Les enfants au cœur des histoires de Philippe Lebrun

03/05/2022

Philippe Lebrun fait partie de ces artistes insaisissables. Il est tour à tour plasticien, conteurs et musicien avec ses amis des Souffleurs de Mots, dans son groupe historique Une bouteille à la mer, ou même en solo. Mais aujourd'hui c'est en tant qu'écrivain d'histoires pour enfants qu'il apparaît dans Valexplorer. Nous l'avions rencontré au salon du livre d'Aulnoy-lez-Valenciennes en février dernier, et c'est cet échange que nous vous proposons pour évoquer son ouvrage Histoires pour les mômes de 4 à 12 ans.

Saviez-vous que J.R.R. Tolkien a écrit le Hobbit pour pouvoir le lire à ses enfants ? Philippe Lebrun ignorait cette anecdote, et pourtant c'est la même méthode qu'il a appliqué lorsqu'il a rédigé ses Histoires pour les mômes de 4 à 12 ans. « C'était pour mes petites-filles en premier lieu », raconte le grand-père créatif. Un très bon public selon lui, car capable de lui dire si ses récits étaient valables ou pas, « quand tu écris tu peux laisser certaines incohérences, elles les voyaient et me le faisaient savoir ». Surtout qu'il l'admet, il trouve le travail d'écriture plaisant, mais celui de relecture pénible, il était ainsi bien entouré. Fort de cet accueil et de ces critiques constructives, Philippe s'est pris au jeu de sa plume, et a poursuivi sa production. Quelques dizaines de textes sont ainsi nés, et 22 ont été sélectionnés pour être compilés dans ce qui allait devenir Histoires pour les mômes de 4 à 12 ans.


Publicité partenaire
Publicité partenaire

Philippe Lebrun a voulu donner un côté oral à ses écrits, « ainsi les parents ne font pas que lire à leurs enfants, ils racontent ». Pour puiser son inspiration, une seule méthode : se mettre à la place des plus jeunes. « Je ne voulais pas d'une formule conte, et encore moins moralisatrice. Mes thèmes sont arrivés au hasard de l'imaginaire, j'ai donc traité des animaux et des sentiments, mais aussi de la solitude ou la souffrance, ou même de la différence ». Lui qui est un ancien instituteur, il a gardé ce rapport à l'enfant, ce petit être qui se construit et qui se doit d'être considéré. De plus, l'auteur s'est approprié des modèles de l'imaginaire collectif pour les adapter, ainsi on retrouve dans ces histoires « le calendrier du père Noël », « la sorcière tête de linotte », ou encore « le p'tit chaperon rouch' ». Le tout est illustré en introduction de chaque histoire par le titre écrit sur des murs, et un secret pour Valexplorer : « je n'ai pas réussi à avoir le rendu que je voulais sur de la brique, j'ai donc pris des tapisseries qui l'imitait ».

Cet album, Philippe l'a auto-produit grâce à un soutien d'une soixantaine de personnes, « c'est énorme », confie-t-il. L'ouvrage est dédicacé à Lily, Margot et Manon, ses petites-filles et relectrices, qui sont également les héroïnes de leurs propres aventures pensées par leur grand-père. Outre les salons où il présente son ouvrage, vous pouvez trouver Histoires pour les mômes de 4 à 12 ans dans de nombreuses médiathèques, de Bruay sur l'Escaut au Quesnoy, en passant par Denain, Trith St Léger, jusque l'Odyssée de Chasse-Royale. Une belle réussite pour cette production locale de ce St Saulvien, qu'il résume en une formule : « raconter une histoire à un enfant pour qu'il s'endorme dans son sillage, n'est-ce pas une des plus belles choses qui soient ? ».

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...