L'art de se faire du bien s'expose à Saint Saulve avec « Autrement... dit »

30/01/2023

A l'occasion de l'exposition « Autrement dit » qui débute ce 1er février à la MJC de Saint Saulve, Valexplorer s'est intéressé à l'atelier « Pause Caf'Art » en charge de l'événement. Avec une démarche qui associe bien-être et développement personnel, les pinceaux deviennent ici les outils de l'ouverture vers les autres. A l'initiative de cette démarche, on retrouve Nicole Coquet, qui avec sa bonne humeur communicative va puiser dans chacun d'entre nous un potentiel ignoré jusqu'ici. Rencontre et dialogue avec l'animatrice pour évoquer avec elle tout le bien apporté par la pratique des arts.

« Je suis une vieille branche de la MJC », c'est ainsi que Nicole Coquet évoque avec facétie son rapport pour la structure de Saint Saulve. C'est en 1979 qu'elle a passé les portes de la maison, qui n'était pas encore sur la place du 8 mai 1945 à l'époque. Cette ancienne institutrice est convaincue que la transmission est essentielle à l'individu, et que chacun ne demande qu'une main tendue pour se révéler. « On a tous un potentiel, et c'est avec le partage qu'on arrive à l'atteindre », lance-t-elle comme un credo. 

Nicole a lancé Pause Caf' Art en 2012, en s'inspirant de son expérience auprès de l'association EMERA de Valenciennes, qui prend en charge les malades de cancer et selon ses missions les aide à traverser cette épreuve par la pratique artistique. « Un beau projet, mais je trouve que les personnes concernées étaient comme dans un cocon, je les ai donc amené à la MJC pour poursuivre les ateliers ». Le concept était lancé, Nicole pouvait appliquer sa méthode.



Produire pour panser les tracas de la maladie, le principe pourrait faire penser à de l'art thérapie, « sauf que ça n'en est pas à proprement parler, il n'y a pas d'accompagnement par un psychologue ». Passée cette nuance, on retrouve dans la démarche de Nicole la même envie d'élever les personnes par la création. La concernée évoque naturellement les notions de « bien-être », pour y parvenir elle associe la peinture avec un aspect ludique : « souffler des encres avec une paille, ou même utiliser des frites comme pinceaux. J'ai toujours voulu qu'il y ait du plaisir », dit elle avec une joie communicative. 

Pour elle, rien de tel que de chambouler un certain ordre pour arriver à nos objectifs non révélés. Un exemple concret avec le thème qu'elle a proposé à ses participants en 2021, c'était le mouvement et nous étions en plein confinement, un beau pied de nez qui rend la réalité plus acceptable.

C'est riche d'anecdotes que Nicole raconte les belles heures de Pause Caf' Art. De cette dame qui se disait maladroite, et qui ne croyait pas à sa création composée de fleurs bleues « comme une tapisserie », et pourtant elle est devenue la coqueluche des enfants venus voir l'exposition. Ou autre histoire, celle de cette participante qui disait « ne pas savoir peindre », alors que beaucoup on su apprécier et se souviennent encore de son personnage de gitane. 

C'est cette rencontre entre un tableau et son public que les ateliers visent, c'est même l'objectif des expositions ou comme l'explique Nicole « les toiles racontent des histoires », une affirmation qui renvoie à l'intitulé de « autrement... dit » visible à partir du 1er février. En tout une cinquantaine de tableaux réalisés par une dizaine d'amateurs, à propos de ce terme l'animatrice le défend : « peu importe qu'on soit amateur, l'essentiel est de montrer ce que l'on fait, pour que les créations ne restent pas au grenier ».

« Autrement... dit » sera visible jusqu'au 10 février dans le hall de la MJC de Saint Saulve, le vernissage se tiendra le samedi 4 février à 16h.  

X.V.


Déjà la dix-huitième édition pour la fête de l'Imaginaire. Une fois de plus un riche programme qui comprend le salon du livre jeunesse, le festival du cinéma de Douchy-les-mines, des expositions, des spectacles, et bien plus encore. Pour tenter d'y voir plus clair dans ces trois jours de fête du 22 au 24 février, Valexplorer détaille les...

Muriel Verstichel est ce genre de personne qui vit ses passions en les partageant. Véritable touche-à-tout, elle est connue pour être tour-à-tour plasticienne, engagée dans le monde associatif, et également femme de lettres. C'est sur ce dernier aspect de sa personnalité que nous allons nous arrêter à l'occasion de l'article que nous...