Les œuvres de David Mostacci résonnent de Condé à Fresnes

23/02/2023

En mars, difficile d'échapper à l'actualité du plasticien David Mostacci. En effet, il sera à Condé et Fresnes pour un ensemble comprenant exposition, ateliers, et une mise à l'honneur lors d'une publication réalisée par le Musée Vivant des Enfants. De Matisse à la Clairon, en passant par le poète Françis Ponge, David aura l'occasion de décliner ses pratiques et ses influences. A cette occasion Valexplorer s'est entretenu avec lui pour détailler avec vous ce riche programme.

Dessin, photographie, musique, nombreuses sont les pratiques artistiques qui animent la créativité de David Mostacci. Quand il ne passe pas de l'une à l'autre, il garde toujours en lui ses sources d'inspiration, et crée même inconsciemment des passerelles. Chez lui les courbes féminines renvoient au corps d'une contrebasse, instrument qu'il pratique, et l'instant figé d'une toile s'inscrit dans une série comme extraite d'un shooting photo. Ce côté pluri-disciplinaire le renvoie à son enfance : « mon père était professeur de musique dans la structure municipale de la ville où j'habitais. Souvent je m'échappais pour aller traîner aux ateliers des peintres adjacents ». 

Il évoque ses premiers dessins, du figuratif représentant des objets qu'il défini comme « intéressants car quelconques », et sa passion pour les arts plastiques qui l'a amené à les étudier pour devenir aujourd'hui enseignant dans cette matière. Une pratique de la pédagogie qu'il sait exploiter pour ses ateliers.




C'est autour de Matisse que nous engageons la discussion avec lui. L'artiste né et mis à l'honneur au Cateau-Cambrésis est au centre de l'exposition intitulée « Résonances Matissiennes » visible à partir du 2 mars au Beffroi et à la médiathèque de Condé sur l'Escaut. Comme chez le représentant du mouvement fauvisme, David aime la figure de la femme, pour laquelle il dit avoir « toujours attaché une importance ». Il rend hommage au maître en parlant de sa technique : « en quelques traits tout est dit, la grâce est rendue ».


Là où David apporte sa patte est dans la réinterprétation d'œuvres de Matisse, en revenant à du figuratif là où le peintre avait préféré un minimalisme abstrait. Une ligne qui le ramène à ses différentes pratiques : « je pense comme un musicien qui a envie de réinterpréter une composition ». 


Concrètement, David prend comme exemple une des toiles les plus connues de Matisse, le nu bleu II : « la position est bien pensée, je ne peux la bidouiller, on est plus dans le clin d'œil flagrant ». Pour d'autres productions, c'est la photographie qui l'a inspiré, il parle dans ce cas de « narration visuelle. Une continuité des mouvements que Matisse a initié ». C'est ainsi que l'intitulé de l'exposition « Résonances Matissiennes » trouve son sens.


La touche Mostacci s'exprime aussi dans le choix de ses matériaux, en l'occurrence le graphite. La sensualité des corps qu'il dessine serait le rendu final de sa technique : « j'utilise beaucoup mes doigts, je sens la feuille comme une peau, avec la mienne qui vient caresser le support ». C'est une des manières de travailler qu'il viendra partager avec vous à l'occasion de deux ateliers à la médiathèque Le Quai. Plusieurs dates sont à retenir, tout d'abord les 8 et 18 mars où vous pourrez participer à l'élaboration d'un portrait géant, en créant votre partie sur le thème de La Clairon, figure historique condéenne. Le 15 mars l'autre atelier se tiendra dans le cadre du Printemps des Poètes, vos réaliserez des objets à partir des écrits du poète Francis Ponge, ces « petits riens du quotidien ».  

Enfin, le 10 mars à 18h vous serez conviés au Musée Vivant des Enfants de Fresnes sur Escaut pour la sortie du nouvel exemplaire de leur revue dédiée aux artistes intitulé « Numéro ». Un honneur pour David Mostacci, lui qui avait exposé dans le lieu en 2020 et pour lequel il exprime « une grande affection, il y a un côté familial qui me touche ». Retrouvez ci-dessous l'ensemble du programme des interventions de l'artiste sur Condé sur l'Escaut.

X.V.


« Résonances Matissiennes »

  • Dates d'exposition : du 02 Mars au 31 2023
  • Ouvertures : du mardi au vendredi 9h-12h / 13h30-17h
  • Lieu : Au beffroi place de condé et médiathèque
  • Vernissage : Le vendredi 03 mars 18h - 20h30 au beffroi
  • L'événement sur Facebook

Ateliers créatifs participatifs: 

  • Dates : 8 et 18 Mars 14h30-16h30
  • Lieu : Médiathèque
  • Nombre de participant : groupe de 20 personnes sur inscription
  • Durée de la prestation : 2h
  • Intitulé: "Dessine moi un portrait" hommage à La Clairon - comédienne chanteuse - Liberté de la femme
  • Description de l'atelier : Création de portraits géants de la comédienne La Clairon. Chaque participant réalisera des fragments de portrait qui seront ensuite rassemblés afin de former un tout.
  • Date : 15 Mars - 14h30-16h30
  • Lieu : Médiathèque
  • Nombre de participant : Groupe de 20 personnes sur inscription
  • Durée de la prestation : 2h
  • Intitulé: Printemps des poètes "leS frontièreS" réalité / fiction
  • Description de l'atelier : "les petits rien du quotidien" "Le parti pris des choses" (Francis Ponge). Dans le cadre du printemps des poètes, les participants interprèteront un poème de Francis Ponge. Chaque participant réalise un dessin d'un objet


En prélude au festival des Agités du Mélange qui se tiendra à Fresnes sur Escaut du 14 au 16 juin, l'association Cap Escaut organise son traditionnel tremplin. 5 groupes ont été présélectionnés et devront convaincre le jury le 28 avril. Mais pas d'inquiétude, ils ont déjà fait le plus dur, car il n'y aura aucun perdant,...

A moins de 20 jours des Turbulentes, l'événement se prépare à Vieux-Condé et on vous sollicite pour que le festival se tienne les 3, 4, et 5 mai. En effet, deux compagnies lancent des appels à participation vers vous public, pour que vous les aidiez à présenter leurs spectacles. Valexplorer relaie ces appels communiqués par le...