Hommage à Fabrice Cat

25/01/2024

Le 25 décembre 2023 la nouvelle de la disparition de Fabrice Cat à l'âge de 68 ans a touché énormément de personnes. Les lecteurs de Valexplorer le connaissaient comme étant le MGMT de Zak Perry, une empreinte sur le milieu de la culture qui ne saurait occulter une vie riche, ou plutôt plusieurs vies à l'intérieur d'une seule. Touche à tout, entrepreneur de caractère, Fabrice savait se lancer des défis pour les mener à bien. Un mois après qu'il nous ait quitté, nous lui rendons ici un hommage en mots et en photos avec les nombreux clichés que nous a fait parvenir son amie photographe Ana-Lucia Montezuma et les témoignages de ceux qui l'ont connu.

C'est dans l'église de Preux-au-Sart que se sont déroulées les obsèques de Fabrice Cat le vendredi 29 décembre 2023, la même église où quelques années plus tôt le musicien américain Zak Perry avait joué. Un ensemble d'amis s'étaient réunis autour de son épouse Martine, de ses enfants et sa famille, pour un hommage à la couleur de la vie du disparu. On y entendait des accents néerlandais, on y parlait allégrement aussi bien anglais que français, une tour de Babel qui illustrait le petit monde que Fabrice s'était construit.  

« Comment parler brièvement du parcours d'un homme qui a eu 1001 vies » dit une de ses filles en introduction à son hommage. Une affirmation pleine de sens quand on connaissait son envie de faire, de faire bien et sans compter. De cuisto en restaurant universitaire lors de ses études, à pion en collège, il est passé de agent immobilier au monde de la construction pour devenir entrepreneur, et même collaborateur à la Voix du Nord et son concours le Trucmuch qu'il remit au goût du jour. Ses loisirs étaient aussi variés que ses envies, les courses rally et ses sorties de route, à d'autres sports comme le squash et le tir à la carabine, Fabrice était un compétiteur dans l'âme. Tous ceux qui l'ont connu s'accordaient à dire qu'il était animé d'un optimisme sans bornes, à toujours voir le positif dans n'importe quelle situation.

Un point commun à toutes ces activités, il aimait les gens et savait provoquer la rencontre. Ainsi on peut comprendre allégrement le contexte qui l'a amené à croiser la route du texan Zak Perry en 2016 pour lui proposer de venir se produire en Europe. « Il m'appelle MGMT pour manager », nous disait malicieusement Fabrice lorsqu'on parlait avec lui du rôle qu'il s'était créé. Sa relation avec le musicien résumait sa force de caractère, quand il croyait au potentiel de quelqu'un, il savait l'accompagner. « Il était intraitable avec les tourneurs, avec lui il n'y avait pas d'arnaque sur le cachet », nous dit le batteur Julien Mahieux. Zak Perry n'a pas pu faire la traversée de l'Atlantique pour les obsèques, mais il a su composer une chanson qui fut diffusée lors des obsèques, où il souhaitait dans ses paroles à son ami de voler haut. Une composition qui accompagnait les mots qu'il avait laissé sur les réseaux sociaux, où il disait de Fabrice qu'il était pour lui « un père, un frère, et avant tout un véritable ami ».

Aujourd'hui encore on saisit l'influence que Fabrice a eu sur le monde de la musique locale, avec des ondes de choc qui seront indélébiles. Aymerick Richard du duo Secret Garden & the Dusty Man dit que c'est grâce à la volonté de Fabrice de faire venir en France Zak et son guitariste Vern que son groupe a pu enregistrer son premier disque dans le studio de ce dernier. Des Pays-Bas à l'Est de la France, son nom était associé à un amour de la musique, des moments de partages qui sont aujourd'hui remémorés. 

A Valexplorer nous garderons le souvenir d'un collaborateur enthousiaste, toujours prêt à se rendre disponible, avec une bonne humeur constante liée à un amour du travail bien fait, une rigueur contagieuse. C'est ainsi que nous concluons cet hommage en ayant une pensée pour Martine son épouse, ses filles et son fils, « Make a little memory » comme le chante Zak Perry.

X.V.

Crédit photos: Ana-Lucia Montezuma


On pensait que le concert du 12 juillet à Bellignies serait la dernière date annoncée par Tante Adèle et la Famille avant les vacances. C'est mal connaître les compères en kilt qui nous réservent des surprises. En effet, on apprend que le groupe se produira à la Fête de l'Huma le 14 septembre, et un bus est affrété pour...

La librairie Les Yeux qui Pétillent lance son premier prix littéraire qui vise à récompenser un roman francophone. Un appel est lancé pour constituer un jury, 6 personnes seront retenues parmi les candidatures. Comment postuler et quel est le calendrier mis en place ? Valexplorer vous dit tout sur cette initiative.

Voilà déjà 5 ans que l'équipe de La Barjo réhabilite l'ancienne brasserie Mochez de Onnaing. Parmi les objectifs du lieu, il y a cette envie de monter un centre d'arts. Ce travail de longue haleine touche bientôt à son but, pour ce faire il reste des aménagements de menuiserie, et enfin l'inauguration pourra se faire le 7 septembre....