Philippe Asselin et Esteban Fernandez : une collaboration en CD

28/09/2021

Lors de la présentation de saison à l'espace Pasolini ce 20 septembre, un objet insolite accompagnait les brochures. Il s'agit d'un disque intitulé Miroir Continent-Fantôme. Sur la pochette, deux noms : Philippe Asselin et Esteban Fernandez. De là une révélation : enfin les labos sonores s'exportent au delà de la structure de la rue Salle le Comte, jusque votre chaîne hi-fi. Et quand Esteban accepte d'en parler, forcément Valexplorer est à l'écoute.

Les labos sonores sont une des institutions de l'espace Pasolini, c'est là que Philippe Asselin recherche sans cesse le son, lui qui insiste sur le fait de n'être pas musicien. Effet miroir déformant, de l'autre côté on trouve Esteban Fernandez, auteur-compositeur protéiforme, aux nombreux projets mais à la patte identifiable entre mille. « Voilà 17 ans que nous collaborons ensemble, de façon officielle ou en sous-marin », nous confie Esteban. Une osmose s'est créée entre les deux hommes, et même si Esteban parle avec révérence de Philippe, ce n'est pas une relation où l'élève a rattrapé le maître, mais bien de deux passionnés qui se sont trouvés, pour se compléter.

Pour comprendre la genèse du disque Miroir Continent-Fantôme et la symbiose qui existe entre les deux hommes, souvenons-nous des paroles de Philippe Asselin adressées à Esteban Fernandez ce lundi 20 septembre, face au public venu assister à la présentation de saison de l'espace Pasolini : « je repense toujours à ton grand-père, qui aux débuts de Art Zoyd a joué au lycée Wallon. Il était venu avec une guitare à trois manches de sa fabrication. Il a produit ce son unique, et ce fut pour moi une révélation, c'est vers ça que je voulais tendre ». Et c'est là qu'on saisi le lien qui existe entre les deux créatifs, ils sont chacun à leur niveau des héritiers de Rocco Fernandez, par le sang ou par le son.

Un témoignage qui en dit beaucoup sur le background de Miroir Continent-Fantôme. Un disque, deux pistes, ou même deux « morceaux » selon Esteban, quoi qu'en dise Philippe sur son rapport à la musique. Un format physique qui en a surpris plus d'un, quand on sait que les labos sonores privilégient l'instant et la recherche en constante évolution. Et pourtant, Esteban brise un secret bien gardé : « Philippe s'enregistrait depuis 20 ans, j'ai retrouvé des sessions capturées sur format mini-disque ». Suite aux Écoutes sonores de 2019, l'idée de partager en disque les travaux a été évoquée, et de discussions en pensées, il y eu une direction de choisie, une préparation.

Et le produit final est là ! La première piste par Philippe Asselin s'intitule Battements2, « une improvisation intégrale révélatrice d'un instant T de la recherche sans préparation particulière sans remix ni coupure », peut-on lire à l'arrière de la pochette. La seconde par Esteban Fernandez se nomme Dune, et si vous y cherchez une référence au livre de Herbert ou aux films de Lynch ou Villeneuve vous êtes sur la bonne voie. L'occasion pour le chanteur de « Valenciennes » d'avouer sa passion pour la science-fiction, et l'écoute ne fait que confirmer une envie profonde, celle de composer de la musique de film.  

Ce disque, destiné à être apprécié « au casque ou sur une chaîne hi-fi de qualité » est habité des univers des deux hommes, il est également le produit d'une collaboration à distance durant le confinement. C'est aussi une première pour l'espace Pasolini, désormais vous ne repartirez plus avec seulement des souvenirs et des émotions, un bout de la structure valenciennoise pourra résonner chez vous, à volonté. Et à la question de savoir si de ce projet d'autres suivront, Esteban nous assure que oui, et même avec une volonté d'en faire beaucoup plus ! Un véritable disque avec plusieurs pistes, un album ou un EP ce n'est pas encore défini, mais ce qui est certain c'est que ça sera un véritable objet d'art, avec un format vinyle et une pochette au visuel soigné.

Esteban dit qu'il a une seule et même méthode : il sait faire les choses, en les faisant ! Et Miroir Continent-Fantôme reflète cette ingéniosité. A venir de nombreux projets dont quatre disques pour 2022. Quant à Philippe, il vous donne rendez-vous du 19 janvier au 5 février à l'espace Pasolini pour la prochaine édition des Écoutes Sonores.

X.V.  


Il y a plus d'une perspective à découvrir dans les travaux de David Leleu. En effet, le plasticien qui expose en ce moment au Musée Vivant des Enfants invente de nouveaux reliefs et repousse les points de fuite. Chez lui, l'image trouve une nouvelle dimension, et le livre est exploré à travers la profondeur de ses pages. C'est...

Retrouvez dans ce dossier une sélection made in Valexplorer de nos coups de cœur sur les planches. Spectacle et théâtre, joué et chanté, une large gamme est encore proposée près de chez vous en ce mois de février.

Déjà 303 ans que la houille fut découverte à Fresnes sur Escaut, et les festivités autour de ce tricentenaire ne cessent pas dans la ville de Cambrinus. Cette semaine c'est la fête à Label Mine, désormais le rendez-vous de début février, qui se déclinera en 2023 le vendredi 3 et samedi 4 en deux journées qui comprendront...