Une saison pleine et riche au théâtre de Denain

27/01/2022

Le monde de la culture se relève du choc de la crise sanitaire, avec des effets inattendus. Par exemple sur Denain, le théâtre entame désormais sa nouvelle saison avec un rythme d'année civile. C'est donc en ce mois de janvier que vient d'être révélée la nouvelle programmation qui ira jusque décembre. On y trouve à la fois de l'humour avec des références du genre et des révélations à venir, de la musique avec des compositions originales et du tribute band, aussi des incontournables comme le festival In Theatrum Denonium. Ouvrons ce riche calendrier ensemble.

Un fait marque ce lancement de saison, elle sera la seule pleine et entière depuis la rénovation du théâtre. En effet, de protocoles en jauges, c'est seulement depuis le 21 mai 2021 que l'activité de la structure denaisienne a pu reprendre quasi-normalement. « Une saison culturelle qui fut tronquée », selon Rose-Marie Ryspert adjointe à la culture de la ville. A noter qu'en dépit des conditions, le dernier semestre fut riche d'événements, avec les succès du tribute France Gall - Michel Berger, la soirée hommage à Patrick Roy, ou la mise à disposition du théâtre pour la captation d'un concert des Goldmen pour TF1. Fort de ce bilan non négligeable, Dimitri Ber et son équipe en charge de la programmation ont travaillé sur une saison pleine qui débutera le 9 février avec Cahutopie de la compagnie landasienne La Boussole.

Cette première date donne le ton des collaborations de cette nouvelle saison. On trouvera au théâtre de Denain diverses productions, de boites locales ou nationales, un nouvel élan insufflé par l'envie de travailler avec des associés, qui soulage en grande partie l'implication financière de la ville. Dimitri Ber développe cet axe : « avant on était sur une participation à 99% de la part de Denain. Aujourd'hui on a la confiance des maisons de productions, c'est un risque pour eux de s'engager sur notre théâtre et ses 500 places, mais qui est renommé pour sa programmation diversifiée ». Dimitri conclut sur un point essentiel du futur succès de cette saison : « on observe une véritable attente du public pour revenir ». Un point de vue partagé par François Marseguerra, de Verone productions : « on est conscient qu'il faut ramener le public vers les salles, et celle-ci est très bien faite, venir à Denain c'est enrichissant pour les artistes. On a une bonne carte à jouer ».

Avec ses six spectacles, Verone est donc un des partenaires de cette saison. On retrouvera comme production Cali dans une version piano acoustique le 4 novembre, les lillois Jumeaux le 24 septembre, la pop-rock vagabond de Da Silva le 21 octobre, l'univers de Ours et son nouvel album intitulé Mitsouko le 12 novembre, l'étape locale du comique originaire de Maing qui monte avec Mahé le 26 novembre, et le grand retour de Sanseverino et ses concerts fleuves le 25 novembre. Parmi les autres partenaires on trouve la société Lez'arts spectacles implantée à Denain qui proposera le tribute Bruel « adoubé par Patrick » le 18 mars, et la revue cabaret Fascination le 19 mars. La scène parisienne sera également représentée avec Monsieur Théâtre qui jouera Grosse Chaleur de Laurent Ruquier le 20 mars, Mon meilleur copain le 23 avril, Un séjour presque parfait le 25 septembre, et Sans dessus de sous le 30 octobre.  

Il n'est pas trop tôt pour réserver vos places, quand on sait l'engouement pour certaines dates. Le meilleur exemple serait le festival In Theatrum Denonium du 5 mars. « Les métalleux sont parmi le meilleur public qu'on peut avoir », souligne Dimitri Ber. Il faut dire que cet événement qui associe le lieu du théâtre à l'italienne et les shows qui sont autant à voir qu'à écouter est identifié comme un rendez-vous d'esthètes. Les spectateurs viennent pour un tout, et les places s'arrachent, pour preuve la formule de prévente early bird est déjà sold out, seules les places à tarifs pleins sont encore disponibles à ce jour. D'autres dates font d'ores et déjà l'objet d'une attention particulière comme Roch Voisine le 22 mars, le nouveau spectacle de D'Jal et son univers portugais le 1er avril, Francis Decamps et les cas GB qui revisiteront l'album mythique Au delà du délire de Ange le 14 octobre, ou Booder la 15 octobre au tarif exceptionnel de 25€, « oui le vrai Booder à ce prix », insiste Dimitri Ber.

Pour connaître toutes les dates du théâtre de Denain, suivez la structure sur sa page Facebook au lien ci-dessous.

X.V.


Le profil de Nicolas Minair réinvente le concept d'artiste local. En effet, c'est en alliant ses passions pour la marche et la littérature qu'il produit ses poèmes comme des instantanés de ses pérégrinations près de chez lui. Chez le poète l'œil et la sensibilité sont pointues, tout comme son amour des mots, en somme il est à la...

Soilio Coulibaly dit Soilioba s'est initié aux arts plastiques dans sa Côte d'Ivoire natale, il s'est ensuite perfectionné au Maroc, pour venir terminer son cursus près de chez nous à l'université du Mont Houy. Depuis riche de son parcours et de ses influences, c'est en citoyen du monde qu'il prend le pinceau à chaque production. Dans son...

« En un tour de Maing », le jeu de mot intitulé du salon mangeois des arts manuels est pensé et assumé par ses organisateurs. Il est aussi depuis sa création devenu synonyme de rendez-vous de qualité, où se découvrent les talents de la commune et au-delà. C'est pas moins de 90 exposants qui ont répondu à l'appel...