A l'espace Pasolini, la Relève de la danse est assurée

22/11/2023

L'espace Pasolini reste fidèle à sa vocation de laboratoire artistique. Il y a évidemment les recherches de sons qui perdurent sous l'impulsion de Philippe Asselin, et une autre discipline s'impose comme pilier de la structure valenciennoise : la danse

Concrètement, ce soutien à la création scénique et aux jeunes artistes qui la pratiquent est labellisé sous un terme fort : la Relève. Une volonté de s'inscrire dans son époque, avec ceux qui incarnent l'avenir, sur un territoire allant de Bruxelles à Paris. Une démarche qui désormais met en lumière des noms de jeunes artistes, en l'occurrence Igor Person et Philomène Jander. Des noms que vous lirez en premier sur Valexplorer, avant de les retrouver dans les programmations de demain.

Au niveau géographique, Valenciennes est sur l'axe des capitales belge et française. Un atout qui sait être exploité par l'espace Pasolini, grâce aux les liens que la structure a tissé avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et la Performing Arts Research and Training Studios de Bruxelles

Un lien du territoire mais également un trait d'union entre présent et avenir, en offrant l'opportunité aux jeunes créatifs de pouvoir donner littéralement corps à leur pratique de la danse dans les locaux de la rue Salle le Comte. « Ici c'est un lieu de fabrique », rappelle à juste titre la directrice Nathalie Le Corre en nous parlant des travaux en cours de Igor Person et Philomène Jander. Ils ont chacun 22 ans, lui est diplômé de l'école parisienne, et elle de celle de Bruxelles. « Et désormais ils sont sortis de l'apprentissage, ils sont dans ce moment d'affranchissement ».



Lors du lancement de saison 2022-23, le principe de la Relève avait été présenté, un partenariat de trois ans avec les écoles bruxelloise et parisienne, qui concernait neuf artistes en devenir. Un an plus tard, la relève est structurée, active, et même assurée. Le partenariat avec les grandes écoles et un financement de l'Université Polytechnique des Hauts de France a résulté en octobre dernier à la présentation de deux créations : Shed Me de Philomène Jander , et Dédale de Igor Person. 

Des travaux qui ont trouvé leur sens à l'espace Pasolini, avec notamment le savoir-faire des techniques lumières et sons, et l'apport de créatifs sociétaires comme Esteban Fernandez. Nathalie Le Corre parle de cette étape comme « leur permettant d'avancer », un temps qui en verra d'autres car elle nous annonce que ces créations seront présentées au grand public à travers le Cabaret de Curiosités du Phénix et les Instants Magnétiques de Paso.  

« Il n'y a pas d'autre lieu à Valenciennes pour développer ainsi la danse », c'est ainsi que Bahéra Oujlakh, en charge de projets pour l'UPHF, explique la nécessité de soutenir financièrement la Relève. Une aide qui reflète une fois de plus le réseau de l'espace Pasolini, le tout dédié à la jeunesse et leur envie créatrice. Surtout que Nathalie Le Corre ne tarit d'éloges pour Igor et Philomène : « dans ce monde qui ne tourne pas rond, je trouve qu'ils ont bien la tête sur les épaules ». 

 C'est sous les feux des projecteurs de la structure valenciennoise que la nouveauté est littéralement mise en lumière et prend forme, des créations que vous retrouverez très bientôt dans les programmations des lieux culturels près de chez vous.

Crédits photos: Magalie Mobetie

X.V.



Lorsque Pierre et Vincent ont fait l'acquisition de l'ancienne brasserie Mochez à Onnaing, ils savaient qu'ils avaient la responsabilité d'un trésor du patrimoine, et les découvertes qu'ils y ont faites leur donnent raison. En effet, il y a deux ans à l'occasion de travaux, le couple retrouve dans l'ancienne étable une boite qui se...

Avec le Rebellion Tour, Taste of Mind met tout son savoir-faire dans l'organisation d'un événement fort de cet hiver. Après de nombreuses collaboration avec la FLAC ou la MJC de St Saulve, l'association passe ici un cap avec un rendez-vous qui confirme que le valenciennois est un territoire propice à la diffusion du genre punk hardcore. C'est...

Déjà la dix-huitième édition pour la fête de l'Imaginaire. Une fois de plus un riche programme qui comprend le salon du livre jeunesse, le festival du cinéma de Douchy-les-mines, des expositions, des spectacles, et bien plus encore. Pour tenter d'y voir plus clair dans ces trois jours de fête du 22 au 24 février, Valexplorer détaille les...