Guy Capelle pose sa plume, mais garde les visites

08/03/2022

Après plus de quarante ans à publier ses recherches, l'historien Guy Capelle sort son treizième et dernier ouvrage. Un ultime tome qui s'intéresse aux personnalités de Condé sur l'Escaut, qu'il présente lors de salons comme ce fut le cas à Aulnoy lez Valenciennes le 19 févier où nous l'avons rencontré. Il annonce mettre un point final à sa production écrite, mais gardera à jamais ce goût pour le passé du Hainaut, qu'il continuera à présenter lors de ses visites en tant que greeter conférencier.

L'histoire personnelle de Guy Capelle serait quasiment aussi riche que celle qu'on écrit avec un grand H. Il porte en lui secrets, savoirs oubliés, et grandes dates qui ont construit le valenciennois et le pays de Condé en particulier. Il retrace son intérêt pour le passé à l'époque où il étudiait l'architecture « qui a des passerelles évidente avec l'archéologie ». Citez lui une place, un monument où une adresse, et naturellement Guy saura vous dévoiler anecdotes et savoir avec une précision déconcertante. C'est qu'il le trouve passionnant ce condésis, qui de par sa situation géographique a toujours été bouillonnant de vie, commerce, arts et convoitises. « Et je trouvais qu'on n'en parlait pas assez », déplore-t-il. Quand Guy se penchait sur les ouvrages déjà existant, il les trouvait d'après ses termes « trop durs à lire ». Une motivation était née : proposer ses propres recherches à l'écrit, dans des formules plus accessibles.

Publicité partenaire
Publicité partenaire

Les livres de Guy Capelle font une centaine de pages, sont abondement illustrés, et résultent de recherches menées minutieusement et évidemment sourcées. « Pour écrire sur l'histoire locale, j'ai accès à des archives sur Bruxelles, Mons, Lille ou même Paris ». Sa remontée du temps et des époques l'a amené jusqu'en 46 avant JC, en passant sur les traces des mérovingiens ou de Vauban. Il a édité son premier ouvrage « l'histoire de Condé et de ses fortifications » en 1978, que l'on trouve désormais au fond de la Bibliothèque Nationale de France. Ses livres ont voyagé jusqu'en Suisse ou aux USA, en tout treize ouvrages traitant des mines, de la poste, jusqu'au dernier sur les figures locales.

Quand Guy Capelle entreprit de dresser une liste de nom émérites du pays de Condé, on lui avait dit qu'il en trouverait une quinzaine, « et je suis monté jusque 45 ». Un who's who qui comprend évidemment Charles Deulin, les porteurs du nom De Croy, Pierre Delcourt le plus récent, jusque Amand. Un dernier ouvrage, Guy a décidé de poser sa plume après plus de quarante ans où il a toujours gardé sa ligne : « il fallait que ça soit clair et abordable », il se souvient de remarques sur l'angle trop technique d'un travail sur les fortifications, « une critique que j'ai su entendre ». A ce jour, il est distribué à la librairie condéenne, sur les salons et ses livres sont consultables en médiathèque comme c'est le cas à Condé, Bruay, Estreux ou Onnaing.

Mais pas d'inquiétude, même si on ne retrouvera plus de nouveau son savoir à l'écrit, il garde l'oral avec ses visites de greeter conférencier. Le classeur sous le bras, il vous convie régulièrement à travers ses réseaux sociaux à le suivre dans des visites. Une activité qu'il gère en toute autonomie, et qui est l'expression de ce besoin de partage sur notre patrimoine. A chaque heure de chaque jour, Guy Capelle est animé de cette passion, il dit encore apprendre régulièrement, et s'amuse de renseigner certains élus qui le consultent sur l'histoire de leur ville. Vous le retrouverez régulièrement sur Condé et ses environs vous dévoiler un passé à portée de main.

X.V.


Il y a plus d'une perspective à découvrir dans les travaux de David Leleu. En effet, le plasticien qui expose en ce moment au Musée Vivant des Enfants invente de nouveaux reliefs et repousse les points de fuite. Chez lui, l'image trouve une nouvelle dimension, et le livre est exploré à travers la profondeur de ses pages. C'est...

Retrouvez dans ce dossier une sélection made in Valexplorer de nos coups de cœur sur les planches. Spectacle et théâtre, joué et chanté, une large gamme est encore proposée près de chez vous en ce mois de février.

Déjà 303 ans que la houille fut découverte à Fresnes sur Escaut, et les festivités autour de ce tricentenaire ne cessent pas dans la ville de Cambrinus. Cette semaine c'est la fête à Label Mine, désormais le rendez-vous de début février, qui se déclinera en 2023 le vendredi 3 et samedi 4 en deux journées qui comprendront...