Des idées cadeaux artistiques au Camel à Léon

26/11/2021

C'est l'un des marronniers artistiques valenciennois dans un lieu emblématique de la représentation des arts de l'arrondissement. Le KDO ART revient au Camel à Léon dès ce dimanche 5 décembre en présence des plasticiens partenaires. Le principe est simple : pourquoi ne pas offrir une œuvre pour les fêtes ? Des idées cadeaux pour toutes les bourses, et pour tous les goûts.

Ceux qui connaissent le Camel à Léon savent que dès qu'on passe la porte de l'établissement, c'est une immersion dans le monde des arts. D'ailleurs la vitrine donne le ton, vous êtes ici dans un café galerie. Concrètement les murs sont toujours habillés d'expositions, et au comptoir on croise entre les verres de thé et les chopes les plasticiens contemporains de l'Athènes du Nord. Le bar restaurant est à l'image de Emmanuelle Blas, sa gérante, toujours friand de créations. Ça c'est tout du long de l'année, et quand arrivent les fêtes, Manue pour les habitués vous donne l'occasion d'acheter des œuvres, des petits formats pour de grandes et belles productions.

Pour la cinquième année, le KDO ART reflétera l'envie de Manue, « c'est une sélection très personnelle, où je fais l'intermédiaire entre artistes et acheteurs ». La gérante est elle-même bien placée pour parler production plastique, elle ne se fatigue pas de créer ses fameuses lampes, qu'on retrouve dans les collections de nombreux particuliers, et dans d'autres bars comme l'Atypic. Ainsi pour cette édition 2021 de sa braderie de l'art, Manue sera aux côtés de Yann Kempen, JP Riff, Tatiana Wattiez, Patrick Niewdanski, Jean-Luc Hippolyte, Pierre-Alexis Deschamps, et les photographes de la MJC de Saint Saulve. « Une variété de la production locale, il n'y a que des sculpteurs que je ne peux exposer, par manque de place ». Selon elle, cette sélection est faite « pour présenter l'âme du Camel ».

Ce dimanche 5 décembre ils seront tous là, sur et dans les murs du Camel à Léon, pour vous présenter leurs travaux, avant que vous ne repartiez avec. « Il y a en pour tout le monde, dès 10€ », on comprend le principe d'ouverture et de découverte voulu par Manue. Elle poursuit : « et au fur et à mesure des achats, je réarrange l'espace d'exposition avec tout un stock que je garde à l'étage ». Une organisation digne d'une véritable galerie. A noter que lors de cette journée qui durera de 11 à 19h, Pierre-Alexis Deschamps viendra avec sa buanderie. Une pratique hors-normes où il reproduit les travaux de ses confrères artistes sur des mouchoirs, « jusque l'étiquette personnalisée au nom du plasticien », précise Manue. Si la gérante perpétue ce qui est devenu une tradition, c'est qu'elle perçoit un véritable engouement : « les gens aiment cet esprit atelier », et d'année en année elle doit faire un choix drastique entre les artistes qui la sollicitent pour cette opération.  

Le Neuf-Bourg est-il encore le quartier des arts ? Manue est prudente quand elle répond : « je ne sais pas, mais en tout cas je fais tout pour que mon établissement soit un lieu de partage et de création ». Les tables en témoignent, usés par les coudes et gravés au fil des inspirations des clients. Elle les a recouvert d'une couche de résine, un vernissage pour une exposition et un usage permanent. Les œuvres sur les murs sont eux renouvelées toutes les 6 semaines. C'est avec cette périodicité que le KDO ART durera jusque début janvier, « après les budgets fêtes, il y a les étrennes ». Ainsi chacun aura l'occasion de pouvoir faire ses emplettes pendant cette période.

X.V.


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...