Célébrons avec les Fûts d'Osons leurs cinq années d'existence

26/08/2022

Les Fûts d'Osons ont cinq ans ! Deux sentiments à l'annonce de cette nouvelle : d'un côté le temps passe vite, et de l'autre on s'étonne que ça fasse si peu, tant le groupe a su trouver rapidement sa place sur la scène locale. Cinq années après la création de leur tube HBB en honneur au festival d'accordéon d'Hergnies, un disque sorti en 2020, et énormément de souvenirs plein la tête, évoquons avec eux ce parcours en feuilletant l'album de famille avant leur concert anniversaire du 3 septembre à Préseau.

« Jamais on ne se serait projeté et se dire qu'on existerait encore 5 ans plus tard », Romain alias Roro, guitariste et fondateur de la formation se souvient des premières heures du groupe. Si vous ne connaissez pas leur histoire, elle est intimement liée au Hainaut Belles Bretelles. Nous sommes en 2017, la fête bat son plein comme à son habitude sur la place d'Hergnies, et Romain a une révélation lors du concert de Tante Adèle et la Famille : « on voulait aussi monter sur scène et donner du plaisir aux gens ». Sans plus attendre, la formation s'est construite avec lui à la guitare, Thomas le Coutchiador à la batterie, Michel à la basse, et Alex dit Sim au chant, sans oublier JB le manager, « qui est notre équilibre », selon Romain. Mais voilà, pour se produire sur la scène du HBB, il manque un élément essentiel : l'accordéon. « C'est Bruno Kutza qui m'a présenté à eux », se rappelle Anouna, « et j'ai rapidement trouvé ma place ». Les textes et la musique de ce qui deviendra leur morceau carte de visite ont été construits et répétés, leur nom en hommage aux oies qui symbolisent le village frontalier a été validé, les Futs d'Osons étaient nés.



Tout de suite la magie a opéré, ce n'est pas les musiciens qui le disent, mais leur public qui s'est rapidement fidélisé. Ils furent les premiers surpris de cet engouement : « pour nous, c'était juste des copains qui se réunissaient pour jouer ensemble, on n'a jamais eu d'autre ambition », dit Romain. Une réelle humilité qui serait sûrement le secret de leur réussite. Les Fûts d'Osons ont su s'inscrire dans une tradition de groupes du valenciennois qui aiment la fête et les airs qui vont avec, « Tante Adèle et la Famille et les Bons Garchons ont toujours été des références, on pensait à eux quand on composait, mais sans vouloir les imiter », un point important sur lequel insiste Romain. Imaginez leur joie lors du HBB 2018, quand ils se sont retrouvés à côtés des groupes qui les ont inspiré pour un final grandiose sur l'air de Ma Tante Janine de Frank Trommer. Un des nombreux souvenirs qui remonte à la surface à l'évocation de leur parcours.

Laissons la parole à Pierre-René Gallet, actuel président de l'événement d'Hergnies: « c'est en tant qu'ami que je parle. Grâce à JB leur manager, j'ai entendu leur morceau HBB avant tout le monde, et j'ai été très touché par cette chanson qui représentait le festival ». Quand on lui demande quels souvenirs il garde de ces cinq années, les anecdotes se bousculent : « je les ai suivi en Belgique, j'ai également démarché pour qu'ils jouent sur Lille. Il y a aussi cette année où ils étaient dans un bar de Vieux-Condé lors des Turbulentes où j'étais bénévole, j'ai quitté mon poste pour aller les voir quelques minutes. Enfin, ils m'ont fait un énorme plaisir en m'invitant sur scène lors de leur passage aux Belles Bretelles en juin dernier ».

Quand on pose la question à Anouna sur ce que lui évoque cette aventure elle répond avec humour : « faut savoir les gérer les garçons, je n'ai pas la vie facile avec eux. Heureusement que je suis là pour mettre de l'ordre, et oui j'assume mes paroles », dit-elle dans un éclat de rire. Elle redevient sérieuse pour évoquer leurs heures de répétition : « en cinq ans, on a beaucoup travaillé. Surtout après la pause du COVID, on avait un peu perdu confiance en nous, comme beaucoup de musiciens. Mais on ne lâche rien, et elle est là notre énergie ». Il y a eu de nombreuses étapes dans leur aventure, Antho qui a succédé à Michel à la basse, « qui a pris le temps de le former avant de partir, et à qui on souhaite un bon repos », précise Romain. Un disque sorti en 2020 après un temps d'attente, et des scènes, énormément de scènes comme l'évoque le guitariste, « jusque trois à quatre par mois, on a dû ralentir la cadence. Mais certaines dates restent inoubliables comme le festival de Jules et Madeleine au Clair de Lune à Sepmeries ».

A ce jour, les Fûts d'Osons cumulent plus de 25 compositions, plus quelques reprises à leur façon comme C'est toi que je t'aime des Inconnus. Ils s'apprêtent à rentrer en studio pour enregistrer leur album, mais d'ici là ils vous donnent rendez-vous pour leurs prochaines dates, le 22 octobre dans les locaux de la brasserie BB à Hérin, et plus proche dans le temps ce samedi 3 septembre au Bistro du Coin de Préseau pour célébrer avec eux leurs cinq ans. C'est avec un réel plaisir que Valexplorer leur souhaite un très bon anniversaire.

Crédits photos: Arnaud Crispeels

X.V.



Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...