Jessie A. Chevin de retour sur le valenciennois pour son premier salon

18/05/2023

Namaste les dévoreuses de mondes, empruntons à Jessie A. Chevin sa formule pour vous présenter l'auteure et son univers. Originaire du valenciennois, la femme de lettres vit depuis plusieurs années en Bretagne. Elle sera de retour sur ses terres à l'occasion du Salon des Forges Obscures avec ses ouvrages. Un long parcours, quasi initiatique pour l'écrivaine, riche de sa dualité et de ses pratiques artistiques. A découvrir dans cet article avant de la rencontrer à Trith St Léger.

L'imaginaire de Jessie A. Chevin est fait de fantastique, de poésie, d'enfants qui croquent la vie comme dans un Blob, et de rites initiatiques. Rien d'étonnant que l'auteure dit se réjouir d'habiter à proximité de la forêt de Brocéliande, elle qui a toujours un pied dans notre monde et l'autre dans l'imaginaire et le folklore. Avec la Légende de la Méduse et les Aventures de Augustine Beaudelaire elle vous invite dans cet imaginaire, un environnement dans lequel évolue l'enfant double alias Anaël. « J'ai imaginé le début de ce récit lorsque j'étais étudiante », Jessie évoque ses souvenirs, deux décennies plus tard et quelques travaux de réécriture elle s'assume enfin : « je suis une autrice », dit-elle soulagée.



Entre les idées qui germaient dans sa tête et les premiers jets, Jessie A. Chevin a vécu ce parcours vers son statut de femme de lettres comme des défis. Ainsi, pour trouver la motivation elle s'inscrit dans des opérations tels des concours ou des challenges d'écritures. Un long processus avec une constante, elle a su rester fidèle à elle-même et aux histoires qu'elle voulait raconter. Quand on évoque avec elle son parcours il est jonché de symboles forts : l'envie de retourner à ses écrits lors d'un solstice, jusque son retour dans le Nord pour son premier salon. 

Jessie est à l'image de ses personnages, tout en contrastes et en dualités, sur une route qui définira son destin. Dès l'annonce de sa venue aux Forges Obscures, c'est tout un réseau amical qu'elle garde sur le valenciennois qui s'est réjouit, « il y a une symbolique qui m'a tapé dans l'œil, j'ai comme vu défiler ma vie ». Et c'est qu'elle est attendue, de ses collaborations avec Hervé Collet et l'Oreille à l'envers, ou ses liens amicaux d'un quart de siècle avec Élodie et Sébastien Lemaire en charge du salon de Trith, sa région ne l'a jamais vraiment quittée.

Elle partit du Nord avec Charlie, la voici revenue avec tous les personnages qui peuplent son univers : Salomé, Henri, ou Augustine Beaudelaire. On dit souvent que c'est le chemin qui compte et pas la destination, l'écrivaine rompt le cou à ce dicton, pour elle l'un et l'autre importent autant. La sortie des Aventures de Augustine Beaudelaire est selon ses termes « un contrat rempli avec moi-même ». Le salon des Forges Obscures ne serait être le bout de la course pour elle, mais une étape, importante certes mais qui saura on lui souhaite la gonfler à bloc pour continuer à écrire et partager des émotions. 

Premier salon, premier recueil de nouvelles, premier roman, et premier article pour Jessie A. Chevin avec celui que nous lui consacrons, mais surtout enfin une existence d'autrice vécue pleinement avec une belle bibliographie à venir. 


X.V.



En prélude au festival des Agités du Mélange qui se tiendra à Fresnes sur Escaut du 14 au 16 juin, l'association Cap Escaut organise son traditionnel tremplin. 5 groupes ont été présélectionnés et devront convaincre le jury le 28 avril. Mais pas d'inquiétude, ils ont déjà fait le plus dur, car il n'y aura aucun perdant,...

A moins de 20 jours des Turbulentes, l'événement se prépare à Vieux-Condé et on vous sollicite pour que le festival se tienne les 3, 4, et 5 mai. En effet, deux compagnies lancent des appels à participation vers vous public, pour que vous les aidiez à présenter leurs spectacles. Valexplorer relaie ces appels communiqués par le...