Énorme chantier culturel à Onnaing avec la Barjo

06/12/2021

C'est l'un des chantiers les plus importants du territoire. Prévue pour un lancement officiel en 2024 la Barjo va venir enrichir de façon conséquente la vie culturelle locale. Situé à Onnaing dans les anciens locaux de la brasserie Mochez, c'est un ensemble qui comprendra des lieux de création, d'exposition, de vie et d'échange dans une structure titanesque. Valexplorer vous propose une visite des lieux en compagnie du coordinateur du projet, Pierre Dupret.

L'ensemble de bâtiments du 261 rue Jean Jaurès était à l'abandon depuis 1940 et la cessation d'activité de la brasserie Mochez, dont la famille était propriétaire. Aujourd'hui, la partie gauche du lieu accueille déjà des pensionnaires dans le cadre d'une réhabilitation de logements pour personnes âgées. Reste l'autre bloc du lieu, qui servait de local à la production et vente de bières. C'est ici que se verra l'implantation de la Barjo, pour Brasserie des Arts Joyeux. « On va ressusciter la bête », dit sérieusement mais le sourire aux lèvres Pierre Dupret, à la coordination du projet.  

Après OSCAAR à Marly, le valenciennois va donc se doter d'un nouveau lieu dédié aux arts, et qui fédérera ses acteurs. Pour ce faire, il va falloir redonner vie aux espaces qui composent l'ensemble. Mais tout est pensé jusque dans les moindres détails, quand Pierre nous guide dans la visite c'est avec son œil qu'on se projette sur l'avenir de la Barjo. C'est exactement 1520m² qui seront dédiés aux arts et à leur pratique, avec en son sein un espace de cours d'arts vivant, un jardin sensoriel, un espace d'arts thérapie, une micro-brasserie, un hall d'exposition, un duplex pour résidences d'artistes, un espace de travail mutualisé, deux espaces pour cours et stages de créations d'arts, une galerie et boutique, et enfin un estaminet. N'en jetez plus, c'est un véritable village qui se dévoile.

D'ailleurs, ce terme de « village » revient souvent dans les mots de Pierre, pour lui l'idée est de « prendre le temps du lieu ». Il envisage un endroit où l'on crée les uns à côté des autres, comme pour casser la solitude de l'artiste dans son atelier. La volonté est également de créer un circuit court entre les productions, leur expositions, leurs ventes, et également rendre les passerelles plus évidentes entre les différents créateurs. En somme il définit le projet comme un « quartier culturel créatif, avec une dimension commerciale ».

Pierre Dupret est enseignant en arts plastiques, c'est également lui qui s'occupe des ateliers de l'oncle Zig Zag à Onnaing. Ainsi la formule déjà populaire qui regroupe une petite cinquantaine d'élèves intégrera la Barjo à l'avenir. Pour l'instant, des opérations ont déjà permis de mettre en lumière le projet, comme des visites et des concerts à l'occasion des Journées du Patrimoine. Prochain rendez-vous en juin pour une restitution des ateliers Zig-Zag. D'ici là Pierre reçoit des témoignages d'onnaingeois qui disaient ne pas savoir qu'une brasserie se tenait à cet endroit, « le lieu était voué à disparaître dans l'indifférence générale ».

 C'est donc une renaissance qui s'enclenche, pour cet endroit stratégique entre Valenciennes et la frontière belge. D'ici 2024 de nombreuses phases de travaux vont s'enchaîner. Pour ce faire Pierre et son équipe sollicitent des subventions, du ministère de la culture jusque la communauté d'agglomération, chacun est informé du projet, et vous voilà aussi au courant valexploreuses et valexploreurs.

X.V.



Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...