La présentation de saison du Phénix telle une capsule temporelle à transmettre

16/06/2023

Comme l'année dernière, le Phénix enchaîne sa fin de saison avec la présentation de la nouvelle. L'occasion idéale de garder le contact avec le public avant la pause estivale, et ce qui vous laisse le temps de découvrir la nouvelle offre en détail avant de pouvoir en profiter dès la rentrée. C'est ce 23 juin que vous saurez tout sur les événements à suivre et à vivre prochainement à la scène nationale, qui plus que jamais sera un lieu de vie et de création. Pour le prouver, c'est à la metteuse en scène Gaëlle Hermant qu'on confié la mission d'animer cette soirée, elle l'a pensée comme un bâton témoin à transmettre, en collaborant avec vous habitants du valenciennois.

Que révélera la nouvelle brochure du Phénix?
Que révélera la nouvelle brochure du Phénix?
Gaëlle Hermant
Gaëlle Hermant

De quoi sera faite la saison 2023/24 du Phénix ? Plus que quelques jours à attendre avant d'avoir les réponses à toutes les questions que vous vous posez. Sans vous dévoiler l'affiche, sachez qu'elle sera dans la lignée des précédentes : avec des créations originales, des aboutissements de soutien aux artistes, et des œuvres qui vous parleront de votre époque et des années à venir, le tout dans votre environnement, global et proche à la fois. 

Pour incarner cette ligne, intéressons-nous à Gaëlle Hermant, metteuse en scène invitée en résidence mission (avec les soutiens de la communauté d'agglomération, de la région et de la DRAC, du département, et de l'académie de Lille) qui depuis l'automne dernier s'est imprégnée du valenciennois. « Je ne connais pas ce territoire, je le découvre », disait l'intéressée dans un entretien accordé en octobre 2022 à l'équipe du Phénix. Depuis, celle qui dit avoir « tissé des liens très forts en peu de temps », nous parle avec son regard extérieur d'une « richesse qu'il faut mettre en valeur ».

De par sa fonction de metteuse en scène, Gaëlle Hermant garde une vision collégiale du processus de création. C'est ainsi qu'elle cite ceux qui l'accompagnent dans cette aventure de découverte : la violoniste et musico-thérapeute Viviane Hélary, le comédien Jules Garreau, Margot Clavières pour la scénographie, et la dramaturge Olivia Barron.

 C'est avec eux qu'elle s'est posée la question : comment amener la fiction au cœur de rencontres ? C'est un axe qu'elle a développé en partant du thème de sa résidence mission qui était « s'imaginer durablement le territoire ». Une vision d'avenir, et pourtant bien ancrée dans le présent, qui sera au centre des interludes présentés lors de la soirée du 23 juin.

« J'adore les thématiques universelles vues par le prisme individuel »

« J'adore les thématiques universelles vues par le prisme individuel », nous dit Gaëlle Hermant en nous parlant de son travail sur Danse Delhi, qui traite de la mort, ou plutôt « des morts » à travers plusieurs tableaux. Comme un effet miroir sa remarque s'applique aussi à la teneur de sa résidence mission, à Valexplorer on connaît l'importance apportée par Romaric Daurier et toute l'équipe du Phénix à la pratique des communs, et c'est sans nul doute ce qui a plu dans la démarche de Gaëlle Hermant. Plutôt que parler de démarche, c'est le mot méthode qui serait de circonstance, surtout que le terme emprunté au japonais inspire le nom de sa compagnie Det Kaizen.

Ainsi des grandes lignes de la mission résidence jusqu'à la vision de Gaëlle Hermant, est née l'envie de donner la parole à 120 scolaires de Valenciennes et aux patients de l'hôpital de jour de Valenciennes, avec la thématique : imaginez votre territoire dans 200 ans. « Une capsule temporelle qui leur permettait au final de dialoguer avec eux-mêmes ». En parlant des élèves des écoles Émile Zola et Simeon Cuveillier, la metteuse en scène dit qu'ils « portent en eux tant de choses, des angoisses mais également des rêveries ». 

Une thématique qui a su révéler autant ses enjeux que sa poésie, à retrouver au Phénix lors de la soirée de présentation de saison dès 19h le vendredi 23 juin. D'autres surprises vous attendent dans ce moment présent qui vous préparera au futur.

X.V.  



En prélude au festival des Agités du Mélange qui se tiendra à Fresnes sur Escaut du 14 au 16 juin, l'association Cap Escaut organise son traditionnel tremplin. 5 groupes ont été présélectionnés et devront convaincre le jury le 28 avril. Mais pas d'inquiétude, ils ont déjà fait le plus dur, car il n'y aura aucun perdant,...

A moins de 20 jours des Turbulentes, l'événement se prépare à Vieux-Condé et on vous sollicite pour que le festival se tienne les 3, 4, et 5 mai. En effet, deux compagnies lancent des appels à participation vers vous public, pour que vous les aidiez à présenter leurs spectacles. Valexplorer relaie ces appels communiqués par le...