HBB22 : venez construire le mur musical des Ateliers de Camille

30/05/2022

Du Hainaut Belles Bretelles aux vitrines des commerces de Valenciennes, impossible d'échapper à la touche des Ateliers de Camille. C'est un univers qui comprend des couleurs chaudes, de la création à base de récup, avec de l'interaction et du partage. Camille, qui donne son nom à ces ateliers, est animée par une envie : activer en chacun ce besoin de créer. Focus sur une créative qui s'inclut dans une chaîne humaine, pour rendre ce qu'on lui a donné.

L'histoire des ateliers de Camille serait faite de rencontres, celles des arts, d'une personne, le tout dans un esprit de partages. Depuis son plus jeune âge, Camille Bernard s'est intéressée à la création plastique, elle évoque ses jeunes années à l'école d'arts de Saint Amand, son Bac en arts appliqués, son cursus à l'ESAAT de Roubaix, et sa formation en animation artistique vers un public adulte en souffrance psychique. Un parcours qui l'a amené à coupler ses intérêts sociaux et créatifs à travers un travail d'animatrice. Mais voilà, il manquait quelque chose à Camille pour qu'elle puisse réellement trouver sa place et sa vocation, « je suis donc partie pour faire du Woofing, c'est à dire un échange de compétences contre gîte et couvert », elle plante le décor et apporte un léger bémol, « mais qu'est-ce que je sais faire réellement ? Moi mon truc c'est de dessiner ». Elle reçu donc un coup de pouce par ceux qui ont compris son potentiel : « on m'a tout d'abord demandé de décorer un RBNB avec des tableaux, j'ai ensuite réalisé une première fresque pour un camping. Une voie est venue à moi, alors que je manquais de confiance ». Son talent et surtout sa patte se sont révélés, et de fil en aiguille la voici de retour dans son amandinois natal pour y fonder son entreprise.

Voilà quatre ans qu'existent les Ateliers de Camille, et depuis déjà une solide réputation s'est installée. Grâce à un travail apprécié, et un réseau alimenté par un bouche à oreille positif, on retrouve ses créations de la fête de la fraise de Lecelles à la place d'armes de Valenciennes. Des décorations de vitrines qui permettent à l'entreprise de Camille de perdurer, avec une touche désormais identifiable et très appréciée des commerçants et des passants. Mais à écouter Camille, les activités qu'elle préfère restent celles qui incluent le contact humain. « Quand je travaille avec des scolaires, je le fais sur la base de la création avec de la récup. On réutilise certains matériaux, tout en donnant un lien social à l'art ». Amener vers la création est selon elle un juste retour des choses : « on m'a donné confiance, je fais donc de même auprès de mon public », une façon pour elle d'inscrire sa pratique dans une continuité.

Outre ces ateliers, Camille dit avoir une grande tendresse pour les fêtes, celle consacrée à la fraise dans son village natal de Lecelles, et le Hainaut Belles Bretelles où vous la retrouverez pour un mur musical. « Le but est avant tout de provoquer les rencontres, et d'amener les gens à créer avec moi ». Ainsi lors du festival d'Hergnies, petits et grands pourront réaliser un mur sonore, toujours sur le principe de la récup qui lui est si essentiel. « On va produire ensemble, pour ensuite aller à la découverte des sons », une animation qui cadre à merveille dans cette fête familiale qu'est le HBB.

Passé l'été, Camille se projette déjà sur la fin de l'année où elle retrouvera les écoliers, et elle pense à sa grosse période des fêtes où elle ira avec son équipe apporter un esprit de Noël sur les vitrines de Valenciennes, Somain, Fourmies ou Le Quesnoy, « jusque trois par jour », dit-elle prête à attaquer ce chantier, avec une bonne humeur à l'image de ses couleurs, chaudes et lumineuses.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...