L'accordéon à Hergnies : une histoire de records

26/06/2023

En 2023, plus que jamais l'accordéon a prouvé qu'il fédérait, surtout dans la commune de Hergnies. Le pays des Osons vit au rythme de l'instrument à bretelles et le public sait y être sensible, tout cela grâce aux actions de deux associations : le club Léo Lagrange et Culture et Traditions

Un écosystème culturel où les deux entités loin d'être en opposition évoluent dans un environnement poreux, pour lequel artistes et bénévoles répondent présents à leur appel. Résultat, affluence d'entrée historique pour le Hainaut Belles Bretelles et record du monde de jeu en continu pour Christelle de Franceschi dans la « capitale valenciennoise de l'accordéon ».

L'accordéon est l'instrument du saltimbanque, de l'artiste de coin de rue, de comptoir mais aussi des grandes scènes. Avec des événements populaires qui lui sont consacrés à Wazemmes et Tournai, la petite ville de Hergnies vient compléter ce triangle d'or. Depuis près de 15 ans l'instrument est associé à la commune, des rendez-vous appelés à l'époque « Airs d'accordéon », jusqu'au Hainaut Belles Bretelles depuis 2008, en passant par les nombreux concerts du bar « Chez Jacky », on ne compte plus les heures et les notes du « piano du pauvre » qui ont résonné. 

Ainsi, lorsque Christelle de Franceschi cherchait un lieu pour tenter de battre son précédent record du monde de jeu en continu, elle a su trouver support et aide auprès de Culture et traditions. « Jouer à Hergnies... Je pense qu'il n'y a pas de hasard dans la vie, je devais être là » nous a-t-elle dit avant de se lancer dans son exploit.



Au moment où Christelle débuta son « marathon » le jour de la fête de la musique, beaucoup se doutaient qu'un événement allait se produire, et ce fut le cas, même au delà des espérances. La presse locale et nationale s'y est intéressée, et des élus sont venus témoigner de ce moment historique pour le territoire, parmi eux la sénatrice Michelle Gréaume, les députés Béatrice Descamps et Fabien Roussel, ou des élus de villes voisines comme Valérie Fornies maire de Fresnes sur Escaut, et forcément le premier magistrat de Hergnies Jacques Schneider présent avec ses encouragements et un bouquet de fleurs. 

Il serait compliqué de citer tous ceux qui sont passés assister à la performance de Christelle, la bénévole de Culture et Traditions Anne Bauduin tente de dresser une liste, allant de scolaires aux bénéficiaires de l'IME la Cigogne de Condé sur l'Escaut, et s'excuse d'avance pour ceux qu'elle va oublier en résumant : « c'était fédérateur ! Le lien populaire de l'accordéon c'est ça ».

Jacques Schneider, Béatrice Descamps entourés de Thomas, Jacky et Sylvie de Culture et Traditions
Jacques Schneider, Béatrice Descamps entourés de Thomas, Jacky et Sylvie de Culture et Traditions

On notera tout de même la présence de Anthony Mériaux, qui symbolise les passerelles qui existent sur la commune de Hergnies. Il est venu représenter l'union sportive de la commune, et on le connaît aussi en tant que bénévoles sur le Hainaut Belles Bretelles. En parlant du festival, le président du club Léo Lagrange, Pierre-René Galet, nous dit y être passé chaque jour, dont une fois à 5h du matin. 

C'est fort de tous ces soutiens que Christelle de Franceschi a réussi l'exploit de tenir 75 heures, 26 minutes, et 8 secondes. Un record qui en cache un autre : c'est en moins de trois semaines que Culture et Traditons avec le soutien de l'ASBL « L'accordéon moi j'aime » de Tournai a monté cette opération. « On l'a porté », nous dit ce dimanche 25 juin Anne Bauduin d'une petite voix des grandes nuits, « je repense à tous ceux qui se sont impliqués, comme les parents de Thomas qui ont plus de 70 ans, et à 4h du matin appuyaient sur le bouton de la cafetière ».

15 000 entrées en 3 jours pour le HBB - Photo: © Claude Mascret
15 000 entrées en 3 jours pour le HBB - Photo: © Claude Mascret

Avec ce marathon, c'est la deuxième fois qu'on associe en peu de temps Hergnies, accordéon, et record. En effet, lors du week-end de la Pentecôte le Hainaut Belles Bretelles a été porté par vous public, une affluence de 15 000 entrées a été enregistrée sur les trois jours de l'événement. « Maintenant on a peur de pouvoir faire autant voire mieux », nous dit le président du club Léo Lagrange. 

Le festival est gratuit, il bénéficie de soutiens financiers de partenaires publics et privés, et sa trésorerie est constituée en majeure partie des stands boissons et restaurations que vous avez pris d'assaut. Ainsi 15 000 entrées et 1,7 tonne de frites plus tard, voilà un fond conséquent constitué pour envisager sereinement la prochaine édition du festival : « on pense sérieusement à une belle tête d'affiche », nous dit-on en exclusivité.  

Ces records ne sont pas un hasard, il y a une belle et longue histoire entre l'accordéon et la ville d'Hergnies, « une ère d'accordéon » peut-on dire. Tout cela est le fruit des associations et de l'investissement des bénévoles à Culture et Traditions et au club Léo Lagrange. « Le festival et la brocante en même temps, c'est une superbe dynamique », un exemple cité par Pierre-René Galet. 

Des artistes comme les Fûts d'Osons incarnent cet engouement et la disponibilité envers les deux entités, et au final c'est vous public amateur d'accordéon qui êtes gagnants. Dans la commune de moins de 5000 habitants on y vient de tout le valenciennois et même plus loin, les accents Wallons ou Flamands qu'on entend viennent le prouver. 

Toute cette dynamique n'est pas prête de retomber, avec d'autres actualités à venir dont nous vous feront écho, car le plus important quand on marque plusieurs records d'affilé est de ne pas se reposer sur ses lauriers et profiter de cet élan, le club Léo Lagrange et Culture et Traditions l'ont bien compris.

X.V.



On pensait que le concert du 12 juillet à Bellignies serait la dernière date annoncée par Tante Adèle et la Famille avant les vacances. C'est mal connaître les compères en kilt qui nous réservent des surprises. En effet, on apprend que le groupe se produira à la Fête de l'Huma le 14 septembre, et un bus est affrété pour...

La librairie Les Yeux qui Pétillent lance son premier prix littéraire qui vise à récompenser un roman francophone. Un appel est lancé pour constituer un jury, 6 personnes seront retenues parmi les candidatures. Comment postuler et quel est le calendrier mis en place ? Valexplorer vous dit tout sur cette initiative.

Voilà déjà 5 ans que l'équipe de La Barjo réhabilite l'ancienne brasserie Mochez de Onnaing. Parmi les objectifs du lieu, il y a cette envie de monter un centre d'arts. Ce travail de longue haleine touche bientôt à son but, pour ce faire il reste des aménagements de menuiserie, et enfin l'inauguration pourra se faire le 7 septembre....