Le Magic Circus de Perce-Neige arrive au Phénix

26/05/2022

Mercredi 8 juin se tiendra au Phénix l'ultime représentation de Magic Circus. Cette création, mettant en scène les résidents de la maison Perce-Neige de Maing, veut sensibiliser au bien-être animal. Plus de quatre ans de travail pour cette pièce construite entre intervenants et bénéficiaires du centre maingeois, qui a reçu un accueil chaleureux lors de ses précédents passages à Trith St Léger ou Douchy les mines. C'est devant plus de 500 spectateurs que le spectacle se tiendra pour son grand final dans un esprit de partage.

« Notre établissement tend à s'ouvrir vers l'extérieur, notamment avec des actions de nos résidents autour de pratiques artistiques, dont le théâtre », Anita Scuderi, directrice la maison Perce Neige de Maing nous rappelle certains axes des missions qu'elle défend. Concrètement cela se traduit par la création de pièces originales, et après « Alice aux pays des merveilles », « Le Magicien d'Oz », et « Le voyage sur la Lune », c'est « Magic Circus » qui est le dernier né des ateliers théâtre. Lancé en 2018, avec une interruption de représentations due à la crise sanitaire, la pièce arrive enfin au Phénix de Valenciennes ce 8 juin. Cette date résulte d'un ensemble de partenariats d'acteurs culturels et politiques du territoire. Anita Scuderi les énumère : « monsieur le maire de Maing, Philippe Baudrin, a fait le lien avec Romaric Daurier, directeur du Phénix, qui a été sensible à notre démarche, surtout que nous entretenons avec lui un partenariat sur les axes culture et handicap. Il y a eu un appel à projet avec la DRAC des Hauts de France, et la communauté d'agglomération Valenciennes Métropole a pris en charge le financement ». Tout un ensemble de dynamisme et d'investissements qui permet aux résidents de Perce-Neige de jouer dans la grande salle de la structure du boulevard Harpignies à Valenciennes : « qui sont tous très heureux de pouvoir s'y produire, quand on leur a annoncé ils ont levé les bras ».


Publicité partenaire
Publicité partenaire

Pour parvenir à une création telle que Magic Circus c'est tout un ensemble constitué de résidents, mais également d'intervenants de Perce-Neige qui se sont investis. « Notre équipe de 14 salariés a encadré les 40 participants, dont les 17 qui sont sur scène. Tout le monde a mis sa contribution, costumes, décor, mise en scène, chacun a sa particularité dans cet ensemble, et ce 8 juin ils seront tous là, en tant qu'acteurs ou spectateurs ». Tout est donc fait maison, à partir du thème de la bienveillance envers les animaux, qui a été choisi par les résidents. Le spectacle n'a rien à envier à ceux proposés par des professionnels, en effet entre le jeu des acteurs, l'intervention de musiciens, et même un écran géant qui vient enrichir la scénographie, c'est du grand théâtre. Une réussite qui a déjà reçu un bel accueil du public lors des précédentes représentations, et qui surtout porte ses fruits auprès des intervenants : « ils mettent une sacré ambiance sur scène. On est surtout très content de les voir évoluer, et acquérir des compétences ».

Après cette date du 8 juin au Phénix, on préparera déjà la prochaine création, prévue pour 2023. D'autres actions de Perce-Neige comme les portes ouvertes continueront cette politique d'échanges : « car il y a une véritable demande de la part des résidents ». C'est donc une main tendue entre vous public, et les acteurs en herbe qui sera proposée au Phénix. Réservation des places à 5€ au lien ci-dessous.

X.V.


Le profil de Nicolas Minair réinvente le concept d'artiste local. En effet, c'est en alliant ses passions pour la marche et la littérature qu'il produit ses poèmes comme des instantanés de ses pérégrinations près de chez lui. Chez le poète l'œil et la sensibilité sont pointues, tout comme son amour des mots, en somme il est à la...

Soilio Coulibaly dit Soilioba s'est initié aux arts plastiques dans sa Côte d'Ivoire natale, il s'est ensuite perfectionné au Maroc, pour venir terminer son cursus près de chez nous à l'université du Mont Houy. Depuis riche de son parcours et de ses influences, c'est en citoyen du monde qu'il prend le pinceau à chaque production. Dans son...

« En un tour de Maing », le jeu de mot intitulé du salon mangeois des arts manuels est pensé et assumé par ses organisateurs. Il est aussi depuis sa création devenu synonyme de rendez-vous de qualité, où se découvrent les talents de la commune et au-delà. C'est pas moins de 90 exposants qui ont répondu à l'appel...