La mémoire au centre d'une année culturelle à Aulnoy-lez-Valenciennes

01/02/2024

Aulnoy-lez-Valenciennes a comme slogan « ville d'avenir », et comme le dit l'adage il faut « connaître le passé, pour comprendre le présent et préparer l'avenir ». Une philosophie qui a inspiré le maire Laurent Depagne et son équipe pour penser toute une série d'événements sous l'intitulé « Mémoires d'Aulnoy ». Un programme qui comprendra entre autres du théâtre, une conférence, des expositions, des anniversaires, de la musique, le tout dans un esprit participatif avec les souvenirs des aulnésiennes et aulnésiens. C'est avec une vision de rayonnement de la commune que les mémoires seront activées, entretenues, et partagées du mois de février jusque novembre. Valexplorer a rencontré les porteurs du projet pour vous en détailler son contenu.

Les périodes de confinements de la crise sanitaire ont eu rétrospectivement des effets bénéfiques dont les conséquences se ressentent aujourd'hui. Il y avait ce besoin de garder le contact, et les réseaux sociaux ont été exploités dans ce sens. Ainsi à partir de Aulnoy-lez-Valenciennes, les membres de l'association JEM (Jadis et Maintenant) de la commune ont eu l'idée de partager sur leur page Facebook des documents, photographies et diverses archives sur l'histoire de la ville. « Ça a créé un tel engouement, avec de nombreuses réactions positives, c'est là que monsieur le maire a eu l'idée de prolonger cet effet avec des actions autour de la mémoire d'Aulnoy », nous dit Rémi Tandonnet, directeur adjoint en charge de la culture.  



A partir de cette idée, un chantier a été mis en place, en impliquant les associations aulnésiennes, les élus et services de la ville, les habitants, et les partenaires du territoire. Une mécanique qui résulta sur un programme qui fut révélé lors des vœux de la municipalité ce 19 janvier dernier. « Nous ne sommes pas partis d'une feuille blanche » explique Rémi Tandonnet en citant des actions récurrentes, comme les galas ou les actions des centres aérés, enrichies avec la dimension mémoire. Corinne Anasse, adjointe à la politique culturelle et au rayonnement partage ce constat : « on a cherché à s'appuyer sur l'existant ». 

En effet, cette volonté municipale vient rencontrer un calendrier où l'année 2023 marque plusieurs anniversaires dont les 150 ans de la fanfare, la libération de la commune il y a cela 80 ans, le siècle et demi de la mairie, ou encore l'église qui soufflera ses 100 bougies. Résultat : un calendrier déjà conséquent détaillé dans une brochure, et un site internet qui annonce les divers rendez-vous, « un outil qui nous permettra de mettre à jour les actions qui sont seulement en train de se développer », insiste Rémi.

En somme à quoi s'attendre jusque novembre 2024 ? Le premier temps fort se déroulera du 9 au 11 février avec les 150 ans de la fanfare. Un week-end qui donnera le ton du côté exceptionnel du travail sur la mémoire, et « la volonté de se créer de nouveaux souvenirs » selon l'adjointe. Ainsi pendant trois jours se succéderont aux Nymphéas une soirée où le concept des escape games viendra rencontrer celui de la musique, avec le public qui aidera à retrouver les morceaux d'une partition. Ensuite les orchestres junior de la région seront sur scène le samedi, et enfin point d'orgue de ces trois jours avec la venue du célèbre compositeur d'harmonie Jacob de Haan. Ce dernier dirigera une œuvre inédite dédiée à la ville des aulnes, intitulée en anglais « the aulners memories ». Tout une symbolique autour des arbres qui ont inspiré le nom de la commune, portée par une métaphore riche de racines, de troncs, et de branches. Une œuvre qui sera ensuite inscrite au catalogue du compositeur et qui sera jouée à chacune de ses interventions tout autour du globe.

Tout ce travail de mémoire sera mis à disposition d'une ville et ses différents visages, au sens propre comme au figuré. Ainsi il y a évidemment les participations des habitants qui par exemple donneront matière à l'écrivain Nicolas Turon pour rédiger un roman à partir des témoignages récoltés. Les facettes de la commune seront également plurielles à travers des expositions, car il n'y a pas qu'un seul Aulnoy entre la vieille ville, sa ZAC, et ses constructions plus récentes. La médiathèque, les églises, ou le cimetière seront des lieux de passage des deux parcours touristiques qui seront inaugurés cette année. 

On voyagera dans l'espace mais aussi dans le temps avec une école reconstituée à l'ancienne où vous pourrez vous essayer à une dictée, et grâce aux nouvelles technologies vous êtes invités à créer vos cartes postales sur le site internet officiel des « mémoires d'Aulnoy ». On n'oubliera pas l'artiste Casimir Krakowiak, les anciens maires et directeurs de centres, et tous les aulnésiens émérites qui seront mis à l'honneur. Des événements qui feront parler avec la langue patoisante ou un échange philosophique pour entretenir le dialogue à travers des pièces ou une conférence. Ceux qui ont assisté aux vœux du 19 janvier ont pu avoir quelques avant-premières comme un teaser du film réalisé par Losange Noir, ou l'annonce de Laurent Depagne concernant un mystérieux trésor transmis depuis des générations de maire en maire et qui sera exceptionnellement révélé au public.

Un calendrier que nous ne faisons qu'effleurer dans ces annonces, et qui se conclura évidemment un jour de mémoire le 11 novembre avec diverses cérémonies dont l'enfouissement d'une capsule temporelle. Aulnoy-lez-Valenciennes et ses partenaires tels le Printemps Culturel, la communauté d'agglomération Valenciennes Métropole, ses nombreuses associations locales, et vous public aulnésien et extérieur donneront le ton d'une dynamique de territoire liée à l'histoire, celle qui existe et celle qui s'écrira, pour entretenir la mémoire.

X.V.



Avec le Rebellion Tour, Taste of Mind met tout son savoir-faire dans l'organisation d'un événement fort de cet hiver. Après de nombreuses collaboration avec la FLAC ou la MJC de St Saulve, l'association passe ici un cap avec un rendez-vous qui confirme que le valenciennois est un territoire propice à la diffusion du genre punk hardcore. C'est...

Déjà la dix-huitième édition pour la fête de l'Imaginaire. Une fois de plus un riche programme qui comprend le salon du livre jeunesse, le festival du cinéma de Douchy-les-mines, des expositions, des spectacles, et bien plus encore. Pour tenter d'y voir plus clair dans ces trois jours de fête du 22 au 24 février, Valexplorer détaille les...