Le Cabane à rires, nouveau rendez-vous de l'humour sur Valenciennes

03/12/2021

Après plusieurs tentatives, le genre Comedy Club tente à nouveau de s'imposer près de chez vous. Récemment il y a eu l'initiative du restaurant condéen Comme chez vous, et désormais c'est le bar Cabane Kafé qui se lance dans l'aventure avec le soutien de l'humoriste Jalil et sa Cabane à rires. Un nouveau rendez-vous dès ce 10 décembre, qui devrait revenir de façon régulière tous les quinze jours.

Depuis 2018 Jalil a choisi la scène comme lieu d'expression, après un passage au conservatoire d'arts dramatique de Valenciennes, il quitte son travail d'éducateur pour se lancer dans le one-man show. Une envie qui lui vient d'aussi loin qu'il se souvienne, surtout que dans sa famille on le connaît comme étant l'amuseur de service. Il est passé par la troupe et l'associatif, désormais il compte voler de ses propres ailes, et pourquoi pas emmener d'autres talents dans son sillage. Vous l'avez sûrement déjà vu, aux Nymphéas ou au théâtre de Denain en première partie de Jeanfi Janssens. De cette dernière expérience, il en garde un conseil précieux : « Jeanfi m'a dit de jouer quelle que soit l'occasion ». Il applique donc ce principe en lançant au Cabane Kafé de Valenciennes son Comédie Club sous l'intitulé Cabane à rires.

A partir de ce vendredi 10 décembre, et à raison d'un rendez-vous tous les quinze jours, le bar de la rue du Quesnoy accueillera Jalil et ses invités. « La gérante Séverine a su être très réceptive au concept, on s'est mis d'accord assez rapidement ». Ainsi, une scène sera installée à votre gauche dès l'entrée du bar, pour une ambiance conviviale, au contact direct de l'audience. Jalil a une approche très personnelle du métier d'humoriste : « c'est pour moi une drague, une séduction avec le public ». Dans ses sketchs il se livre littéralement et s'inspire de sa vie, à partir de sa naissance et sa première rencontre avec celle qui allait le prénommer Jalil : « oui ma mère revient régulièrement, il faut dire qu'elle a été mon premier public et mon premier soutien ».

Il y a du texte chez Jalil, un ensemble composé à quatre mains avec sa metteure en scène Caroline Mansard : « j'écris, et ensuite elle blinde ». Des mots mais aussi du visuel, il joue de son corps, il grimace, et assume enfin cet accent ch'ti dont il est difficile de se dépêtre. Jalil a comme exemple Gad Elmaleh : « en dépit des polémiques, il est pour moi un artiste complet avec des parties chantées et des personnages qu'il s'est créé ». D'où sa volonté d'être identifié comme un artiste de One-Man Show et pas de Stand-up, la nuance est là.

Pour ce premier Comédie Club, Jalil sera accompagné de trois autres humoristes. Il jouera aussi pour des causes caritatives: « je vais essayer d'impliquer à chaque fois une association ». Ainsi la première sera BVFR Charity, qui vient en aide notamment aux enfants hospitalisés. Les spectateurs pourront venir avec des jouets, neufs ou d'occasion en état de marche, qui seront ensuite remis à l'association. On trouve très peu de sketchs ou de vidéos de Jalil en ligne : « le nombre de vues ça ne m'importe pas, c'est les rires dans la salle qui me donnent satisfaction ». Ainsi pour bien découvrir Jalil et ses acolytes, ne manquez pas les Cabanes à rires dès ce 10 décembre à Valenciennes.

X.V.  


400€ de lots à gagner avec notre concours

Le panier de Noël de Valexplorer

Le profil de Nicolas Minair réinvente le concept d'artiste local. En effet, c'est en alliant ses passions pour la marche et la littérature qu'il produit ses poèmes comme des instantanés de ses pérégrinations près de chez lui. Chez le poète l'œil et la sensibilité sont pointues, tout comme son amour des mots, en somme il est à la...

Soilio Coulibaly dit Soilioba s'est initié aux arts plastiques dans sa Côte d'Ivoire natale, il s'est ensuite perfectionné au Maroc, pour venir terminer son cursus près de chez nous à l'université du Mont Houy. Depuis riche de son parcours et de ses influences, c'est en citoyen du monde qu'il prend le pinceau à chaque production. Dans son...

« En un tour de Maing », le jeu de mot intitulé du salon mangeois des arts manuels est pensé et assumé par ses organisateurs. Il est aussi depuis sa création devenu synonyme de rendez-vous de qualité, où se découvrent les talents de la commune et au-delà. C'est pas moins de 90 exposants qui ont répondu à l'appel...