Respire, le spectacle qui ne tient qu'à un fil

02/09/2022

Après l'exposition Gare-Debout de Catherine Zgorecki au QuARTier, Valexplorer vous propose un second focus sur l'opération cyclo-tour culturel Traversée(s) du 18 septembre. Aujourd'hui intéressons-nous à Respire, le spectacle de funambule qui clôturera cette journée sur le site de Arenberg Créative Mine. Proposé par le Boulon et créé par les Filles du Renard Pâle, Respire utilisera à plus d'un titre la symbolique du fil sur lequel l'équilibre est vital. Ce fil terminera la jonction des activités de cette riche journée, dans un numéro grandiose sur le fil du rasoir. Suivez-nous à travers ce fil conducteur entre artistes et public, une action commune dont vous ne perdrez pas le fil.

Photo: © Axel Tihon
Photo: © Axel Tihon

Oubliez tout ce que vous pensez connaître sur les numéros de funambules. Retenez votre souffle et respirez ! La compagnie des Filles du Renard Pâle est là pour bouleverser vos idées, dans un spectacle où vous découvrirez que l'équilibrisme est tout sauf un seul en scène. Pour bien comprendre, prenons un peu de hauteur et regardons l'ensemble travailler : il y a évidemment Johanne Humblet qui réalisera son numéro de funambule, fait d'allers-retours, de pauses, avec pas moins de trois balanciers, et toute une chorégraphie. « Mais je ne suis pas seule dans cette création », insiste-t-elle à juste titre. A ses côtés on retrouve toute une équipe composée de cordistes, et autres spécialistes de la sécurité, ainsi que d'autres fonctions du spectacle comme une costumière, et même des musiciens. Sans oublier vous membres du public, qui avant la représentation serez sollicités à travers un micro-trottoir pour enregistrer vos sentiments sur ce que vous allez voir. Des captations qui seront ensuite utilisées comme une partie intégrale de l'habillage sonore du spectacle.



Pour Johanne Humblet, son art est rempli de symboliques. « J'ai conscience de la responsabilité que j'ai par rapport au public et de l'impact que je peux avoir sur lui ». Elle parle de dépassement de soi, de but à atteindre, de peurs légitimes qu'il faut combattre, et bien sûr de fantaisie et d'émerveillement. « Je laisse des messages derrière chaque pas que je fais, prouvant que nous pouvons réaliser nos rêves. Il ne faut juste pas s'arrêter à la première crainte pour risquer l'inconnu, et aller toujours plus loin ». Il y aussi tout ce travail sur les apparences, tout d'abord ce que l'on croit, cette fausse certitude que nous sommes seuls face aux obstacles. Ici les musiciens au sol, qui accompagnent par leurs compositions les différents temps vécus en hauteur, représentent ce soutien moral qu'on peut recevoir. De plus, Respire reprend certains aspects du conte du Petit chaperon rouge, incarné par Johanne, il va devoir échapper à ses peurs représentées par le loup, pour que la femme, l'individu, se révèle.

Le nom du spectacle Respire est une référence à un triptyque de création dans lequel il s'inscrit. Mais quand on demande à Johanne Humblet si c'est aussi un clin d'œil au souffle coupé des spectateurs en bas, elle s'en amuse et dit que ça pourrait être une interprétation. La représentation a déjà été jouée des dizaines de fois, mais jamais exactement de la même façon. Chaque lieu demande une préparation particulière, notamment pour assurer les règles de sécurité. Ainsi, à l'heure où nous écrivons ces lignes, Johanne et son équipe sont encore en train d'écrire le spectacle que vous verrez le 18 septembre, où la funambule s'élancera au dessus du site de l'ancienne fosse d'Arenberg. Respire sera le point d'orgue de cette opération intitulée Traversée(s) qui vous emmènera au fil de la journée du Boulon à Wallers (programmation complète à lire dans notre focus).

Les Filles du Renard Pâle sur Facebook

Le site officiel des Filles du Renard Pâle

A lire également: Une journée de patrimoine de Vieux-Condé à Arenberg

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...