Être Père Noël, un travail de pro selon Mini Strunt

09/12/2021

Mini Strunt c'est la même recette que Strunt, mais pour les petizégrands, selon la définition donnée par le groupe. C'est à dire qu'on retrouve la fougue et l'humour du trio, avec des compositions qui s'adressent à tous les âges. Après leur clip « J'aime pas la rentrée » qui cumule plus de 30 000 vues sur les réseaux sociaux, au tour des fêtes de fin d'année d'avoir une vidéo avec cette question : et si j'étais le père Noël ? Une interrogation saugrenue, une façon pour les membres de Mini Strunt de vous emmener dans leur univers, avec même l'opportunité de répondre et de s'imaginer dans les habits rouge et blanc.

Depuis leur passage au festival des Agités du Mélange en septembre dernier, le trio a continué à développer sa formule. Strunt a une façon particulière de composer, souvent la même méthode avec des tableaux entre les refrains, où ses membres pratiquent un ping pong verbal, des échanges ponctués d'humour et de répliques bien dosées. Et pour Mini Strunt, autant garder la même recette, les chansons qui s'adressent aux plus jeunes d'entre nous peuvent également être aussi percutantes. Et surtout, pourquoi les enfants n'auraient pas droit à leur solo de guitare comme tout le monde ? Une façon de créer qui fonctionne, le très énergique clip de J'aime pas la rentrée l'a prouvé.  

Ainsi après la rentrée des classes, un autre grand moment de la vie des enfants est à nos portes avec les fêtes de fin d'année. Un marronnier qui a amené les membres de Mini Strunt à composer leur dernier morceau, un hymne efficace où ils se demandent ce qu'ils feraient à la place du Père Noël. L'un serait super-Noël, l'autre pépère Noël, ou même imaginons une mère Noël. Des proposition saugrenues qui d'après le refrain ne sont pas au goût de tout le monde. Pas évident de s'improviser distributeur de cadeau mondial le 25 décembre, c'est un travail de professionnel. Même les membres de Mini Strunt auront du mal à endosser le costume, eux leur boulot c'est de composer, et c'est déjà très bien.

Après avoir visionné le clip, et si vous aviez aussi l'envie de vous imaginer en Père Noël ? Mini Strunt vous donne l'opportunité de participer à cet étonnant questionnement, en leur envoyant vos idées. A Valexplorer on a peut-être pas l'adresse qui envoie votre courrier en Laponie, mais on a l'email du groupe, qui est maud@strunt.fr . Comme expliqué sur les réseaux sociaux du groupe, il vous est demandé de laisser libre court à votre imagination, avec productions écrites (rédactions courtes), des arts plastiques (dessins, peintures...), ou même en audio, en fonction des âges et des envies. Le tout libre de droit pour une diffusion par les petits lutins de Mini Strunt.

Les courriers affluent déjà, et les idées ne manquent pas. Ainsi Nina qui est au CP dit qu'elle serait une « mémère Noël, avec son canapé accroché aux rennes », pour lancer les cadeaux en restant allongée, selon ses termes. Et vous, comment voyez vous le job annuel le plus prisé de la planète ?

X.V. 



Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...