Condé sur l'Escaut : Grégory Lelong parle de culture et de rayonnement du territoire

13/10/2023

Les élus de notre territoire sont rarement interrogés sur les actions culturelles qui sont menées sur leur commune. Ainsi à Valexplorer nous avons décidé d'ouvrir une série d'articles où nous leur donnons la parole sur ce sujet. Le premier est consacré à Grégory Lelong, maire de Condé sur l'Escaut, et hasard du calendrier nous avons été invité par la ville à assister à une conférence de presse qui présente l'ensemble des activités culture et loisirs proposées jusque juin. Un rendez-vous qui a mis en avant la création sur la commune frontalière d'un pole dédié au rayonnement du territoire. Ainsi entre le patrimoine condéen, ses atouts de la médiathèque jusque son école de musique, et les opportunités d'explorer le champ de la culture avec les offres locales et nationales, c'est tout un éventail que nous vous présentons dans ce dossier.  

Grégory Lelong et Céline Legrand
Grégory Lelong et Céline Legrand

D'ordinaire les présentations de saisons culturelles sont un format utilisé quasi exclusivement par les structures qui font la promotion de leur actualité sur l'année. Une règle qui désormais a son exception avec l'invitation faite à la presse par la ville de Condé sur l'Escaut qui a réuni les médias pour présenter l'ensemble de l'offre allant de septembre 2023 à juin 2024. « C'est une première pour nous », dit en introduction monsieur le maire Grégory Lelong, avant d'ajouter « il manquait une coordination », en évoquant les différentes offres et services de la ville. Cette coordination est désormais portée par Céline Legrand avec sa nouvelle fonction de directrice adjointe du pôle rayonnement du territoire

Des thématiques variées, regroupant trois axes que sont les atouts de la ville, ensuite la dynamique des opérations nationales avec entre autres la nuit de la lecture ou le printemps des poètes, et enfin l'offre des acteurs culturels du grand valenciennois comme les hors les murs du Phénix, les rencontres avec des musiciens venus du monde entier lors du Carrefour International de l'espace Pasolini, ou le festival Embar(o)quement immédiat de Harmonia Sacra. Un ensemble qui serait aussi l'expression d'une rhétorique avancée par le maire : « la culture est-elle élitiste ? ». Selon le programme qui reprend l'ensemble de l'offre jusque juin, elle serait « pour tous ».



Condé sur l'Escaut est la ville historique des remparts de Vauban, de l'actrice La Clairon dont on célèbre le 300ème anniversaire de la naissance, également du compositeur Josquin des Prés, et plus proche de nous Frank Trommer, le chanteur disparu dont le nom est a été donné à l'école de musique. Tout un patrimoine qui pose les bases de ce fameux rayonnement voulu par Grégory Lelong et son équipe. 

L'idée serait de savoir se projeter sur cette base pour que la ville, ses commerces, et ses habitants puissent en profiter. Grégory Lelong exprime depuis longtemps sa vision pour la ville, c'est à dire une envie de casser les préjugés de morosités véhiculés par le passé : « l'image de Condé passe aussi par la culture, tout comme la mixité sociale passe par les services apportés à la population ».

Une mixité qui serait incarnée par des lieux en commun, telle la médiathèque Le Quai: « j'avoue avoir été réservé lorsqu'elle a été construite, mais désormais elle est là, il faut l'utiliser, et bien l'utiliser ». L'élu prend le temps d'oublier sa fonction pour donner sa vision d'enseignant : « je vois des difficultés d'appropriation des œuvres dans les écoles, c'est pourquoi on ne peut avoir une bibliothèque lambda. Prenons l'exemple des mangas, les enfants en sont friands, ça peut être une clef d'entrée vers la culture ».


Le côté pluriel du lieu est ainsi exploité à travers des opérations comme Le Quai Numérik qui en neuf éditions fait la part belle aux nouvelles technologies ou Le Quai Games où les façons de jouer contemporaines permettent de pousser les portes du lieu.

C'est d'ailleurs à la médiathèque Le Quai que s'est tenue l'ouverture officielle de la saison culturelle le 15 septembre. Nous posons la question de savoir si cette formule a su attirer les condéens, « on y a vu des aficionados de la culture », nous disent de concert monsieur le maire et Hélène Dupont qui travaille dans la structure, et ils en tirent une première conclusion : « c'est très encourageant ». 

Une volonté qui se doit désormais d'être accompagnée de moyens conséquents, « 100 000€ alloués à l'année » nous dit le maire, un chiffre corrigé par la responsable du pôle rayonnement : « 200 000€ si on compte l'événementiel ». Un budget qui servira donc à prolonger les différentes actions et d'en créer d'autres, avec des concerts et des lectures, des expositions ou des rencontres, des événements seront annoncés très prochainement en détail sur Valexplorer.

X.V.



Pour notre dernier focus en amont du Hainaut Belles Bretelles nous nous sommes entretenus avec Pierre-René Galet et Pierre-Alexandre Damez, respectivement président du club Léo Lagrange de Hergnies et coordinateur du festival. Avec eux nous avons évoqué le cru 2024 de l'événement qui se déroulera du 18 au 20 mai, en parlant tour à tour des...

Après avoir réuni plus de 2000 personnes en 2019 puis fait face aux restrictions sanitaires et autres conditions météorologiques capricieuses, l'association La Famille est fière de vous annoncer le retour de son festival Les Dimanches Alternatifs ! Réservez dès maintenant vos 18 et 19 mai prochains pour vous rendre au joli Parc de la Citadelle à...

Le Hainaut Belles Bretelles met un point d'honneur à offrir à son public des artistes qui montrent toute l'étendue de la pratique de l'accordéon. En trois jours vous aurez des chansons rythmées et sensibles, avec des thèmes universels ou même de société, et pour cette année un groupe compile tout ces aspects, il s'agit de Une Touche d'Optimisme....