HBB22 : la joie communicative de Handimove

01/06/2022

Depuis sa première représentation en 2018, Handimove s'est imposé comme un rendez-vous charnière du festival Hainaut Belles Bretelles. Initié par l'APEI du valenciennois, ce spectacle met en scène les résidents de structures telle la Maison d'accueil spécialisée de la Bleuse Borne à Anzin. C'est à chaque fois un tourbillon d'émotions, de rires et de grâce partagée, pour ces danseurs en situation de handicap et leurs accompagnants, portés par les applaudissements du public. A voir ce lundi 6 juin lors de l'édition 2022 du HBB.

On le sait, le Hainaut Belles Bretelles est un événement qui reflète la diversité. Elle se retrouve dans la gamme des artistes, et la richesse de son public. Une programmation exprime cet éventail, il s'agit de Handimove. Ceux qui ont déjà assisté aux précédentes représentations témoignent tous d'un moment rempli de joie, où les handicaps s'effacent dans un véritable ballet, avec la musique comme lien social. « Les résidents sont à chaque fois très bien accueilli par l'équipe du festival et le public, c'est une belle mise à l'honneur », confirme Marie-Hélène Devemy, éducatrice sportive pour la MAS d'Anzin. L'engouement autour des participants à Handimove lui fait dire que les résidents qu'elle encadre « sont des stars ». C'est peu de le dire, ils sont littéralement mis sous le feu des projecteurs avec leurs encadrants, et rayonnent sous les applaudissements.


Publicité partenaire
Publicité partenaire

Dès la première représentation en 2018, le succès fut au rendez-vous, « et chaque année, Yves Fagot de l'équipe du Club Léo Lagrange d'Hergnies réitère l'invitation ». C'est ainsi que Handimove est devenu un moment attendu par le public, et surtout par les participants : « c'est leur moment de joie. Ils s'ouvrent ainsi sur l'extérieur, et montrent leur capacité de faire », insiste Marie-Hélène. Valides ou en fauteuils, chaque participant évolue dans le groupe aux côtés des salariés et bénévoles de l'APEI du valenciennois, au son de la musique pour une chorégraphie qui n'a rien à envier aux autres spectacles.  

Cette année, le show sera présenté sur un medley de tubes des années 80, « avec des costumes en rapport avec le thème », nous dit Marie-Hélène, « et on vous garde quelques surprises ». Ce thème et sa préparation résultent d'un travail commun avec les résidents, « le choix de la musique s'est fait entre les équipes ». A quelques jours de l'événement tout est prêt, même un petit trac naturel, « les répétitions se tiennent depuis des semaines. Ces ateliers sont pour nous un moment important, car ils reflètent ce besoin de donner de nos résidents ». Handimove se jouera le lundi 6 juin lors de la dernière journée du festival Hainaut Belles Bretelles dès 13h15.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...