Les écoles de musiques ont leur festival à Quarouble en février

24/01/2023

C'est ce 5 février que se tiendra à Quarouble la quatrième édition du festival jeunes orchestres organisé par l'École Rurale Intercommunale de Musique Étienne Simon. Ils seront 85 sur scène représentant les structures de Aulnoy-lez-Valenciennes, Trith Saint-Léger, Le Quesnoy, et Prouvy pour cet événement qui met en avant le savoir-faire de leur apprentissage. Au programme des reprises de thèmes de films comme des tubes d'hier et d'aujourd'hui. Une édition charnière pour le rendez-vous qui espère devenir itinérant à l'avenir pour répondre à la demande.

Christophe Lalou, président de l'ERIM, rappelle les grandes lignes du festival : « il s'agit de provoquer la rencontre entre les jeunes orchestres, et de montrer ce qu'ils savent faire ». En somme, c'est une vitrine qui permet de mettre en avant les apprentissages des écoles de musique du territoire, le tout dans un esprit festif et convivial. « Avec 85 musiciens en tout, c'est tellement rare qu'il faut le souligner », indique à juste titre Christophe. Pour cette édition, l'événement retrouve sa case historique du premier week-end de février, calendrier qui fut chamboulé l'année dernière quand il s'est tenu en juin. Une quatrième édition depuis sa création en 2018, et qui rencontre à chaque fois un énorme succès : « l'entrée est gratuite et à chaque fois la salle est pleine ».



En 2023, l'affiche comprendra deux communes fidèles avec les participations de Le Quesnoy et Aulnoy-lez-Valenciennes auxquelles s'ajoutent deux nouveaux venus avec Prouvy et Trith Saint-Léger. « Quand je sollicite les écoles de musique, on me répond très rapidement par l'affirmative, rares sont les propositions qui mettent en avant les talents de leurs élèves ». Qu'on ne s'y trompe pas, quand on parle d'élèves il ne s'agit pas uniquement de jeunes musiciens, tous les âges sont représentés. Un point commun uni ces générations selon Christophe, tous partagent une « certaine émotion » à se produire durant ces concerts.

Manon Cuvelier sera à la direction de l'orchestre du Quesnoy, Jean-François Prévot pour Aulnoy-lez-Valenciennes, pour Trith Saint-Léger ça sera Thierry Huvelle, enfin Frédéric Parmentier sera à la baguette pour Prouvy. Au programme, Happy de Pharell Williams viendra côtoyer du John Lennon, des standards tel Killing me softly ou Everyboby loves somebody, sans oublier les grands airs du cinéma comme ceux de Forrest Gump et Harry Potter

Bien que Quarouble soit la commune qui reçoit l'événement et que son école de musique soit à l'origine du projet, elle ne bénéficie pas à ce jour d'orchestre à présenter, « il faut combler le trou d'air de l'après COVID », explique son président. Mais à l'avenir on travaille à réparer ce manque, d'autres projets sont également à l'étude, comme le fait d'intégrer les élèves qui viennent de Thivencelle et Saint-Aybert et rendre le festival itinérant. D'ici là ne manquez pas la date du 5 février, où buvette et petite restauration sauront agrémenter ce rendez-vous. Plus d'infos aux liens ci-dessous.

X.V.


Il y a plus d'une perspective à découvrir dans les travaux de David Leleu. En effet, le plasticien qui expose en ce moment au Musée Vivant des Enfants invente de nouveaux reliefs et repousse les points de fuite. Chez lui, l'image trouve une nouvelle dimension, et le livre est exploré à travers la profondeur de ses pages. C'est...

Retrouvez dans ce dossier une sélection made in Valexplorer de nos coups de cœur sur les planches. Spectacle et théâtre, joué et chanté, une large gamme est encore proposée près de chez vous en ce mois de février.

Déjà 303 ans que la houille fut découverte à Fresnes sur Escaut, et les festivités autour de ce tricentenaire ne cessent pas dans la ville de Cambrinus. Cette semaine c'est la fête à Label Mine, désormais le rendez-vous de début février, qui se déclinera en 2023 le vendredi 3 et samedi 4 en deux journées qui comprendront...