Bon endroit et bon moment pour MEMM au Boulon ce 15 octobre

05/10/2022

M.E.M.M, c'est la terrasse du Petit Cambodge à Paris pour le Mauvais Endroit, et le 13 novembre 2015 pour le Mauvais Moment. Pourtant qu'on ne s'y trompe pas, la création de Alice Barraud et Raphaël de Pressigny ne parle pas des attentats qui ont frappé la capitale il y a bientôt 8 ans. Le thème exploite surtout l'après, la reconstruction, et l'usage d'un corps qu'il faut apprendre à se réapproprier. Un spectacle qui évite le pathos, en tendant même vers le clownesque. Pour s'en convaincre le bon endroit pour le voir serait le Boulon, et le bon moment ce samedi 15 octobre.

Photo: © Fabien Debrabandere
Photo: © Fabien Debrabandere

Grand Corps Malade dit que « vivre c'est accepter la douleur, les échecs et les décès mais c'est aussi plein de bonheur. On va le trouver en insistant, et pour ça il faut du cœur et un mental de résistant ». On pourrait ajouter qu'il faut savoir aussi faire face à l'ironie de certaines situations, comme ce qu'a vécu Anne Barraud un soir de novembre 2015, assise pour un verre à Paris, avant de subir le feu des armes automatiques. Les balles qui ont touché son bras n'ont pas que blessé son corps en tentant de lui ôter la vie, elles ont aussi brisé un avenir. « J'avais 23 ans, je sortais de ma formation de acrobate-voltigeuse, et débutais à peine mon statut d'intermittente », dit-elle au micro de France Inter. A l'hôpital on lui parle de septicémie, d'une potentielle amputation, un choc pour celle qui envisageait sa carrière grâce son corps. C'est son esprit qui dû encaisser le choc, et pour ce faire elle a consigné dans des carnets toutes les émotions qui l'habitaient.

A ses côtés, Raphaël de Pressigny, batteur de Feu ! Chatterton. Il partage désormais la scène avec Anne, et également depuis quelques années sa vie. Une précision qui sort du cadre du privé car elle a pesé sur le processus de création. Le musicien se souvient d'un concert près de chez nous à Dour, il rejoint sa compagne sur Lille où elle tentait à travers une résidence de mettre en forme ses écrits. Lui, équipé de ses percussions dans son véhicule, tente quelques tempos au djembé, et c'est la révélation : cette création aura besoin de danse, des mots, et également du rythme qu'il peut apporter. « La création en couple est une chance, un autre dialogue de l'amour », selon les termes de Raphaël.

« La création en couple est une chance, un autre dialogue de l'amour » 

Le titre Mauvais Endroit au Mauvais Moment pose le contexte à partir duquel est partie la création, pour s'en détacher très rapidement. Les critiques en parlent comme un moment qui tend par parfois sur le burlesque, voire le clownesque. Le propos serait le combat de la reconstruction, et pas seulement face à l'horreur d'un attentat, mais également ce que l'on peut tous connaître comme face à un deuil. Anne insiste sur ce point : « c'était au cahier des charges, je ne voulais pas parler de ce soir là ». C'est la mémoire qui est travaillée, celle qui occulte et qui déforme la réalité, surtout que l'auteure-interprète admet en manquer, d'où son besoin de fixer sur papier. Il y a aussi ce traitement des handicaps, qui change notre rapport au quotidien, mais qui ne serait être un frein à la création, Django Reinhardt et ses doigts atrophiés sont pris en exemple par Anne.

A voir le samedi 15 octobre au Boulon à 20h30, infos et réservations aux liens ci-dessous.

X.V.


C'est un voyage musical au XVIIème siècle que vous offre notre partenaire Harmonia Sacra. Avec Vêpres pour Saint François d'Assise découvrez les chants polyphoniques tels que les entendaient à Rome en 1665 grâce au talent de Jacques Duponchel. Un disque qui vous transportera, un véritable travail de recherche de l'association valenciennoise qui...

Irisée est le quatrième livre du poète Nicolas Minair, et le deuxième publié aux éditions du Lys Bleu. Ce recueil de haïku est un journal de bord de l'année 2021, où son auteur a capté des journées, des instants, et des paysages dans des courts poèmes à la forme venue du Japon.