Sortez le pop corn pour GMO3 et son rock Crunchy

29/09/2021

Ils sont trois à être né sous le signe des gémeaux, ascendant rock français crunchy. Avec des débuts fracassants notamment au Vacci'Fest organisé chez OSCAAR à Marly, le groupe GMO3 vient étoffer la scène valenciennoise. Aux commandes, deux musiciens connus par chez nous, et un chanteur guitariste de retour dans son Nord natal, prêt à faire vibrer la scène locale. Focus sur cette nouvelle formation à l'occasion de la sortie de leur clip Pop Corn Ryther.

Voilà ce que l'on appelle faire des débuts fracassants. En moins de six mois GMO3 est né, a enregistré son album et diffuse sa première vidéo. Pour rappel, en mai de cette année une page Facebook est créée au nom du groupe, dès le mois suivant la formation se produit à Solesmes encore sous le nom Gémeaux, quelques jours plus tard les pistes de l'album sortaient des studios Boar Production, ensuite en août c'est face à 250 spectateurs que le groupe s'est réellement révélé lors de l'événement Vacci'Fest à Marly.

Cette dynamique a été insufflée par Pierre Charlet, guitare, voix et meneur du projet. Ce dernier nous explique sa genèse : « après une longue période hors de la région, je suis revenu avec l'envie de monter un groupe, et dans mes valises une dizaine de compositions ». De par des liens profonds avec Frédérique Ménard (Palissandre), son batteur était tout trouvé, Sébastien Druelle (Hoe Boy and the Devil) compléta le trio avec sa basse, « un trio power », selon le chanteur. Fred nous parle du background de Pierre : « il y a 14 ans on le retrouvait sur de nombreux tremplins, dont celui de RTL2. C'est de là qu'il a eu l'opportunité de partager des scènes avec Louis Bertignac, les Wampas ou Paul Personne ».  

Pierre se dit heureux de pouvoir lancer ce nouveau projet dans ce Nord qu'il trouve propice à la création. Des studios Boar à Saint Python d'où ils enregistrent, jusque la MJC de St Saulve qui a ouvert ses portes pour le tournage de leur clip, c'est un environnement qu'il sait exploiter, avec même des vues sur nos voisins belges pour aller jouer chez eux, et une probable diffusion sur Classic 21. Vous l'aurez compris, GMO3 est un projet pensé dans ses moindres détails, ainsi sa musique en est le reflet, c'est à la fois carré et puissant.

Le morceau Pop Corn Ryther est une porte d'entrée idéale pour découvrir cet univers musical. A voir les doigts de Pierre parcourir sans cesse le manche de sa Gibson, on comprend d'où vient ce son ciselé. Fred à la batterie et Seb à la basse complètent cet ensemble pour donner un rock maîtrisé, respectueux du genre, avec des textes en français et cette note « Crunchy » d'après les mots des musiciens. Ce premier extrait de l'album « Juste pour... » est l'une des 13 pistes dont deux interludes qui sera leur carte de visite. Sur ce disque on y trouvera du riff énergique évidemment, mais aussi des ballades, « il en faut toujours une ou deux », en voilà qui connaissent leur rock et ses règles. 

GMO3 est une formation qui cultive l'ambition. Déjà celle de se produire dans des cafés concerts de jauge importante, et également de se donner tous les moyens d'être révélé. Leur set mêlera habilement leur compos et quelques reprises et medley à leur sauce de Axel Bauer ou AC/DC. Enfin la vidéo de Pop Corn Ryther sera leur atout pour participer au Tremplin de l'Enfrance du Rock au Pacbo, et espérer remporter la chance de partager la scène avec No One is Innocent. Ce format vidéo en appellera d'autres, nous confirme Sébastien.

Pour retrouver GMO3 sur scène, le groupe sera prochainement à Louvignies-Quesnoy le 23 octobre, à St Python le 30 et à Haulchin le 4 décembre.  

X.V.


Le profil de Nicolas Minair réinvente le concept d'artiste local. En effet, c'est en alliant ses passions pour la marche et la littérature qu'il produit ses poèmes comme des instantanés de ses pérégrinations près de chez lui. Chez le poète l'œil et la sensibilité sont pointues, tout comme son amour des mots, en somme il est à la...

Soilio Coulibaly dit Soilioba s'est initié aux arts plastiques dans sa Côte d'Ivoire natale, il s'est ensuite perfectionné au Maroc, pour venir terminer son cursus près de chez nous à l'université du Mont Houy. Depuis riche de son parcours et de ses influences, c'est en citoyen du monde qu'il prend le pinceau à chaque production. Dans son...

« En un tour de Maing », le jeu de mot intitulé du salon mangeois des arts manuels est pensé et assumé par ses organisateurs. Il est aussi depuis sa création devenu synonyme de rendez-vous de qualité, où se découvrent les talents de la commune et au-delà. C'est pas moins de 90 exposants qui ont répondu à l'appel...