est pensée en amont serait d'aller dénicher les talents où ils émergent, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ou la Perfoming Arts Research And Traing Studios de Bruxelles seraient de ces viviers. « Dire qu'on a été taxé d'isolement », Nathalie Le Corre s'amuse avec une pointe d'ironie de ce cliché, une fausse vérité qui tombe pour tous ceux qui savent passer les portes de l'espace Pasolini. 

A ce sujet, le public qu'on y observe est de plus en plus nombreux et varié, la frilosité de l'ère post crise sanitaire s'effrite, « on a une mixité de générations, avec d'un côté des étudiants grâce à notre partenariat avec l'université, et de l'autre des personnes plus âgées. Elles ont toutes en commun d'être actives et pas seulement consommatrices ».



Comme précisé plus haut, les Instants Magnétiques débuteront dans une proposition commune avec le Phénix, pour Knight-Night qui se jouera également dans le cadre du Cabaret de Curiosités. Une réécriture du mythe de Don Quichotte, une performance théâtre/danse/chant de Bryana Fritz et Thibault Lac décrite comme « intelligente et bien écrite », à voir les 1er et 2 mars. 

Une semaine plus tard c'est Submission Submission qui sera joué pour un public averti à partir de 18 ans. Cette restriction s'explique par le « côté un peu trash » des thèmes abordés. En effet, pour cette œuvre Bryana Fritz s'est intéressée aux destins souvent tragiques de saintes canonisées, qui furent martyrisées de leur vivant et aujourd'hui magnifiées, à l'instar de la valenciennoise Marguerite Porette dont l'ouvrage fut brûlé au XIVème siècle sur la place d'armes.  

Le 23 mars, c'est une double offre qui vous sera proposée avec Today's Mue à 20h et Groove à 20h45. Comme son nom l'indique Today's Mue nous parle d'évolution, en l'occurrence de ce passage difficile entre l'enfance et l'âge adulte, une chrysalide imaginée par Lucie Domenach et Esteban Appesseche où « corps et pensées se transforment ». De son côté Groove illustrera la propagation du son, des ondes qui vous parviendront d'une scène centrale et carrée avec en son centre Soa Ratsifandrihana qui fera monter « la pulsation physique », une deuxième représentation sera proposée le 24 mars à 20h.

Enfin For You / Not for You conclura les Instants Magnétiques ces 29 et 30 mars, avec une performance où l'espace et l'endroit que vous y occupez définira votre perception. En effet, Solène Wachter a pensé une scène où le public sera installé de chaque côté, jouant ainsi pour une partie et tournant le dos à l'autre, avant d'inverser sa proposition. Une artiste dont on dit qu'elle est comme « une boule de feu, avec une énergie au delà du normal ».

Voilà 10 ans que les Instants Magnétiques existent, une sélection à chaque fois faite dans l'optique de vous présenter les premières chorégraphies de ceux qui seront à coup sûr les noms de demain. Une nouvelle expression de la volonté de l'espace Pasolini de saisir son époque pour amener l'offre contemporaine au plus près de chez vous, pour vous attirer en étant magnétisé et saisir l'instant. 

Tous ces spectacles sont gratuits sur réservation à l'espace Pasolini sauf Knight-Night à 10€ et 6€ qui se jouera au Phénix.

X.V.



Les Agités du Mélange vous connaissez, c'est ce festival basé à Fresnes sur Escaut qui pratique un véritable esprit d'éclectisme en proposant musiques et arts plastiques, expos et ateliers, où on se dépense et même on prend le temps de se détendre. Le principe est acquis, mais attention aucune édition ne ressemble à une autre, c'est pourquoi nous...

A l'H du Siège les 14 et 15 juin sont annoncés rencontres, ouverture d'atelier, et évidemment visites d'expositions. Un programme comprenant une mise en lumière des plasticiens qui sont suivis par la structure valenciennoise, à divers étapes de leur pratique.

Les arts plastiques sont une des pierres angulaires du festival des Agités du Mélange, et à Fresnes sur Escaut deux lieux symbolisent l'attachement à cette pratique avec le Musée Vivant des Enfants et le QuARTier. C'est sur le site de ce dernier que se sont tenues les premières éditions du festival, pour que les visiteurs puissent passer...