Premier salon du livre à Aulnoy ce 19 février

24/01/2022

Dans moins d'un mois se tiendra aux Nymphéas d'Aulnoy-lez-Valenciennes le premier salon du livre. Cet événement qui découle des cafés littéraire d'Art'ifice couronnera cinq années d'existence pour l'association. Ainsi, c'est riche de ses partenaires que ce salon se tiendra, où chacun a apporté sa pierre à l'édifice pour proposer un rendez-vous où le livre sera au centre de la manifestation, mais pas seulement. En effet de nombreuses animations ainsi qu'un prix sont au programme de cette journée du samedi 19 février.

Mélanie Égo est la présidente de l'association Art'ifice qui fait la promotion de la lecture et ses auteurs sur Aulnoy-lez-Valenciennes. Elle est également femme de lettres, avec plusieurs ouvrages à son actif, un point important lorsqu'on se lance dans l'aventure de la tenue d'un salon du livre : « mon expérience d'auteure m'a amené sur plusieurs salons, et je ne voulais pas quelque chose qui ne serait que des dédicaces à des tables. Dans mon esprit il faut du vivant ». Pour ce faire, Mélanie a appliqué une méthode simple : réunir des intervenants locaux, « un who's who de la vie littéraire du valenciennois », et s'est fixée un axe de travail : « j'organise, je supervise, et je leur donne carte blanche. Quand je vois ce que ça va donner, je suis la première à avoir hâte que le salon arrive ».

Ainsi c'est la liste des intervenants qui donne la programmation de la journée du 19 février aux Nymhéas. Mélanie nous cite notamment la FLAC et ses adhérents que sont l'Oiseau rare et le Baragraphe, ou les amandinois de Parole d'Hucbald. Grâce à eux, le salon sera rythmé de diverses animations telles du conte, un atelier d'écriture de poésie animé par le marlysien Nicolas Minair, une présentation scénique de « Désir d'elles », le traditionnel café littéraire avec comme invité Alain Fabre, un atelier philo pour enfants, et un autre création de fanzine et linogravure.  

Nicolas Minair - Photo: Radio Club
Nicolas Minair - Photo: Radio Club

Cette journée se conclura sur la remise du premier prix littéraire Art'ifice, une formule qui tient plus du coup de projecteur que d'une véritable compétition comme l'explique Mélanie : « ce n'est pas un concours, l'idée est que chaque intervenant sera représenté dans le jury, auquel on aura demandé de donner leur coup de cœur parmi une sélection. Ça a déjà l'effet positif que je souhaitais, certains me disent être agréablement surpris par les découvertes qu'ils ont faites ». 

Le salon célèbre, avec un petit retard, les cinq ans de l'association Art'ifice. Pour rappel, ses actions tendent vers la rencontre entre les auteurs et leur public, une formule qui a fait son succès. La motivation derrière l'événement du 19 février se résume en deux points pour Mélanie : « en dépit de la période, tout le monde continue de publier, ensuite j'ai reçu de la demande de la part du public pour préserver ces rencontres. Le but est donc de réunir tout ce monde et prolonger l'effet découverte des nouveautés ». Et à la question de savoir si Aulnoy est une ville qui encourage les initiatives culturelles, la présidente de l'association répond sans détour un grand oui. « Je savais que Laurent (Depagne, maire de la commune) allait être réceptif à ma demande. Il a su m'écouter et m'a donné les moyens techniques et financiers de réaliser ce projet, ainsi qu'un support moral. A Aulnoy on a un ensemble de personnes qui vont de Corinne Anasse adjointe à la politique culturelle jusque Rémi Tandonnet directeur des affaires culturelles. On sait qu'on est accompagné ».

Ce premier salon pourrait en amener d'autres, Mélanie l'espère mais ne mise pas sur un rythme annuel. Pour l'instant son objectif est de bien mener cette première, et à l'avenir voudrait « se renouveler et pas se répéter' ». Rendez-vous est pris ce samedi 19 février aux Nymphéas de 9h00 à 18h00, entrée gratuite. A noter que les participations aux ateliers sont en jauge limitées, inscriptions en ligne aux liens ci-dessous.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...