Une maison des associations au féminin du 7 au 12 mars

04/03/2022

Droit, nom masculin. Femme, nom forcément féminin. C'est en associant les genres que des actions autour de la journée internationale des droits des femmes deviennent plurielles. De plus, une journée ne serait pas assez pour sensibiliser à tous les progrès qui sont encore à atteindre pour une véritable équité. A la Maison des Associations de Valenciennes on l'a bien compris, ainsi c'est autour de la symbolique du 8 mars que sont organisées diverses animations, et cela pendant toute la semaine du 7 au 12. Fabienne Lambert, adjointe aux associations à la ville de Valenciennes détaille pour Valexplorer ce riche programme.

Voilà plusieurs années que la Maison des Associations de Valenciennes exploite le 8 mars pour que cette journée dépasse son cadre, et que ses enjeux soient développés durant toute la semaine qui l'entoure. 2022 est forcément particulier, « avec le contexte de la crise sanitaire, on a dû travailler d'une autre façon », faut-il que Fabienne Lambert nous le rappelle, tant la programmation ne transpire pas ces difficultés. L'adjointe explique les axes autour des actions menées : « variées, denses, culturelles, et qui dépassent les clivages ». Pour elle, la réussite en amont de ces actions résulte d'une chaîne : « la municipalité m'a donné ainsi qu'à la MDA une carte blanche, que nous avons tendu aux associations. Et ces dernières ont été force de proposition ». En somme, du 7 au 12 mars la structure du 84 faubourg de Paris et ses partenaires ont rassemblé talents et initiatives autour d'un sommaire comprenant entre autres danse et cinéma, exposition et improvisation, jusque des ateliers sur l'entreprenariat.

« On va être actives », dit Fabienne Lambert en parlant de cette équipe de la MDA majoritairement composée de femmes. Le programme a été concocté de façon assez facile, de par la richesse et la diversité des associations présentes dans les murs de la structure. « Les participants ont fait preuve d'une véritable volonté. Les axes d'universalité et de transversalité de la maison sont ici parfaitement mis en pratique ». L'adjointe rappelle que les enjeux de la journée des droits des femmes sont l'affaire de tous : « c'est pourquoi on a voulu tendre vers l'ouverture aux autres, à faire éveiller les consciences de ceux qui ne se sentent peut-être pas concernés, dans une optique d'enrichissement de chacun, et chacune en l'occurrence ».

Regardons vers la programmation pour comprendre cette démarche. On y voit l'intervention de la troupe d'improvisation des Dis Leur de Rire le 8 mars à 18h30 « qui vont aborder le quotidien de certaines femmes, et les situation compliquées qu'elles peuvent vivre, jusque des drames malheureusement encore d'actualité ». Les violences conjugales seront également évoquées lors du Ciné-débat du 9 de 14h à 16h : « où on inclura les conséquences de ce mal sur l'ensemble de la famille ». La partie artistique ne sera pas en reste avec une exposition intitulée « femmes je vous aime », tout du long de la semaine, et des ateliers où Catherine Brun, Martine De Vito-Tesson et Muriel Verstichel vous accompagneront le temps d'une création à la peinture, la sculpture ou l'écriture littéraire et poétique. Autre temps fort le 9 mars avec deux ateliers sur l'entreprenariat, « où nous ferons participer de jeunes lycéennes, pour leur apprendre dès leur âge que c'est aussi à leur portée ». Dans la même optique d'engagement sociétal une formation PIVA (Point d'Information à la Vie Associative) gratuite et ouverte aux responsables, adhérents, salariés et bénévoles associatifs est proposée le 11 avec comme thématique la mixité. Des actions sportives et inter-générationnelles sont également au programme avec danse et marche, et d'autres activités plus axés sur la détente telles la cuisine, la lecture à haute voix, ou l'astrologie. Enfin, ceux qui côtoient Fabienne connaissent son amour du grand écran, elle est donc la première à se féliciter de la participation du Gaumont avec la soirée où sera diffusé le film « une jeune fille qui va bien ».

Fabienne Lambert résume ces actions comme la possibilité de « profiter de cette journée pour être à la fois en fête, de s'ouvrir sur la culture, tout en n'omettant pas d'aborder des sujets plus graves ». Retrouvez le détail de cette programmation dans les liens ci-dessous.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...