Grand angle sur les 40 ans du CRP

19/09/2022

« Monument », c'est le titre de l'exposition visible au Centre Régional de la Photographie, qui célèbre les 40 ans de la structure Douchynoise, et c'est ce qu'il est devenu en accumulant une collection conséquente ainsi qu'une réputation internationale. Que de chemin parcouru depuis le premier club de photographie d'Usinor, jusqu'aux grandes signatures contemporaines qui ornent ses murs. C'est cet ensemble, toute cette histoire, qui est célébré par diverses expositions dans toute la région, ou plus près de nous au Phénix. Le week-end dernier lançait les festivités, faisons une mise ou point de cet événement.

Quand on évoque les différentes époques qu'a traversé le CRP, Alexandria Pulliat adjointe à la culture de Douchy considère l'héritage du lieu dans son ensemble : « ça a toujours été des périodes fastes, mais pas de la même façon ». Selon l'élue, en 40 années le centre a reflété les tendances : « histoire de l'art, de la photo, ou aussi histoire du monde ». Une analyse partagée par Audrey Hoareau, actuelle directrice du lieu qui rend hommage à ses prédécesseurs : « depuis Pierre Devin jusque Muriel Enjalran les profils ont été complémentaires ». En dépit du fait que cette dernière est rentrée en fonction il y a pile un an, elle a réussi avec son équipe à monter ce projet titanesque pour cet anniversaire, qui englobe des partenariats de Château-Thierry au Touquet en passant par Lewarde, « chacun a su répondre à l'appel rapidement, je ne dirai qu'une seule chose : c'est ça le Nord ».  



Près de chez nous, les festivités ont débuté dès vendredi 16 septembre au Phénix avec l'exposition bien nommée « une collection vivante au Phénix ». Romaric Daurier, directeur de la scène nationale de Valenciennes évoque cette collaboration comme une « complicité intellectuelle ». Jusqu'au 17 décembre, Le Phénix accueille un ensemble de clichés extraits des dernières expositions comme celle consacrée à l'Américain David Schalliol, ou les témoignages d'Arménie de Camille Lévèque. Des noms connus des lecteurs de Valexplorer, que vous avez pu retrouver dans nos publications. Parmi cet ensemble, cinq photographies de l'artiste Suisse aux multiples techniques Peter Knapp. Celui qui est entre autres créateur des logos de Elle et Barclay, était présent à Valenciennes pour nous parler de ses travaux exposés. On y voit des modèles posant pour les collections à venir en 1969, avec au second plan des paysages d'usines. « C'était une commande pour un magasine néerlandais, qui n'a pas plu au client », s'en amuse rétrospectivement l'artiste. En dépit de ses plus de 90 ans, il témoigne d'une vivacité d'esprit et une facétie sans retenue : « pourquoi des usines dans le fond ? Nous étions tout bonnement en 1968, pas besoin d'en dire plus ».

Peter Knapp devant ses photos au Phénix
Peter Knapp devant ses photos au Phénix

Dès le lendemain, direction Douchy les Mines pour le vernissage de l'exposition centrale de ce quarantième anniversaire. Les murs de l'ancienne poste présentent jusqu'au 6 novembre « Monument », une rétrospective de l'histoire de la photographie avec comme épicentre la commune de la Porte du Hainaut. L'ensemble tend à résumer ce qu'a été le CRP depuis quatre décennies. Il y a tout d'abord ces missions, 27 en tout, où des photographes sont venus dans la région immortaliser ses mouvements. Une démarche résumée ici par « la digue du nouveau port » de Calais de Josef Koudelka qui vous attend dès l'entrée. Le sens de la visite vous emmène ensuite vers les clichés du club photo d'Usinor, où le travail et les loisirs de métallurgistes rejaillissent du passé. Dès ce témoignage des premières heures du centre et ses travaux amateurs, vous enchaînerez sur des grands noms que sont Mario Giacomelli ou Raymond Depardon pour ne citer qu'eux. Deux agrandissements dominent en taille cette exposition : véritables symboles de la création made in Douchy, ce sont des photographies qui ont été prise sur le lieu même que vous visitez. L'un d'entre eux vous donne même l'angle de vue intimiste de l'intérieur du centre avec ses grilles fermées.

Audrey Hoareau (au centre)
Audrey Hoareau (au centre)

Le reste de l'exposition s'ouvre une fois de plus en grand sur la collection du CRP. Vous irez du Mexique à la Tchétchénie, jusque l'intérieur des habitants de Douchy dans les années 80. Ce voyage n'est pas que géographique, il témoigne également des styles et de leurs évolutions. Les formats des tirages rappellent le côté loisir de la photo, jusqu'à son ascension à un art majeur. Le cliché peut-être historique et plastique, des portraits ou des paysages, ou même cartographique comme cet ensemble qui évoque les différents sites du valenciennois dédiés à la métallurgie. En somme, vous comprendrez qu'il n'y a pas eu un CRP en 40 ans, son artothèque de plus de 500 œuvres disponibles au prêt en serait un des nombreux exemples. Son avenir reflète cet aspect évolutif, ça sera peut-être représenté par un agrandissement et un nouvel aménagement de l'ancienne poste, comme nous la confié Michel Veniat, maire de la commune.

« Monument » s'inscrit dans un ensemble de 16 expositions sur l'ensemble de la région Hauts-de-France, à retrouver dans notre article dédié.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...