Lancement en musique de la saison 2022-23 du Phénix

15/06/2022

Avec le 21 juin, on fête la musique et une nouvelle saison s'ouvre, mais pas forcément celle à laquelle vous pensez. Cette année, le début de l'été et la présentation de l'année 2022-23 du Phénix coïncideront. A cette occasion, la structure écarlate du boulevard Harpignies vous a préparé un programme comprenant le détail des spectacles à venir, des moments musicaux avec le trio Kyab yul-sa, un hommage à Gérard Hourbette, fondateur de Art Zoyd qui nous a quitté en 2018, et dont le nom sera désormais celui du parvis du Phénix.

C'est le premier lancement de saison qui ouvre la voie à une nouvelle année, ce 21 juin le Phénix sera en fête pour vous dévoiler tout ce qui vous attend à partir de septembre 2022. Énormément de spectacles, de créations, et de partenariats avec la scène nationale, dans ses murs et en extérieur. Pour symboliser cette invitation et cette ouverture, vous êtes conviés à l'intérieur du Phénix et sur son parvis pour une fin de journée qui saura prendre le temps de fêter la musique. Début en fanfare à 18h avec l'inauguration de la place Gérard Hourbette, si d'aventure le nom ne vous dit rien, il est pourtant l'un des créatifs valenciennois contemporains dont la production s'est le plus exportée dans le monde. Il est associé depuis 1971 à Art Zoyd, groupe créé deux ans plus tôt, et qu'il mènera vers des sommets, faisant de la formation une référence de la « nouvelle musique ». « Nul n'est prophète en son pays », regrette Patrick Roussies. Le président du Conseil de surveillance du Phénix met un point d'honneur à rappeler qui était le compositeur, en évoquant un fait qui résume son influence: «en 2017, le New York Times a dressé une liste des coffrets musicaux les plus important de notre époque, et entre David Bowie et Franck Zappa, on retrouvait 44 ½ de Art Zoyd ».  


Publicité
Publicité

Patrick Roussies admet pour l'avoir connu, « Gérard Hourbette n'était pas amateur d'hommages », en ajoutant « mais on le savait très attaché à Valenciennes ». L'Athènes du Nord avait jusqu'ici un boulevard Watteau, une place Carpeaux, plus récemment un square Beaudelot, et désormais un parvis Hourbette, Cette initiative, décidée par le conseil municipal en décembre 2020, découle d'une discussion entre Laurent Degallaix maire de la commune, Romaric Daurier directeur du Phénix, et de monsieur Roussies. Ce dernier développe cette volonté : « nos noms de rues racontent les noms de notre ville ». Cette inauguration de plaque se fera évidemment sur des compositions de Art Zoyd, dont des extraits de uBIQUe sorti en 2001.

Gérard Hourbette
Gérard Hourbette

Passé ce moment on l'imagine chargé d'émotions, vous entrerez dans le Phénix pour découvrir le programme de la saison 2022-23. De Boris Charmatz à la compagnie Zapoï, en passant par l'Orchestre National de Lille, tous les noms qui feront la prochaine année vous seront dévoilés. Vous y retrouverez également les précieuses informations sur les éditions du Cabaret de curiosités et du Next Festival, les partenariats qui se prolongent avec l'hôpital de Valenciennes et ses Remèdes de l'âme au succès grandissant, jusque des surprises telle la participation du Phénix au quarantième anniversaire du Centre Régional de la Photographie de Douchy les mines.

La soirée se terminera comme elle a commencé, c'est à dire en musique. A 20h30 vous aurez rendez-vous avec Kyab yul-sa. Le trio, dont fait partie Lobsang Chonzor, a accumulé dernièrement les récompenses, résidences, et production de disque. Avec leurs compositions qui s'inspirent du patrimoine tibétain, le groupe redéfinit le terme « musique du monde ».

X.V.


L'affiche du festival Nord de Rire 2023 vient d'être révélée. Comme à son habitude, l'événement mélange talents de l'humour du moment et nouveaux espoirs. Pour cette édition qui se déroulera du 3 au 24 mars, vous retrouverez à la fois Pablo Mira et la ligue d'impro de Marcq-en-Baroeul, Shirley Soagnon ou le festival dans le festival avec Val...