POAA 2022 : Anne Bultot présente pour la première fois ses travaux

03/10/2022

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la MJC Espace Athéna. Enfin ses travaux vont sortir du cadre familial qui l'inspire tant, et elle découvrira l'expérience de la rencontre entre son œuvre et des regards étrangers. Pour Anne, c'est une étape importante et le début de nouvelles aventures, dont son premier article qui lui est consacré.

Anne Bultot a développé un univers rempli de récits, ses compositions prennent forme à partir de messages qu'elle veut adresser, généralement à ses proches. Pour ce faire, il y a chez elle un rapport entre l'humain et l'animal, parfois totem, ou alors une métaphore anthropomorphique. Dans « Clémence prend son envol » on peut voir le visage souriant d'une jeune fille, se fondant dans les ailes d'un colibri, « c'était un cadeau pour ma filleule, qui quittait le nid familial », commente Anne. Une autre série montre une souris, lunettes sur le nez et mains jointe : « c'est papy Gus, je l'ai fait pour ma fille après qu'elle ait perdu son grand-père. Je lui montre sans lui dire qui c'est, et elle l'a reconnu de suite, c'était un moment chargé d'émotion ». Outre ces dessins figuratifs, l'artiste s'adonne aussi à des paysages, des jeux sur la couleur avec le bleu comme teinte fétiche, en gouaches ou en aquarelles. Quand on lui parle de Matisse comme inspiration elle ne nie pas, mais répond surtout Chagall.



Comme un bon nombre de personnes, le confinement a été une période clef pour la mise en œuvre d'une pratique artistique, et Anne répond à ce profil. « J'ai toujours eu cette pulsion, je peux dire merci le COVID », dit-elle avec malice. Pour s'améliorer elle a passé les portes du collectif Choux Rouge de la MJC de Saint Saulve, et s'est perfectionnée récemment grâce à un workshop animé par l'illustratrice Rebecca Dautremer : « ça m'a ouvert des verrous. J'y allais au feeling, elle m'a permis de conceptualiser, moi qui suit d'ordinaire instinctive ». En dépit de ces techniques apprises, Anne garde sa méthode à elle qui consiste à saisir ces instants, cette poésie de la vie qu'elle capte sous la forme de photos, et s'en inspire sans reproduire à l'identique. Pour elle, son sujet doit d'abord mûrir dans son esprit avant de prendre forme sous ses pinceaux.

Nous vous le disions plus tôt dans l'article, ces POAA sont l'occasion rêvée pour Anne de sauter le pas et d'aller à la rencontre d'un public. Elle considère que la création doit sortir du cadre privé, ou comme elle le dit : « je prends comme exemple mon mari qui est musicien, si il ne jouait que dans notre salon ça n'aurait aucun sens ». Surtout que Anne envisage de mettre ses illustrations au centre d'un projet qui aura pour vocation de toucher le plus grand nombre. Il s'agit d'un livre d'illustrations avec ses propres textes, qui racontera les aventures de Papy Gus, la souris que nous évoquions précédemment. « Ça sera un ouvrage pour les grands enfants, qui parlera de la maladie d'Alzheimer ». Voilà 6 mois que ce projet est en chantier, une actualité que Valexplorer va surveiller de très près pour vous informer dès sa sortie.

Ce dimanche 9 octobre, Anne Bultot exposera aux côtés d'autres membres des ateliers les Choux Rouges à la MJC de Saint Saulve. Une quinzaine d'artistes vous attendent pour présenter leurs œuvres et également pour produire à leurs côtés, en peinture et en céramique. Retrouvez les de 10h à midi, et de 14h à 18h dans les locaux de la place du 8 mai 1945.

X.V.


C'est un voyage musical au XVIIème siècle que vous offre notre partenaire Harmonia Sacra. Avec Vêpres pour Saint François d'Assise découvrez les chants polyphoniques tels que les entendaient à Rome en 1665 grâce au talent de Jacques Duponchel. Un disque qui vous transportera, un véritable travail de recherche de l'association valenciennoise qui...

Irisée est le quatrième livre du poète Nicolas Minair, et le deuxième publié aux éditions du Lys Bleu. Ce recueil de haïku est un journal de bord de l'année 2021, où son auteur a capté des journées, des instants, et des paysages dans des courts poèmes à la forme venue du Japon.