Processus de la mécanique sociale par l'art à Fresnes

21/11/2022

Très souvent dans nos articles nous évoquons les ateliers qui mènent à des expositions, où les œuvres des artistes côtoient les productions réalisées par les participants. Un axe où se retrouvent naturellement la ville de Fresnes sur Escaut et le Printemps Culturel. En effet, d'un côté la commune a des structures qui sont dédiés à la rencontre artistique et aux échanges. De l'autre l'association Douchynoise soutient les parcours « les quartiers d'art » qui conjuguent un vivier de plasticiens et une population parfois éloignée de la création. A Fresnes et au Printemps on croit à la cohésion sociale par l'art, à force de travailler dans la même direction les objectifs sont au bout du chemin, et l'exposition Flashback de Nicolas Tourte qui vient de débuter au QuARTier en serait l'expression.

Brigitte, Agnès et Bernadette: trois des assistantes de Nicolas Tourte
Brigitte, Agnès et Bernadette: trois des assistantes de Nicolas Tourte

Pour bien illustrer l'angle pédagogique et de création sur lequel se rejoignent Nicolas Tourte, la ville de Fresnes sur Escaut, et le Printemps Culturel, intéressons-nous à Brigitte. Habitante de la ville de Cambrinus, elle incarne les possibilités encouragées par la cohésion à travers les arts. C'est avec Tempo 300, la fête anniversaire du tricentenaire de la découverte du charbon, que Brigitte découvrit un terrain où elle pouvait être actrice des festivités locales. En effet le principe du spectacle de la compagnie Deracinemoa était d'impliquer les habitants dans sa création. Très vite, elle a pris goût à cette ambiance, et a voulu continuer à s'investir auprès d'artistes. Il lui a juste fallut traverser la rue de son domicile pour aller passer les portes du QuARTier. Elle y fit la rencontre de la responsable Dorothée Péry et du plasticien Dude Company. Premiers ateliers avec ce dernier et ses initiations aux pochoirs, très vite Brigitte bouillonne d'envie. De ce fait quelques semaines plus tard elle sera la bénévole référente pour l'artiste lors du festival des Agités du Mélange. Dernièrement, elle a participé à l'élaboration de deux installations dans le cadre de l'exposition Flashback, des véritables travaux de construction dont une charpente et un toit d'un poids total de 200kg.



Le parcours de Brigitte fut rappelé lors du vernissage de l'exposition de Nicolas Tourte, car riche de sens. « C'est pour cela que nous avons soutenu la création du QuARTier, pas pensé que pour les expositions, mais comme un lieu de participation », rappelle Valérie Fornies, maire de Fresnes. Même son de cloche de la part de Johan Grzelczyk du Printemps Culturel en parlant de la restitution « on y voit aujourd'hui tout l'intérêt, ce ne sont pas des ateliers d'arts prétextes ». Lorsque le plasticien Nicolas Tourte s'exclama « longue vie au QuARTier », c'était dans un élan de spontanéité en conclusion des discours. Car si il y a bien un terme qui résume sa démarche, ça serait « processus », et nous étions lors du vernissage du 18 novembre dans l'expression de sa zone de prédilection.

« Des assistantes », c'est ainsi que Nicolas Tourte appelait la quinzaine de participantes aux ateliers. Pour lui l'intérêt principal de ces échanges était dans la pédagogie et le participatif. L'artiste est animé par une question : comment ça marche ? De la mécanique d'une boite à musique à celle du cosmos, pour lui le sens se trouve dans la compréhension. Ce savoir Nicolas le partage, et donne l'envie de le prolonger. C'est ainsi que Dorothée Péry parle de ces ateliers comme « différents car plus immersifs, c'est l'échange qui était important ». Nicolas a apporté sa technique, ses archives, ses outils et ses matériaux, avec l'objectif de les transmettre : « quand elles se sont mises au travail indépendamment c'est là que j'ai pu m'asseoir ». Bernadette, une des fameuses assistantes, avait préparé un discours écrit lors du vernissage, mais très vite elle est sortie de son texte, comme portée par son expérience récemment acquise : « on avançait chacune intuitivement, et Nicolas était bienveillant ».  

« Ring of fire » un véritable toit avec ses tuiles percées par un trou, et « Mauvaise chute » un escalier transformé en cascade sont les deux pièces signées Tourte et ses assistantes montées pour l'exposition. En tout, c'est plus de 25 œuvres aux tailles et techniques différentes présentées à Fresnes jusqu'au 16 décembre. Elles sont réunies sous l'intitulé Flashback, « une rétrospective de cette envergure jamais présentée dans le valenciennois », rappelle à juste titre Johan Grzelczyk. Des travaux, qui par leurs thèmes et leur processus nous ramènent vers le côté vivant des arts plastiques. A l'image de ce cœur qui bat, en bande son de l'œuvre intitulée Sunlight, un rythme qui habite le QuARTier comme pour nous rappeler que c'est un lieu de vie.

Flashback - Nicolas Tourte

A voir jusqu'au 16 décembre, aux heures d'ouverture du QuARTier (Fresnes sur Escaut)

X.V.


C'est un voyage musical au XVIIème siècle que vous offre notre partenaire Harmonia Sacra. Avec Vêpres pour Saint François d'Assise découvrez les chants polyphoniques tels que les entendaient à Rome en 1665 grâce au talent de Jacques Duponchel. Un disque qui vous transportera, un véritable travail de recherche de l'association valenciennoise qui...

Irisée est le quatrième livre du poète Nicolas Minair, et le deuxième publié aux éditions du Lys Bleu. Ce recueil de haïku est un journal de bord de l'année 2021, où son auteur a capté des journées, des instants, et des paysages dans des courts poèmes à la forme venue du Japon.