Le public et la culture s'agitent et se mélangent à nouveau à Fresnes

04/09/2021

A Valexplorer, nous identifions souvent la ville de Fresnes sur Escaut comme étant la capitale culturelle du valenciennois. De ses nombreux lieux dédiés à l'art et au patrimoine, jusque ses festivals c'est un titre plus qu'honorifique. Et quand tout ce microcosme se réunit, c'est pour donner lieu à une communion telle que le festival des Agités du Mélange a le secret. Musique, arts plastiques, et même le soleil se sont donnés rendez-vous pour montrer une bonne fois pour toute que le monde de la culture est de retour, et pour de bon !

Les Cousines Machines
Les Cousines Machines

Originalement prévue pour juin 2020, cette sixième édition du festival des Agités du Mélange a été désirée. Sa programmation à Fresnes sur Escaut du 3 au 5 septembre 2021 marque symboliquement la reprise effective de la vie culturelle près de chez vous. Sans revenir en détail sur les affres imposés par la crise sanitaire, chacun sait que les acteurs du monde de la culture ont été fortement frappés depuis mars 2020. « On a tenu pour tous ceux qui nous suivent, en faisant savoir qu'on restait dans les starting blocks », nous avait confié la présidente de Cap Escaut, Véronique Renard, quelques jours avant la tenue de l'événement.

Pourtant, rien n'était joué d'avance, tant la période garde son lot d'incertitude. Ainsi c'est en toute honnêteté que la maire de Fresnes sur Escaut, Valérie Fornies, a déclaré lors du discours d'inauguration ce vendredi 3 que « pendant quelques mois, j'ai eu très chaud. J'ai reçu les organisateurs et les différents partenaires, tous me demandaient si on allait le faire. Je disais oui et pourtant je ne savais vraiment pas ». Car malheureusement la bonne volonté de la municipalité, de Cap Escaut, du QuARTier, du Musée Vivant des Enfants, des bénévoles, et les soutiens des partenaires privés et publics ne suffisait pas dans ce contexte encore incertain.

Ce vendredi 3 septembre, la première des trois journées du festival, peurs et doutes étaient balayés. Pour preuve, ce public si friand de culture a su prouver sa fidélité, un manque à combler depuis trop longtemps. C'est monsieur le député Fabien Roussel qui a le mieux résumé cette ambiance : « la fête est la meilleure chose qui nous est offerte pour se retrouver ».

Entre les expositions du Musée Vivant des Enfants, la déambulation en ville en compagnie des Géants du Nord, la légèreté retrouvée grâce à la Fabulleuse, la présence de partenaires fidèles comme le Printemps Culturel, le vernissage au QuARTier et le concert enjoué des Cousines Machines, le véritable festival était celui des sentiments. Ainsi lorsque le fondateur du MVE, Patrice Heems a pris la parole, il a exprimé tout haut ce que tout le monde ressentait : « madame la maire m'a demandé de dire un petit mot, et bien ça sera un gros : putain deux ans ». 

Une exclamation pour résumer que le pire est désormais derrière nous, que la vie culturelle reprend ses droits et sa place naturelle. Pour vous en convaincre rendez-vous ce week-end à Fresnes sur les sites du QuARTier et du parc Joliot-Curie pour de la musique, des arts, bien agités et mélangés.

X.V.


L'affiche du festival Nord de Rire 2023 vient d'être révélée. Comme à son habitude, l'événement mélange talents de l'humour du moment et nouveaux espoirs. Pour cette édition qui se déroulera du 3 au 24 mars, vous retrouverez à la fois Pablo Mira et la ligue d'impro de Marcq-en-Baroeul, Shirley Soagnon ou le festival dans le festival avec Val...