Le théâtre à Fresnes est académique

10/02/2022

Le rideau se lève sur l'actualité théâtrale de Fresnes sur Escaut. En effet, avec pas moins de trois gros projets en cours, dont deux événements à venir, le ville du tricentenaire sera littéralement sur le devant de la scène au printemps. Tout cela par l'Académie de Théâtre Amateur, ex-Ateliers Arlequinquin, qui poursuit son évolution interne. D'ailleurs, un thème du Concours d'Eloquence du 26 mars illustre bien le chemin pris par l'association : « faut-il se satisfaire du nécessaire ? ».

La dernière fois que nous avions rencontré Rémy Monnier, c'était pour les actualités des Ateliers Arlequiquin, et nous le retrouvons dorénavant en tant que président de l'Académie de Théâtre Amateur. « Une évolution par la force des choses » explique Rémy, « un cap à franchir, pour se libérer des anciens fonctionnements ». Comprenez que le terme Atelier, et le nom Arlequiquin, ne correspondaient plus aux objectifs qui se sont présentés face à Rémy et son équipe. Il y aura toujours les bases que sont l'apprentissage de la scène, et les créations originales, et ajoutez à cela toute la partie envers du décors. De la connaissance des voies professionnelles du spectacle, à l'administration ou la finance. Le tout dans un contexte compliqué, où une jeunesse n'arrive pas à se projeter dans ce monde en crise sanitaire.  

Une expérience a marqué Rémy, et a lancé un résonnement. Il raconte : « avec Naima, nous avons sollicité un lycée hôtelier pour proposer des cours d'éloquence aux élèves. Nous avons été bien entendu par le corps enseignant, surtout qu'il y avait un oral à préparer ». Vous vous dites que des futurs diplômés en hôtellerie sont un bon public pour travailler l'assurance et tenir un rang, détrompez-vous ! « On a trouvé une jeunesse en plein questionnement, qui n'arrive plus à se projeter, avec énormément de doutes sur l'avenir de leur profession ». Rémy a pris le problème à bras le corps : « il y a avait du boulot, donc on en a fait encore plus ». De cette expérience et des appels entendus, a suivi l'envie de proposer un concours d'éloquence, et ça sera chose faite le 26 mars, à l'occasion de la journée internationale du théâtre.

Deux catégories sont ouvertes à l'inscription, ado 12-17 ans, et adultes. Chaque participant devra choisir un des quinze thèmes proposés comme « les dés sont-ils jetés ? », « est-ce mieux à deux ? », ou même « pourquoi fait-on des bébés ? ». Rémy décrit ce concours comme un challenge, qui sera récompensé par une des 7 catégories au palmarès dont le prix du public (voir liens pour les inscriptions en fin d'article). Les orateurs seront départagés par un jury qui sera annoncé dès l'assemblée générale de l'association le 1er mars, mais Valexplorer peut déjà vous annoncer que la présence de Marine Bercher, lauréate 2020 en éloquence de l'école de Nanterre. Enfin, c'est pendant la soirée du concours que sera dévoilée l'affiche complète du festival Frenésies sur Scène 2022.

Rémy Monnier annonce un « grand voyage autour des sentiments », pour ce festival devenu « celui du spectacle vivant ». Pour cette édition, Frénésies sur Scène va faire la somme de tout ce qui a fait son succès par le passé, et surtout la production originale de l'Académie sera à l'affiche. Le président nous en dit plus sur cette production : « nous avons travaillé sur l'existence, avec les axes passé, présent, et futur ». Ce spectacle en déambulation intitulé Ligne d'horizon, sera le fer de lance du festival, et ses trois jours de représentations diverses du 20 au 22 mai. Avant d'en savoir plus sur son contenu, notez déjà que le cinquième Frénésies sera sur 6 lieux de la ville, pour 18 rendez-vous en tout.

Troisième actualité de l'Académie, avec le lancement du groupe de spectacle intergénérationnel. Vous vous souvenez sûrement de l'événement Tempo 300, point d'orgue des festivités du tricentenaire. L'idée est de rester sur cette même dynamique d'implication des habitants, et de profiter du patrimoine de la ville. « L'envie n'est pas tant de refaire ce qui a déjà été fait, mais surtout d'entretenir la mécanique, et l'implication des gens, qui ont fait le succès de Tempo ». Les ateliers viennent de débuter, les séances de travail se déroulent le vendredi de 18h00 à 20h00 à la Salle Jean Jaurès. Le projet devrait être présenté dans un an, en février 2023.

Toutes ces annonces sont l'expression du travail de l'Académie de Théâtre Amateur, pour la suite passons dans les coulisses. Nous avons rencontré Rémy ce mercredi 9 février au Boulon, il accompagnait les « talents de l'académie » de la section 14-16 ans pour une après-midi d'immersion. C'est en suivant la médiatrice culturelle du lieu, Charlotte Saletzky, que les jeunes gens ont pu découvrir l'envers du décors, et apprendre qu'avant d'arriver dans la rue, les spectacles étaient répétés et conçus sous le toit du CNAR. « C'est une façon de leur ouvrir toutes les perspectives du monde du spectacle. L'objectif de l'Académie est d'aller au delà du travail sur scène ». La jeune mais talentueuse Chloë illustre bien cet accompagnement. Elle est dans le sillage de Rémy et son équipe depuis 2017, souvenez-vous c'était elle avec son ballon sur l'affiche de Frénésies sur Scène 2018. Il y a deux ans, Chloë a suivi un stage de gestion et d'administration, et met toute son énergie au service de l'association.

Ainsi en 2022, l'Académie de Théâtre Amateur enchaîne les projets, prépare son avenir avec son vivier de jeunesse, et a des soutiens forts de la part de la Ville de Fresnes, mais également du ministère de la culture, et de la DRAC. Et plus que jamais, Rémy, Naima, et toute l'équipe sont à l'aise dans leur rôle d' « émerveilleurs ».

X.V.


C'est un voyage musical au XVIIème siècle que vous offre notre partenaire Harmonia Sacra. Avec Vêpres pour Saint François d'Assise découvrez les chants polyphoniques tels que les entendaient à Rome en 1665 grâce au talent de Jacques Duponchel. Un disque qui vous transportera, un véritable travail de recherche de l'association valenciennoise qui...

Irisée est le quatrième livre du poète Nicolas Minair, et le deuxième publié aux éditions du Lys Bleu. Ce recueil de haïku est un journal de bord de l'année 2021, où son auteur a capté des journées, des instants, et des paysages dans des courts poèmes à la forme venue du Japon.