Bas les masques pour les Papotages de Thérèse

17/03/2022

Il y a à dire sur les Papotages de Thérèse, la production de la compagnie Dété fait parler, et on se passe le mot. Si le personnage interprété par l'actrice Nathalie Desrumaux commente autant la vie, c'est qu'elle sait l'observer. Un spectacle qui sous ses apparences de seule en scène, s'accompagne de musique et de vos interventions. Un échange auquel vous êtes convié pour deux représentations ces 25 et 30 mars à Mortagne du Nord et Flines les Mortagne.

Des planches aux écrans, vous êtes sûrement familiers avec Nathalie Desrumaux. Elle est tour à tour comédienne, actrice, voire clown, et on retrouve ses apparitions dans HPI ou Baron Noir. Enfin, elle fut l'une des lectrices des textes produits lors de Cœur d'Artichaut, les ateliers animés par Dominique Thomas pour Tous Azimuts à Mortagne du Nord. La voici de retour dans l'amandinois pour deux représentations des Papotages de Thérèse de la compagnie Dété. Ce personnage, masqué et porté sur l'improvisation, serait comme une somme de l'apprentissage du métier de Nathalie. Comme beaucoup, c'est par le théâtre classique qu'elle a découvert la scène, et même si au départ elle pensait que l'improvisation n'était pas fait pour elle, la comédienne gardait un œil sur le public et le fameux quatrième mur. Une dernière étape allait forger la création de Thérèse avec sa participation à un stage sur les masques avec la compagnie Joker. Les créations Human Book et Porteurs d'eau, portées par Dominique Thomas, allaient sceller le destin de Nathalie et celui de son personnage, avec cet équilibre entre textes écrits, interactions vers le public, musique et chant. Les Papotages étaient nés et pouvaient arriver jusque chez vous.

« On laisse une part à l'improvisation avec une ligne directrice, c'est des tiroirs dans lesquels on va piocher et l'intervention du public est pris en compte », résume Nathalie Desrumaux. Il y a une bonhomie dans le personnage, joues et nez rond, une tête coiffée d'un chapeau, elle déboule dans vos vies sans retenue et entame la discussion, ou comme la décrit son interprète : « elle est l'électron libre ». Donneuse de leçon la Thérèse ? « C'est qu'elle sait regarder autour d'elle. Parler sans être à l'écoute n'a pas d'intérêt ». Nathalie prend l'exemple de ce couple qui s'est mis à danser lors d'une prestation dans un EHPAD à Saint Saulve, une belle opportunité qu'elle a saisi pour enrichir sa performance. Des petits instants de vie dont il faut garder l'essentiel selon elle : « Thérèse essaie de ne pas être pessimiste, elle mène sa bataille et garde à l'esprit qu'on peut toujours s'en sortir ».

Intervenir dans des EHPAD ou des résidences n'est pas un challenge pour Nathalie, mais plutôt dans l'ordre des choses : « nos aînés ont été tellement isolés pendant la crise, il faut renouer le contact avec eux ». De plus, elle se dit artiste tout terrain, cherchant la scène où elle ne se monte pas d'ordinaire : « j'ai été militante, intermittente, porter la culture partout est plus qu'une vision des choses ». Pour les Papotages, l'actrice s'accompagne de deux éléments fondateurs, de la musique et un masque. Tim Placenti est son compagnon avec lequel elle chante, le musicien l'accompagne également au piano, ukulélé ou à la guitare : « on joue ensemble », dit-elle en assumant l'entièreté de l'expression, « on s'est trouvé sur Human Book, et nous sommes arrivés à improviser ensemble, c'est un soutien et un complice ». Sur l'objet masque en lui-même, Nathalie le tombe en admettant qu'il « nous permet d'être plus honnête, la sensibilité ressort ». Une touche de Commedia Dell'Arte, « mais pas le masque chirurgical », ajoute-t-elle malicieusement. Une sincérité qui l'amène à nous confier que son personnage « est très proche de moi », et vous le verrez tout aussi proche de nous.

X.V.

Dates et horaires des représentations des Papotages de Thérèse :

Résidence Dewez à Mortagne-du-Nord:

Vendredi 25 mars 2022 à 14h00 et Mercredi 30 mars 2022 à 16h00


Résidence Les Hortensias à Flines-les-Mortagne:

Vendredi 25 mars 2022 à 16h00 et Mercredi 30 mars 2022 à 14h00


Encore la vie est un spectacle comme le Phénix aime les recevoir. A la croisée des disciplines, nous ne sommes plus vraiment dans des rythmes, ni juste dans du cirque. C'est une forme hybride et entière, volante et percutante, que cette création à voir pour deux dates ces 11 et 12 octobre.

Initiées par le département du Nord, les Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes permettent à la fois de découvrir l'intimité des artistes, leur démarche, et de permettre à certains d'exposer leurs travaux pour la première fois. C'est le cas de Anne Bultot, qui saute le pas à Saint Saulve, un élan amené grâce à sa participation aux ateliers de la...

C'est une grande et belle offre culturelle qui arrive pour les plus jeunes dans les semaines à venir. Énormément de spectacles leur seront consacrés, et ce calendrier débutera le 10 octobre avec le Festival Itinérant de Marionnettes. C'est déjà la quatorzième édition de ce rendez-vous organisé par la compagnie Zapoï, et pour cette année sa...