AdM24 : Gabriel du duo De La Mancha est le parrain des concerts junior du dimanche

11/06/2024

Comme chaque année, le festival fresnois les Agités du Mélange donne un coup de projecteur sur les écoles de musique partenaires en leur proposant de jouer le dimanche matin le répertoire d'un artiste. Ainsi après Franck de Marcel et son Orchestres, Bruno de Père et Fils, ou Laurent des Lézard Martien, c'est Gabriel du duo De La Mancha qui endosse le rôle de parrain des Agités Junior. Après un passage remarqué avec la Goutte en 2019, Gabriel revient donc à Fresnes sur Escaut cette année pour y jouer ses chansons, chanter ses paroles avec les élèves musiciens, et aussi découvrir ce que sont ses créations réarrangées pour l'occasion.

Après un passage lors de A Travers Chants en avril dernier, De La Mancha revient pour un autre festival près de chez vous à l'occasion des Agités du Mélange. Le duo qui pratique les « chansons à danser, à rire ou à pleurer, pour réchauffer le cœur et les mollets », sera sur la scène Driwa dès 17h10 le dimanche 16 juin, et le matin même le chanteur Gabriel participera aux Agités Junior aux côtés des écoles de musiques partenaires de l'événement. 

Des rencontres qui enchantent l'artiste, lui qui aime les échanges spontanés, « je suis venu à Condé sur l'Escaut en stop à partir de Laon », nous dit-il lorsque nous l'avions rencontré à l'école Frank Trommer de la commune. Une philosophie qu'il exprime avec De La Mancha, le duo qu'il partage avec son compère Simon, véritable pot-pourri de sonorités hispaniques ou antillaises, avec la langue française pour porter leurs textes. Une chanson exprime leur démarche, il s'agit du titre « du son » sur l'album Pinpon : « le son c'est ce qui nous fait avancer, c'est une chanson qui décrit l'amitié, et qui dit « on y va » avec une envie de partage ».

Si vous connaissez pas encore De La Mancha, sachez que ses chansons parlent à la fois de « description du monde sans ignorer ce qu'il s'y passe », de « voyages qui nous nourrissent », ou « d'observation, du temps à prendre à s'asseoir et à regarder ». Des axes défendus par Gabriel, comme l'expression de sa collaboration avec Simon, avec des mots qui rencontrent des sonorités, une musique du monde en français dans le texte. 

Ainsi le parallèle avec le festival fresnois et leur participation résonne comme une évidence : « se mélanger c'est taillé pour nous ». Pour cette édition de l'événement, le mélange et l'agitation trouveront aussi leur expression dès le dimanche à 11H30 avec les concerts des Agités Junior. Avoir son répertoire repris et réarrangé laisse Garbiel penseur : « c'est toujours inédit d'entendre ses textes dans la bouche des autres ». Lui qui connait les écoles de musique, « car j'y emmène mes enfants » dit ne pas les avoir fréquentés et admet même une pratique très personnelle de la discipline, « je suis un autodidacte, je ne connais pas le vocabulaire de la musique ». Ainsi ses créations de De La Mancha ou La Goutte vont trouver une autre expression avec le travail réalisé par les professeurs et élèves des écoles de musique.

« Au premier abord on penserait que c'est simple, mais il y a beaucoup de détails dans les compositions, c'est mon travail de donner l'impression que c'est abordable ». C'est ainsi que Charles Jankowski, qui enseigne à l'école Frank Trommer de Condé sur l'Escaut, parle du travail qu'il a effectué sur les compositions de Gabriel, en vue des interprétations par les élèves. 

C'est le mardi 14 mai que ces derniers ont pu rencontrer pour la première fois le chanteur, avec à la clef des échanges et des questions sur ses compositions. Manon qui joue à la fois du piano, de la basse, de la batterie et qui apprend la technique se dit heureuse de ce moment : « ce n'est pas dans toutes les écoles que ça se passe comme ça ». Pour avoir déjà participé à un Agité junior lors d'une précédente édition elle se félicite de retourner sur la grande scène du festival : « c'est une sensation incroyable ». De son côté Pascal admet « ne pas trop écouter de chansons en français » avant de se reprendre « mais dans ce cas je ne regrette pas », dit-il avant de poser son lot de questions à Gabriel.  

On se souvient l'année dernière de Bruno de Père et Fils qui nous avait dit « c'est pas tous les jours qu'on applaudit ses propres morceaux ». On souhaite une aussi bonne expérience à Gabriel lors des Agités Junior le dimanche 16 juin, en ouverture de la dernière journée des Agités du Mélange 2024.

X.V.



On pensait que le concert du 12 juillet à Bellignies serait la dernière date annoncée par Tante Adèle et la Famille avant les vacances. C'est mal connaître les compères en kilt qui nous réservent des surprises. En effet, on apprend que le groupe se produira à la Fête de l'Huma le 14 septembre, et un bus est affrété pour...

La librairie Les Yeux qui Pétillent lance son premier prix littéraire qui vise à récompenser un roman francophone. Un appel est lancé pour constituer un jury, 6 personnes seront retenues parmi les candidatures. Comment postuler et quel est le calendrier mis en place ? Valexplorer vous dit tout sur cette initiative.

Voilà déjà 5 ans que l'équipe de La Barjo réhabilite l'ancienne brasserie Mochez de Onnaing. Parmi les objectifs du lieu, il y a cette envie de monter un centre d'arts. Ce travail de longue haleine touche bientôt à son but, pour ce faire il reste des aménagements de menuiserie, et enfin l'inauguration pourra se faire le 7 septembre....