Plus de 1000 musiciens réunis à Anzin pour le championnat de Brass Band

23/01/2024

Les Brass Bands sont ces ensembles composés de cuivres et percussions, et comme le nom peut le laisser comprendre, ils nous viennent à l'origine d'Angleterre. Un concept qui a trouvé à s'exporter de l'autre côté de la Manche, dans toute la France et évidemment dans le Nord, terre traditionnelle de la pratique de la musique avec ses nombreuses fanfares et harmonies. Le Hainaut n'est forcément pas en reste avec un Brass Band qui réunit la crème des musiciens de notre territoire. Quand des championnats nationaux de Brass Band furent organisés, la formation s'est présentée, pour être récompensée à plusieurs reprises. L'ultime étape était alors d'organiser ce championnat près de chez nous, ce sera chose faite ces, 26, 27, et 28 janvier à la cité des congrès d'Anzin.

Le Brass Band du Hainaut
Le Brass Band du Hainaut

2024 voit le dixième anniversaire de la création du Brass Band du Hainaut. A l'origine de cette formation deux noms sont cités, ceux de Gaëtan Vienne et Thibaut Bruniaux, ce dernier étant actuellement au poste de directeur artistique. Émilien Gorisse, président du BBH, revient sur la genèse de cette création : « les Brass Band existent en France depuis 30 ans, celui du Hainaut s'est fondé sur la volonté de rassembler une trentaine de musiciens, originaires de toute la région, de Lille à l'Avesnois et même de Belgique ». 

Ces formations, type orchestre de gala, tentent de sortir du cadre des compositions dites classiques. « On s'adapte à tout », précise Émilien, « variété, musique de films, on cherche à se diversifier ». Le président prend comme exemple le spectacle donné en 2023, où se mélangeait airs d'opéra et bandes originales de cinéma. « On vise le tout public, pour le faire venir à nos concerts ». A la question de savoir si notre région garde sa place de vivier de la pratique de la musique, Émilien répond par l'affirmative en rappelant notre culture des harmonies, fanfares, et conservatoires et donne le chiffre de 15 Brass Bands sur l'ensemble des Hauts de France.



« C'est des concerts à entendre et des ambiances à voir »

Un contexte et un anniversaire qui font écho à une actualité, celle de la tenue du championnat de France qui se tiendra du 26 au 28 janvier à Anzin. Une candidature portée par le Brass Band du Hainaut, une volonté qui découle de leurs prestations remarquées lors des précédentes éditions. En 2016 l'événement se tenait à Lille et la formation a remporté le prix attribué à la quatrième division, inscrit en troisième division en 2017 à Lyon ils furent également récompensés à la première place, c'est en deuxième division que le Brass Band a concouru en 2019 à Amiens avec le même succès, enfin l'histoire s'est répétée en 2020 au Grand-Quevilly. 

Quatre reconnaissance de suite, il n'en fallait pas plus pour avoir l'envie de représenter le Hainaut mais cette fois-ci face à son public. « Ce fut le déclic, on s'est dit que nous étions dans une bonne dynamique, alors pourquoi pas organiser le championnat chez nous ? ».

Pour ce faire il fallait un lieu qui se prête à accueillir la compétition, « on a visité la cité des congrès et on y a répété, on y a trouvé la salle adéquate ». Outre l'acoustique, la jauge qui pouvait contenir 800 places a joué en la faveur de leur dossier de candidature, l'édition 2024 du championnat se fera donc à Anzin. Pendant trois jours, c'est 16 Brass Band qui viendront dans le Hainaut, pour conquérir dans les quatre divisions plus celle d'honneur, dans un programme de fête et de musique. « C'est des concerts à entendre et des ambiances à voir », insiste Émilien Gorisse, « quand les gens se lèvent à la fin des morceaux on se croirait dans un stade pendant un match de foot », une comparaison qui met en avant le côté populaire et vivant des prestations.   



Le Whitburn Band
Le Whitburn Band

Au programme de ces trois jours, un concours de compostions le vendredi 26 ouvrira le week-end, « une nouvelle idée que nous avons apporté, pour montrer la créativité des compositeurs qui étoffent nos répertoires », une preuve de vitalité et d'envie de coller à leur époque et à tous les publics. 

Cette première journée sera ponctuée d'autres temps forts comme une conférence sur le bien-être et la musique et les prestations de Brass Bands Junior composés d'élèves d'écoles de musiques de l'arrondissement.

Samedi joueront les deuxième et première divisions, dans cette dernière catégorie ça sera un baptême pour notre Brass band local, et la soirée de conclura par le concert de gala par le Whitburn Band, champion d'Ecosse à 22 reprises, « à ne surtout pas manquer », insiste Émilien. 

Enfin le troisième et dernier jour, ça sera aux troisième, quatrième, et divisions d'honneur de se produire, avant la remise des prix et le grand final rassemblant les différents musiciens présents le week-end.  

Outre les concerts à vivre sur place à la cité des congrès, l'événement sera retransmis à travers le monde grâce à la page Youtube du championnat, plus de 10 000 connexions sont attendues. 

Autres chiffres vertigineux, c'est près de 1000 musiciens qui sont attendus, encadrés par une équipe d'une centaine de bénévoles, plus de 2000 visiteurs sont attendus, et des dizaines de stands d'exposants du monde de la musique seront de la fête. C'est pourquoi le Brass Band du Hainaut est certain de ne pas se tromper en déclarant que c'est « un événement incontournable, qui fera de Valenciennes la capitale des cuivres français le temps d'un week-end ». 

X.V.



En prélude au festival des Agités du Mélange qui se tiendra à Fresnes sur Escaut du 14 au 16 juin, l'association Cap Escaut organise son traditionnel tremplin. 5 groupes ont été présélectionnés et devront convaincre le jury le 28 avril. Mais pas d'inquiétude, ils ont déjà fait le plus dur, car il n'y aura aucun perdant,...

A moins de 20 jours des Turbulentes, l'événement se prépare à Vieux-Condé et on vous sollicite pour que le festival se tienne les 3, 4, et 5 mai. En effet, deux compagnies lancent des appels à participation vers vous public, pour que vous les aidiez à présenter leurs spectacles. Valexplorer relaie ces appels communiqués par le...