Nouveau disque et une formule spectacle pour A2line

14/09/2021

Madame Bruits d'Couloir était une habituée des pages de Valexplorer, mais vous ne la retrouverez plus. Ou tout du moins plus sous ce nom, désormais c'est A2line dont nous vous ferons écho. Pas un retour, plus qu'une remise à zéro, la chanteuse poursuit simplement son évolution, et s'assure de ce fait qu'elle soit identifiée par son prénom. Une nouvelle page s'ouvre, un partage intime et entier.

Voilà plus de deux ans que nous vous annoncions le nouvel album de Madame Bruits d'Couloir, une crise sanitaire et quelques confinements plus tard, c'est celui d'A2line qui est finalement sorti. Et de cet album, c'est un spectacle qui a émergé, produit de plusieurs résidences et d'un travail de réécriture de la musique, qui passa par de nouveaux arrangements. L'artiste s'en est expliquée au micro de notre confrère Joris Naessens de Radio Club : « confinée je me suis retrouvée à une nouvelle source de création, qui m'a amené à acheter un synthétiseur. Avec cet instrument j'ai retravaillé mon morceau Héroïne, pour le présenter ensuite à Philippe Blondeau de Wolf Records. C'est lui qui m'a encouragé à continuer sur cette identité musicale, et donc naturellement c'est de là qu' « on r'commence à zéro ». Le nom de l'album et son concept étaient nés.

A2line photographiée par Rachel Poussin
A2line photographiée par Rachel Poussin

Une démarche qui colle parfaitement à l'artiste, en constante évolution et qui rattrape ses petites erreurs, comme une force. « Le morceau la première crêpe sur mon premier album illustre bien ça. C'est ces imperfections, qui servent à repenser et à revoir ». Avec « On r'commence à zéro », A2line retravaille tout son jeu de scène, et passe de la formule concert à celui de spectacle. Vous l'avez connu accompagnée d'une batterie, ou même une trompette, d'un accordéon ou d'une contrebasse. Ici elle sera seule, ou presque, car habitée par ce personnage qu'elle a créé, celui de Camille, d'un habillage scénique avec jeux de lumières, et d'une petite voix off, un « Jiminy Criket » interprété par la metteure en scène Claire Dumelz.

Faisons le tour de ce petit univers, en commençant par Camille. « C'est moi sans être moi », confie la chanteuse,  une sorte de part cachée, on a des points communs mais aussi des différences ». C'est en parlant de ce personnage que l'auteure-interprète laisse la place à l'artiste : « je suis madame tout le monde. Et Camille c'est un peu tout le monde, et je pense que tout le monde peut l'apprécier ». Ayant testé sa formule lors de résidences et face à un public de jeunes adolescents, A2line est rassurée sur le côté universel de son personnage : « sur scène devant un public de 13/15 ans je me suis dit ça va être dur. Un échange s'est installé, une conversation d'humain à humain ». Car c'est ainsi que le spectacle est pensé, comme un dialogue de chaque côté de la scène, une justification supplémentaire à la démarche de A2line, qui dit : « je chante parce que je veux parler ».

Camille est donc au centre de l'univers de « On r'commence à zéro », le public un autre élément important, pour le reste il y a cette voix off, une conscience dématérialisée interprétée par Claire Dumelz. Et autant le spectacle a été travaillé en détail, que l'intervention de ce « Jiminy Criket » ne se fera pas sans surprise. « Il y a une petite part d'improvisation dans nos échanges, un côté cru par moment, car Claire sait donner un volume à cette voix, ta conscience c'est pas ta copine me dit-elle ».

Quand on creuse le sujet de ce nouveau tournant dans sa carrière, A2line en parle comme une évolution, pas un changement. « J'ai toujours considéré Madame Bruits d'Couloirs comme la somme de rencontres, et ici c'est une rencontre avec moi-même ». Il y a donc du A2line tout craché dans ce spectacle, du Camille, un peu de vous, un peu de nous tous, des expériences et des rencontres à l'image du titre Karma, ou de l'intimité et de la fragilité avec le morceau La Cuisine.

Pour vous en convaincre, l'album est disponible en format CD et clef USB via la page Facebook de l'artiste, et chez des commerçants près de chez vous. Quand au spectacle, sa première officielle se déroulera à l 'Odyssée de Chasse Royale ce vendredi 17 septembre.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...