Ch'éto bin : Hainaut Belles Bretelles 2022

07/06/2022

Le Hainaut Belles Bretelles 2022 vient de se conclure, nous voilà avec des airs d'accordéon dans la tête, et d'innombrables souvenirs. Grâce au système des bracelets délivrés à l'entrée, les membres du Club Léo Lagrange d'Hergnies sont en mesure de jauger l'affluence de cette édition. Vous étiez ainsi près de 3500 visiteurs le samedi, un peu plus de 2000 le dimanche, et la journée de lundi a vu passer 4000 festivaliers. On retrouvait dans la foule les amateurs de culture et de fête du valenciennois, et à leurs côtés des visiteurs venus de Maubeuge, Lille, Cambrai, de Moselle, ou de Belgique.

Cette affluence pose la base d'un bon bilan, qui aurait pu être bien différent, à cause d'une météo qui ne fut pas toujours en faveur des organisateurs. Il y a eu cet énorme moment de déception samedi, alors que Java entamait son set, la pluie s'est invitée et a emporté avec elle les moyens électriques. Public, organisateurs, et évidemment artistes étaient dépités de cette situation, et chacun se faisait une raison : il y a des impondérables qu'on est obligé de subir quand on organise un événement en extérieur. Dimanche matin, c'est toujours sous la pluie que les bénévoles ont dû se retrousser les manches pour maintenir à tout prix le reste du festival. Il régnait à ce moment une véritable incertitude, qui fut balayée au fur et à mesure de la journée avec le retour des visiteurs. Le Hainaut Belles Bretelles est ce genre de rendez-vous pour lequel le public garde un énorme capital sympathie. Le cadre, la variété des artistes, les diverses animations pour tous les âges, c'est un ensemble qui est apprécié et qui exprime le succès du festival.

Ce cru 2022 fut marqué par de grands moments. Les Fûts d'Oson sont revenus sur le lieu de leur création pour y célébrer leurs 5 ans d'existence. Martin Piatek était de retour des Bouches du Rhône où il vit actuellement pour inscrire son record de quatrième participation au HBB. Pour d'autres comme Julie Colère ou Dur dur dimanche, ce fut une première dont ils disent qu'ils se souviendront. Quant à Florent Moënnan-Duvivier, il a quitté notre région depuis plusieurs années, et nous a confié être heureux de retrouver l'ambiance et les visages du valenciennois.  

A l'heure où nous écrivons ces lignes, les bénévoles sont à pied d'œuvre sur le site pour terminer de tout démonter, et rendre la place d'Hergnies comme ils l'ont trouvé avant le festival. Fatigués mais motivés, car satisfait d'avoir pu mener une nouvelle édition si riche et rassembleuse. On les imagine sans trop de problème évoquer déjà la prochaine édition dans un an.  

X.V.


A Valenciennes, un rituel marque la fin du mois d'août. Il est riche en couleurs et rassemble toutes les générations, vous l'aurez deviné c'est le retour des Folies de Binbin. Vous l'attendiez, le géant de l'Athènes du Nord est enfin de retour après 2 longues années d'absence. A ses côtés ses binbinos, des troupes venues de Belgique, du...

C'est la reprise de Valexplorer ! Votre site d'information culture et loisirs du valenciennois rentre à vos côtés dans sa huitième année.

La saison des concerts d'été bat son plein chez OSCAAR à Marly, aujourd'hui nous vous proposons un focus sur l'un des groupes de la soirée du vendredi 15 juillet : Venus VNR. Un duo qui se joue des étiquettes, entre musique pop et chant en rap, composé de Félix ex-Therapie Taxi et de Laurène au chant. La...