HBB24 : pari réussi pour la dernière édition du festival d'accordéon

22/05/2024

Après une édition mémorable en 2023, le Hainaut Belles Bretelles s'était fixé un objectif : faire encore plus fort pour cette année. Pour y arriver, tout a été mis en œuvre avec une programmation comprenant 29 groupes et artistes, un ensemble de partenaires riches de compétences, des nouveautés pour satisfaire le plus grand nombre, et enfin une commande auprès du soleil qui fut honorée. Tentons de rendre hommage à l'événement de l'accordéon sous toutes ses formes avec notre compte rendu, exercice difficile tant le HBB est un festival qui se vit, avec tout son lot d'émotions.

Soyez honnêtes, vous avez fait comme beaucoup de monde la semaine qui précédait le Hainaut Belles Bretelles en scrutant les prévisions météo qui n'auguraient rien de bon. Mais voilà, on savait que l'accordéon avait de nombreuses qualités, il rassemble et s'adapte à tous les styles de musique, on peut désormais lui trouver un autre avantage : il sait chasser les nuages. Juste quelques gouttes ont percé le dimanche lors du concert des Fussoirs, en dehors de cette légère fuite les trois jours du festival ont été une parenthèse chaude dans la grisaille du moment. 

Ce climat était le seul élément sur lequel les organisateurs n'avaient aucune prise, car pour le reste tout a été pensé dans les moindres détails pour faire de cette édition une réussite. Vous étiez 15 000 visiteurs en 2023, et le record a été battu pour cette année, « on n'a pas encore le détail » nous dit ce mercredi 23 mai Pierre-René Galet président du Club Léo Lagrange de Hergnies, « mais les estimations vont dans le sens d'un nouveau record ».

En parlant avec les responsables du pôle restauration le lundi en ouverture de la troisième journée, ils nous ont donné des chiffres très révélateurs sur l'affluence : « plus d'une tonne de frites et 630 baguettes, c'est ce que l'on avait fait l'année dernière en trois jours ». Une autre statistique nous est arrivée : 300 hamburgers vegans ont été écoulés le samedi, « et dans l'ensemble on a très peu de perte, il nous reste à peine 20kg de frites ». 

Des chiffres qui corroborent ceux que l'on nous a fourni en temps réel lors de notre couverture de l'événement : 5000 visiteurs à 18h le dimanche, une place noire de monde, une densité telle que Jojo de Picon mon Amour a pu sans encombres tenter un plongeon dans la foule et être soutenu par des dizaines de mains. 

« Comment vous définiriez le festival ?», a-t-on demandé aux personnes qui étaient à Hergnies ces 18, 19, et 20 mai. « Familial et convivial », est la réponse qui est ressortie le plus souvent, de la part de festivaliers mais aussi de Stéphanie du stand Nous Toutes, de Michaël et Nicolas qui distribuaient de l'eau gratuitement, de Vanessa agent de sécurité pour AGR, ou de Christelle de Fransceschi, championne du monde de jeu d'accordéon en continue qui était venue en simple visiteuse. A voir cette belle et grande organisation certains veulent même apporter leur pierre à l'édifice : « je pense postuler pour être bénévole l'année prochaine », nous dit Christelle de Vendegies sur Ecaillon. 

D'ailleurs en parlant des bénévoles, ils étaient en tout 160 sur les différents pôles de l'événement, des jeux en bois à la banque, jusque la restauration et bar, devant et à l'arrière de la scène au catering et technique, il y a ceux qui vous ont servi et les autres dans l'ombre, une « mécanique bien huilée » comme on le dit. D'ailleurs c'est en sa qualité de vice-président en charge de la culture à Valenciennes Métropole que Yves Dusart a parlé « d'aventure humaine et sociale » en soulignant les forces vives engagées sur le festival.  

Et l'accordéon dans tout ça ? Il a résonné sous toutes ses formes avec autant de temps forts que de formations qui se sont succédé. Sidi Wacho a su être à la hauteur de l'attente du public, Picon mon Amour a été pour beaucoup la « tête d'affiche coup de cœur », les Potes à Renaud ont chanté tout leur répertoire avec le public, on a dansé sur North Swing et accompagné Émeline tout court sur ses refrains, sans oublier des émotions en tous genres avec Handimove

La fête était sur les deux scènes mais également dans l'herbe de la place avec les nombreuses déambulations, spectacles, chansons et marionnettes qui créaient une fête littéralement au niveau du public. Et quand un problème technique est arrivé sur la fin du concert de Sophie les Bas Bleus, le groupe a su rester professionnel en interprétant à l'accordéon et a capela leur titre « les Empêchés », un moment de convivialité qui restera comme un des temps forts, et qui illustre la philosophie optimiste du festival.

« Exceptionnel », nous a répété Pierre-René Galet à chaque sujet abordé lors du bilan. Grâce au Hainaut Belles Bretelles, on est tous un peu de Hergnies lors du week-end de la Pentecôte. D'ailleurs les habitants, les fameux Culs d'osons, sont partie prenante de la fête avec certains qui hébergent chez eux des musiciens comme ce fut le cas chez Giovanni. Une fête qui résonne encore dans les esprits et dont on entendra encore parler dans les jours à venir, sur les ondes Radio Club partenaire de l'événement, ou dans un after-movie que prépare Ménahanis Films.

C'est l'esprit serein que les organisateurs envisagent dès à présent la prochaine édition, les soutiens des partenaires ont été confirmés, la trésorerie est conséquente pour régler tous les frais engendrés, et les groupes postulent déjà pour 2025. Le rendez-vous est donc pris pour le prochain week-end de Pentecôte, une date que vous êtes des dizaines de milliers à associer à l'accordéon comme on le pratique au pays des Osons.

X.V.



On pensait que le concert du 12 juillet à Bellignies serait la dernière date annoncée par Tante Adèle et la Famille avant les vacances. C'est mal connaître les compères en kilt qui nous réservent des surprises. En effet, on apprend que le groupe se produira à la Fête de l'Huma le 14 septembre, et un bus est affrété pour...

La librairie Les Yeux qui Pétillent lance son premier prix littéraire qui vise à récompenser un roman francophone. Un appel est lancé pour constituer un jury, 6 personnes seront retenues parmi les candidatures. Comment postuler et quel est le calendrier mis en place ? Valexplorer vous dit tout sur cette initiative.

Voilà déjà 5 ans que l'équipe de La Barjo réhabilite l'ancienne brasserie Mochez de Onnaing. Parmi les objectifs du lieu, il y a cette envie de monter un centre d'arts. Ce travail de longue haleine touche bientôt à son but, pour ce faire il reste des aménagements de menuiserie, et enfin l'inauguration pourra se faire le 7 septembre....