Quiévrechain redevient médiéval et fantastique ces 14 et 15 mai

06/05/2022

Ceux qui connaissent l'adjointe aux festivités de Quiévrechain, Camille Coquelet, savent que l'élue a une passion pour les univers médiévaux et leurs événements consacrés. Ainsi, lorsqu'elle pris pour la première fois ses fonctions en 2014, elle voulu partager cette ferveur avec les habitants de sa commune, et ainsi créer une fête dédiée unique sur le valenciennois. Une idée qui fut si bien reçue, que lors de la dernière édition en 2018, vous étiez plus de 6000 visiteurs à assister à l'événement. Après une période de battement due à la crise sanitaire, la fête médiévale et fantastique revient dans la ville frontalière pour deux jours intenses ces 14 et 15 mai.

Initialement prévue comme un rendez-vous biennal, la fête médiévale et fantastique de Quiévrechain devait se tenir pour la troisième fois en 2020, mais le contexte sanitaire a chamboulé ces plans. « On a reporté, puis annulé, cinq fois en tout », Camille Coquelet énumère les tentatives avortées. L'attente arrive à son terme, car ces 14 et 15 mai le parc de l'aunelle se tient prêt à accueillir les visiteurs, et les nombreux intervenants, stands, artistes, et moments conviviaux. « La fête est devenue très vite une référence du genre sur le valenciennois », dit avec satisfaction l'élue aux festivités, car en dépit du fait qu'elle a mis énormément de cœur à monter cet événement avec les services de la ville et ses nombreux partenaires, elle reste la première abasourdie de l'engouement qui s'est vite créé : « on a comptabilisé plus de 6000 visiteurs en 2018 ».  


Publicité
Publicité

L'intitulé dit fête Médiévale et Fantastique, ainsi même si l'ambiance propose un voyage dans le temps à la recherche de façon de festoyer d'il y a mille ans, nous ne sommes pas dans la reconstitution fidèle, il y a un côté onirique portée par de la fantaisie. Heroic fantasy vous diront même les amateurs, comprenez une inspiration à la Seigneur des Anneaux ou Game of Thrones. Ainsi les costumes renforcent ce côté décalé, avec madame l'adjointe qui sera la première à se plier à cet exercice. « Les gens viennent avec leurs habits, et sans qu'on le demande. Certains sont même accompagnés d'animaux de compagnie comme des chiens-loups ou des furets ». Vous l'aurez compris, c'est chacun qui donne l'ambiance de cette fête, les visiteurs savent y mettre du leur pour agrémenter les festivités.

C'est une ambiance hors du temps que vous retrouverez pendant deux jours, les enfants iront eux-mêmes actionner le manège de fer forgé, des déambulations viendront inviter les visiteurs à la fête comme celle de C'H.A.G. et son influence fest noz, et même la chorale Melomania de l'école de musique de la commune sera de la programmation. Côté spectacles, vous ne serez pas en reste avec plusieurs temps forts, on citera entre autres le tournoi de chevalerie des frères d'armes le samedi, et un repas sous chapiteau qui se conclura par un spectacle de feu sur la grande plaine. Le dimanche, ne manquez pas le spectacle Bohemian Karavan à 11h30 et 17h30 au plan d'eau, de la voltige, et le tournoi fantastique à 16h. Durant les deux jours, diverses animations reviendront telle la fauconnerie de la famille Di Penta, « désormais des fidèles et des amis, avec un véritable respect de leurs rapaces, c'est un point important qu'il savent partager ».

Camille Coquelet parle de ce rendez-vous comme étant celui d'une grande famille, « c'est les gens qui rendent vivant la fête », avec rapidement des habitués qui ne la manqueraient pas. Car tout est fait pour vous réserver un accueil chaleureux, des nombreux stands d'artisans de bijoux à la coutellerie en passant par les plaisirs de la bouche, jusqu'aux camps qui s'animent le soir tombé. De l'inauguration ce samedi 14 à 14h par la troupe de danse Mormalezia, jusqu'au final le dimanche et le spectacle de Bohemian Karavan à 17h30, le dépaysement sera assuré à Quiévrechain, pour un voyage dans le temps et l'imaginaire.  


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...