Le XVIIe siècle imaginé au parc de la citadelle de Valenciennes

01/07/2022

2022 marque le grand retour des Arts dans les remparts, quatre ans après la précédente édition. L'événement qui met en avant le parc de la citadelle, lors d'un voyage dans le temps décalé se déroulera le dimanche 3 juillet. A cette occasion la thématique du jeu est mise à l'honneur, avec également les classiques costumes baroques, les spectacles, et le marché traditionnel.

Les Arts dans les Remparts est un événement biennal, c'était sans compter sur la crise sanitaire. Ainsi, la dernière édition remonte à 2018, une longue attente pour les organisateurs : « l'annulation de 2020 fut une grosse déception, nous avions prévu un spectacle sur le blanchissement des toiles de lin », Monique Szarek coordinatrice du projet nous détaille ce qui n'a pas vu le jour. Il y a deux ans, de nombreuses idées avaient été lancées, comme l'intégration de jeux, et sans le savoir les organisateurs étaient en avance sur l'édition 2022. « Nous nous inscrivons dans le dispositif Nos Quartiers d'été, et la région nous a proposé un fil rouge comme un prélude aux J.O de Paris, avec les jeux d'hier et d'aujourd'hui ». Les associations de quartiers de Valenciennes, porteurs de l'événement étaient donc prêts à assurer la demande.



Parmi les activités liées au jeu, vous retrouverez Aristo-Game venu du territoire de Belfort. « Une bande de joyeux lurons, passionnés de jeux anciens », comme les décrit Monique. C'est l'un des ateliers participatifs, ils sont huit en tout, parmi eux on citera la découverte et réalisation d'objets en osier de Vanabelle, l'invitation et initiation à la danse par Ménestrel des Hauts de France d'Hergnies, ou encore la Maison du pain Kundalim de Marcq en Baroeul avec mise au four des produits qui seront à emporter par les participants. A côté de ces ateliers on retrouve trois spectacles. Aventure Pégase, un tournoi chevaleresque avec joutes et voltige, Le Cirque du bout du monde et ses jongleurs, équilibristes, et échassiers), enfin la Compagnie Niya qui allie modernité et tradition avec son break-dance sur musique baroque. « Une autre façon de préparer les J.O. Avec cette discipline qui fera son entrée en 2024 », précise Monique.

Un marché artisanal d'une quinzaine d'exposants viendra compléter la fête. Parmi eux vous retrouverez des saucissons, des savons et cosmétiques, ou encore des bijoux en cuir et métal. Les Arts dans les Remparts se veut une immersion dans le XVIIe, mais avec un petit côté anachronique assumé. « Je revois encore monsieur le maire Laurent Degallaix avec ses habits d'époque, et ses baskets ornées d'un ruban », s'en amuse Monique en prenant cet exemple pour résumer l'esprit de la fête. C'est ainsi que sur l'affiche, on retrouve une femme en coiffure d'époque, mais avec du maquillage contemporain. « On veut que ça soit décalé », assume la coordinatrice. Deux autres démarches animent les organisateurs, d'une part la volonté de mettre en avant le parc de la citadelle, « trop méconnu, on doit à chaque fois préciser en face du parking Lacuzon », et l'ambition d'attirer toutes les tranches d'âges, « on espère voir un public d'adolescents, notamment au moment du break-dance ». 

Ils seront 100 figurants, comprenant bénévoles et exposants, à vous accueillir en costumes d'époque ce dimanche 3 juillet. « L'office de tourisme nous a dit qu'il y avait de l'attente », Monique et toute l'équipe sont donc prêts à vous recevoir dès 10h et jusque 19h dans les vestiges de la citadelle Vauban de Valenciennes.

X.V.


On pensait que le concert du 12 juillet à Bellignies serait la dernière date annoncée par Tante Adèle et la Famille avant les vacances. C'est mal connaître les compères en kilt qui nous réservent des surprises. En effet, on apprend que le groupe se produira à la Fête de l'Huma le 14 septembre, et un bus est affrété pour...

La librairie Les Yeux qui Pétillent lance son premier prix littéraire qui vise à récompenser un roman francophone. Un appel est lancé pour constituer un jury, 6 personnes seront retenues parmi les candidatures. Comment postuler et quel est le calendrier mis en place ? Valexplorer vous dit tout sur cette initiative.

Voilà déjà 5 ans que l'équipe de La Barjo réhabilite l'ancienne brasserie Mochez de Onnaing. Parmi les objectifs du lieu, il y a cette envie de monter un centre d'arts. Ce travail de longue haleine touche bientôt à son but, pour ce faire il reste des aménagements de menuiserie, et enfin l'inauguration pourra se faire le 7 septembre....