La magie du solstice d'hiver à l'Imaginaire

20/10/2021

Yule est cette fête ancestrale qui célèbre le solstice d'hiver, c'est également le nom du spectacle présenté par la compagnie Rage de danse à l'Imaginaire de Douchy les mines ce 29 octobre. Une représentation tout public, par une troupe à la forme familiale, qui sera sublimée par la semaine de résidence qui se déroule près de chez vous.

Rage de danse est une compagnie originaire de Cantin, près de Leward. Ses membres seront en résidence à partir du 25 octobre à l'Imaginaire pour travailler la représentation de Yule - la légende du solstice d'hiver qui sera jouée ce vendredi 29. Sophie Faidherbe, en charge de la troupe attend la semaine prochaine avec impatience : « cette résidence nous permettra d'aller encore plus loin de ce que l'on a créé ». Yule a déjà été joué plusieurs fois, dont à Cantin, et grâce au travail supplémentaire produit à Douchy, il passera un cap : « le véritable avantage sera de retravailler nos placements sur un plus grand plateau, et évidemment de profiter du professionnalisme de l'équipe technique ». En effet, Benoît Duthoit régisseur de la structure douchynoise sera mis à contribution.

La troupe se définie comme une famille, au sens propre comme au figuré, car aux côtés de Sophie on retrouve ses sœurs, leurs enfants, une cousine et des amis proches. C'est le même esprit qui donne corps à Yule, où la danse n'est qu'une partie d'un tout. Il y a cette lumière par Bertrand Dalbois, « l'élément en plus de la troupe », selon Sophie. Elle cite également la bande son, « importante, à tel point que c'est la première chose que l'on crée, bien avant la danse ». Ajoutez à cela les créations vidéo de Sébastien Marini qui habillent les tableaux, les costumes faits mains, et vous entrez déjà dans le « monde imaginaire et féerique de Yule ».

« Une famille s'apprête à célébrer les fêtes de fin d'année, et l'esprit de l'hiver arrive, les invitant dans la magie de la nuit. Avec ses aurores, la lune et toutes ses étoiles ». C'est ainsi que Sophie Faidherbe présente l'introduction du spectacle. Un format de 50 minutes, « qui marche aussi bien auprès des enfants que des parents », la responsable souligne que lors des précédentes représentations, elle reçu des avis positifs, « même venant d'hommes. La danse ce n'est pas que pour les femmes ». Elle termine la présentation en disant qu'à Rage de danse, « on aime partager les paillettes et l'émerveillement », et que Yule serait « quelque chose hors du temps ».

Yule se jouera à l'Imaginaire ce vendredi 29 octobre, l'entrée est gratuite. Quant à la compagnie Rage de danse, elle sera destinée à revenir à Douchy les mines pour l'événement d'arts de rue les Douchynoiseries, une fois passé l'hiver et son solstice.

  L'événement Yule la légende du solstice d'hiver sur Facebook

X.V.


Le profil de Nicolas Minair réinvente le concept d'artiste local. En effet, c'est en alliant ses passions pour la marche et la littérature qu'il produit ses poèmes comme des instantanés de ses pérégrinations près de chez lui. Chez le poète l'œil et la sensibilité sont pointues, tout comme son amour des mots, en somme il est à la...

Soilio Coulibaly dit Soilioba s'est initié aux arts plastiques dans sa Côte d'Ivoire natale, il s'est ensuite perfectionné au Maroc, pour venir terminer son cursus près de chez nous à l'université du Mont Houy. Depuis riche de son parcours et de ses influences, c'est en citoyen du monde qu'il prend le pinceau à chaque production. Dans son...

« En un tour de Maing », le jeu de mot intitulé du salon mangeois des arts manuels est pensé et assumé par ses organisateurs. Il est aussi depuis sa création devenu synonyme de rendez-vous de qualité, où se découvrent les talents de la commune et au-delà. C'est pas moins de 90 exposants qui ont répondu à l'appel...