Dernier rendez-vous de l'année pour les voitures des rencontres du kiosque

05/12/2023

Chaque mois le club des Capotes Anglaises organise ses rencontres du kiosque, derrière le musée de Valenciennes, un rendez-vous où amateurs de belles cylindrées partagent leur passion avec le public. Ce 10 décembre se tiendra le dernier temps de 2023, l'occasion d'un focus sur ces moments où la nostalgie rencontre l'esthétisme.

Comme son nom l'indique, le club des Capotes Anglaises regroupe des amateurs de voitures venues de l'autre côté de la Manche. C'est le premier critère, l'autre est qu'elles soient âgées de plus de 30 ans, et considérées de collection. Voilà ce qui unit les 70 membres du club de Valenciennes, mais rassurez-vous, ils ne jurent pas que par les modèles britanniques, pour leurs rassemblements mensuels tous les modèles rétro sont les bienvenus. « On met en avant les voitures avec du cachet, et qui font référence à une époque », explique François Derycke, à la communication du club. C'est dans ce contexte que se tiennent les rencontres du kiosque, l'événement mensuel autour du musée des beaux-arts, le deuxième dimanche de chaque mois.

Ainsi ce 10 décembre, c'est le dernier rendez-vous de 2023 qui se tiendra, et comme à chaque édition c'est des dizaines de voitures qui viendront régaler les amateurs. Cet « événement familial » selon François Derycke, se déroule « dans un esprit de partage ». Les critères retenus pour exposer son véhicule sont que les engins évoquent à la fois des caractéristiques d'esthétisme ou des prouesses mécaniques, et évidemment une touche assumée de nostalgie pour ces modèles de 20 ans et plus. « Je suis moi-même propriétaire d'une Austin Mini et d'une Jaguar XJS, et je sais apprécier des modèles comme une R16 ou une 2CV ».   



François Derycke au volant de sa belle anglaise
François Derycke au volant de sa belle anglaise

Pour François, les commentaires des visiteurs parlent de souvenirs quand ils commentent les modèles, « on nous dit : ça me rappelle mon enfance, ou mes parents avaient la même ». Il y a une forte volonté de « préservation de patrimoine qui roule » au club, ou comme nous le dit le membre : « on a le sentiment d'être des passeurs ». Les propriétaires qui exposent viennent de la région et même de Belgique, un cercle qui s'agrandit d'année en année, grâce à des échos dans la presse spécialisé ou par le biais du bouche à oreille.

Plus d'infos sur le club des Capotes Anglaises aux liens ci-dessous.

X.V.



Déjà la dix-huitième édition pour la fête de l'Imaginaire. Une fois de plus un riche programme qui comprend le salon du livre jeunesse, le festival du cinéma de Douchy-les-mines, des expositions, des spectacles, et bien plus encore. Pour tenter d'y voir plus clair dans ces trois jours de fête du 22 au 24 février, Valexplorer détaille les...

Muriel Verstichel est ce genre de personne qui vit ses passions en les partageant. Véritable touche-à-tout, elle est connue pour être tour-à-tour plasticienne, engagée dans le monde associatif, et également femme de lettres. C'est sur ce dernier aspect de sa personnalité que nous allons nous arrêter à l'occasion de l'article que nous...